Publié le 22 avril 2021 Mis à jour le 27 avril 2021

Ouvrage collectif de François Guérin, Valérie Pueyo, Pascal Béguin, Alain Garrigou, François Hubault, Joël Maline et Thierry Morlet - Préface de Pierre Veltz

Écrit près de trente ans après la parution de Comprendre le travail pour le transformer – la pratique de l’ergonomie, ce livre prend acte de deux évolutions massives qui appelaient à la rédaction d’un nouvel opus : les transformations des modes de production et de travail d’une part, et les évolutions de l’ergonomie elle-même, en particulier l’approfondissement de son programme sur la conception.
Il a pour ambition de fournir des ressources conceptuelles et méthodologiques pour contribuer à la fabrication du travail humain. Son objectif est de ne pas laisser la réalité, l’épaisseur et le devenir de l’activité humaine dans l’ombre de l’implicite et de l’impensé. Son programme est de faire du travail un objet de connaissance, et de contribuer à expérimenter et à dessiner aujourd’hui les bases et les principes du travail humain de demain.

 
Au sommaire
L'ouvrage est composé de six parties  :
  • la première désigne les enjeux auxquels nous sommes actuellement confrontés, tant du point de vue des évolutions des systèmes de production que de la santé des protagonistes ;
  • la deuxième partie discute une diversité de modèles de la santé et de la performance, ainsi que la rationalité d’action dans laquelle est engagée l’ergonomie (l’intervention) et ses nécessaires dimensions éthiques ;
  • la troisième partie est centrée sur la méthode d’intervention que nous proposons de mettre en œuvre  ;
  • une quatrième partie approfondie la méthode au plan des outils et des techniques  ;
  • la cinquième partie discute quelques-unes des interpellations sociétales et des convocations disciplinaires auxquelles nous semble aujourd’hui confrontée l’ergonomie  ;
  • et comme cet ouvrage a été terminé juste avant la pandémie de la Covid-19, il nous a semblé utile de confronter la pertinence des thèses défendues à cette crise inédite dans un sixième chapitre. L’analyse qui en est fournie nous conduit à réaffirmer notre projet : maintenir vivante la bataille du travail réel, et persévérer sur la voie d’une émancipation par le travail.

Au final, cet ouvrage est avant tout destiné à celles et ceux qui feront l’ergonomie de demain : nos étudiant.es, nos collègues jeunes et moins jeunes, et de manière générale à toutes celles et ceux qui voudront s’engager dans l’exercice professionnel exigeant qu’est la pratique de l’ergonomie.

Les auteur/trices
  • François Guérin, ancien Directeur adjoint de l'ANACT en charge des questions scientifiques et techniques, est actuellement consultant en ergonomie et organisation du travail ;
  • Valérie Pueyo, maîtresse de conférences en Ergonomie à l'IETL, chercheure à l'UMR 5600 Environnement Ville société, membre du Labex Intelligence des Mondes Urbains ;
  • Pascal Béguin, professeur d’ergonomie à l'IETL, chercheur à l'UMR 5600 Environnement Ville société, membre du Labex Intelligence des Mondes Urbains ;
  • Alain Garrigou, professeur en ergonomie, Université de Bordeaux, Département HSE de l'IUT & INSERM équipe EPICENE U1219 ;
  • François Hubault, Professeur émérite  Université Paris1, ergonome ;
  • Joël Maline, ergothérapeuthe, ergonome ;
  • Thierry Morlet, ergonome praticien ;
  • Pierre Veltz, économiste et sociologue.