Publié le 9 septembre 2021 Mis à jour le 14 septembre 2021
le 6 octobre 2021
Campus Berges du Rhône
de 9h à 12h30

Matinée de sensibilisation, de prévention et de débat autour de l'exposition Archéo-Sexisme, présentée sur les campus du 4 au 28 octobre 2021, avec le soutien de l'Université Lumière Lyon 2, du CNRS et de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée.

Cette action s'inscrit dans le cadre de la politique volontariste de l'Université pour prévenir et lutter contre toutes les formes de discrimination, de harcèlement et de violences sexuelles et sexistes.

Les missions archéologiques sont un observatoire idéal sur la situation, les progrès et les carences de la lutte contre le sexisme dans le monde de la recherche et de l’enseignement supérieur en France en 2021. Réunissant pendant plusieurs semaines des chercheurs et des étudiants sur des terrains parfois isolés, elles supposent une attention particulière à l’organisation du travail et à la vie de l’équipe.
Compte tenu de son expérience dans l’archéologie de terrain en Méditerranée et au Proche-Orient, le laboratoire HiSoMA a engagé une réflexion collective sur les situations de sexisme en archéologie à travers deux opérations complémentaires, l'accueil de l'exposition archéo-sexisme sur les deux campus de l'Université et une matinée de discussion avec l’ensemble des acteurs du monde archéologique et de nombreux représentants de l’enseignement supérieur.

L’objectif de cette rencontre, où seront également présentés les dispositifs de soutien et de prévention contre les violences sexuelles et sexistes mis en œuvre par les établissements lyonnais, est d’encourager la mixité et la parité sur les terrains de fouilles archéologiques et, plus largement, de sensibiliser les étudiant.es et les professionnel.les de l’enseignement supérieur à une meilleure éthique dans la recherche et la formation à la recherche.

Au programme

9h - Ouverture et introduction
  • 9h - Accueil des participant.es
     
  • 9H15 - Ouverture
    - Nathalie DOMPNIER, présidente de l’Université Lumière Lyon 2
    - Stéphane GIOANNI (Université Lumière Lyon 2), directeur du laboratoire HiSoMA, Aurore BÉRÉZIAT (Lyon 2) et Florence GARAMBOIS (UJM), correspondantes parité-égalité du laboratoire HiSoMA
    - Pauline PETRYSZYN (CNRS), secrétaire générale de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée
     
  • Introduction aux questions de sexisme en contexte universitaire
    Christine MORIN-MESSABEL, Vice-présidente Égalité et lutte contre les discriminations à l'Université Lumière Lyon 2
10h - Interventions thématiques

Modératrice : Aurore BÉRÉZIAT, correspondante parité-égalité du laboratoire HiSoMA

  • Le féminisme et la question du genre en archéologie    
    - Isabelle ALGRAIN (Université Libre de Bruxelles), archéologue
     
  • Les discriminations sexistes en archéologie, du terrain à la recherche : histoire, enjeux et perspectives
    - Laura MARY, fondatrice du projet Paye ta Truelle, archéologue-restauratrice de matériel archéologique
    - Ségolène VANDEVELDE, membre fondateur et co-présidente de l’Association Archéo-Ethique, archéologue    
    Discussions
     
  • 11h30 : Pause
11h45 - Dispositifs de lutte contre le harcèlement et les discriminations

Modératrice : Christine MORIN-MESSABEL, vice-présidente Égalité et lutte contre les discriminations

  • À l’Université Lumière Lyon 2
    - Émilie TARDIEU (Lyon 2), médecin directrice du Service de Santé Universitaire
    - Gilles MALETRAS (LYON 2), chargé d’affaires juridiques, Direction des affaires juridiques, institutionnelles et des marchés
     
  • Au CNRS
    - Miroslava MÉNARD (CNRS, Délégation Rhône Auvergne), correspondante égalité régionale
    - Yona GOUETTA (CNRS, Délégation Rhône Auvergne), chargée de mission égalitÉ
     
  • À l’ENS
    - Natacha PORTIER (ENS de Lyon), référente égalité
     
  • À l’Université Jean Moulin Lyon 3
    - Annelise POULET (Lyon3), assistante de prévention au laboratoire HiSoMA, membre de la Cellule d’Action contre les Discriminations et le Harcèlement (CADH)
     
  • À l’Université Jean Monnet
    - Florence GARAMBOIS (UJM), correspondante parité-égalité au laboratoire HiSoMA
     
  • Discussions et clôture de la matinée
Modalités de participation
Ouvert.es à tou.tes : étudiant.es, universitaires, tout public
Inscription obligatoire via le formulaire en ligne ci-dessous
 
Conditions sanitaires
Contrôle du passe sanitaire obligatoire pour tou.tes
Port du masque obligatoire pour tou.tes
Formulaire d'inscription

Les champs signalés par un astérisque (*) doivent être obligatoirement renseignés.

saisir le code présent dans l'image

« Dans le cadre de l'événement pour lequel vous souhaitez participer, vous consentez à ce que vos données à caractère personnel soient traitées par l’Université Lumière Lyon 2 aux fins de faire part de votre intention de soutenir l'Université. Ces données seront conservées pendant un délai de un an.
Conformément aux articles 38 et suivants de la Loi Informatique et Libertés modifiée, vous disposez concernant vos données d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et d’effacement que vous pouvez faire valoir en justifiant votre identité par courriel auprès de dpo@univ-lyon2.fr ou par courrier : Université Lyon 2 69365 Lyon Cedex 07, DAJIM à l’attention du délégué à la protection des données. »

Informations pratiques

Lieu(x)

Campus Berges du Rhône

Palais Hirsch - Grand amphithéâtre

Partenaires

Matinée organisée par le laboratoire HiSoMA, avec le soutien de l'Université Lumière Lyon 2, du CNRS et de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée
À travers des témoignages sur le sexisme en archéologie, principalement sur les terrains de fouilles, l'exposition Archéo-sexisme vise à promouvoir la culture scientifique et à encourager la mixité et l’égalité à travers une meilleure éthique dans le monde la recherche.
À découvrir sur nos campus du 4 au 28 octobre 2021.
→ En savoir plus
Comité d’organisation : Aurore Béréziat (Lyon 2/HiSoMA), Florence Garambois (UJM/HiSoMA), Stéphane Gioanni (Lyon2 /HiSoMA), Christine Morin-Messabel (Lyon 2, VP Égalité et lutte contre les discriminations)