Publié le 16 novembre 2021 Mis à jour le 24 novembre 2021

de Clémence Gayet, Dr Nadine Richeux, Pr Rébecca Shankland

Des outils à destination des professionnels
La problématique de la santé mentale des étudiant.es (de leur entrée dans les études à leur insertion professionnelle) est au coeur des préoccupations actuelles dans le champ de l'enseignement supérieur en raison du nombre élevé d'échecs ou de décrochages de l'augmentation des symptômes anxieux et dépressifs du burn-out ainsi que des consommations de substances psychoactives. Autant de problématiques mises en lumière et amplifiées par l'épidémie de Covid-19 qui a impacté la vie des étudiant.es notamment des plus fragiles. En fonction des troubles ou difficultés l'ouvrage présente des interventions innovantes pour promouvoir la santé mentale dans l'enseignement supérieur en particulier des pratiques de psychologie positive de pleine conscience et fondées sur l'approche d'acceptation et d'engagement. L'importance de l'hygiène de vie globale (alimentation activité physique sommeil...) est également abordée de même que la question des stratégies d'apprentissage et de mémorisation pouvant aider les étudiants dans leur parcours académique. De plus l'ouvrage propose un chapitre spécifique sur le tutorat d'accompagnement des étudiant.es pour favoriser les capacités d'adaptation la prévention et la résilience face aux situations difficiles rencontrées. Des compléments en ligne sont accessibles (fiches et enregistrements audio) sur les pratiques de psychologie positive de pleine conscience d'acceptation et d'engagement de tutorat d'accompagnement fondé sur les ressources.

Quel est l’objectif de cet ouvrage ? Quel lien pouvez-vous faire avec l’actualité ? Quel est le plus grand atout de ce livre ? Comment vos expériences spécifiques se complètent et se concrétisent dans le contenu de cet ouvrage ? → Lire l'entretien avec les autrices ou visionner la vidéo ci-dessous

Les autrices
  • Clémence Gayet, psychologue chercheure dans le domaine de l'éducation, psychologue clinicienne auprès d'étufiant.es notamment dans le cadre du collectif Rend-Fort ;
  • Dr Nadine Richeux, docteure en psychologie, psychologue du travail, Service Formation continue et alternance (SFCA) - Université Rennes 2 ;
  • Pr Rébecca Shankland, professeure des universités en psychologie du développement - Université Lumière Lyon 2, chercheure au laboratoire DIPHE (Développement, individu, processus, handicap, éducation), psychologue clinicienne dans le domaine des addictions et de la promotion de la santé.