Publié le 19 octobre 2021 Mis à jour le 9 novembre 2021
le 25 novembre 2021
Campus Porte des Alpes
12H - 13H45

Dans le cadre des actions de « Lutte contre les violences sexistes et sexuelles »

Ma petite robe rose et mes nibards est une conférence gesticulée qui parle de la culture du viol, de la sexualité et l'éducation non genrée à travers un angle féministe et émancipateur.

Affiche "Ma petite robe noire..."

Cette forme particulière de mise en scène mêle récit de vie et savoirs plus formels. Elle donne quelques pistes de déconstruction et de déconditionnement de cette culture dans une visée politique d'empowerment (émancipation, développement de son pouvoir d'agir).
 
La culture du viol est imbriquée dans le système patriarcal de domination des hommes sur les femmes dans lequel nous évoluons toutes et tous. Cette culture du viol se base sur des mythes et des croyances, ainsi que sur des comportements et des façons de penser que nous avons toutes et tous intégrés. Il s'agit de l'éducation genrée qui nous cantonne dans des rôles prédéfinis. Ces comportements pré-définis et stéréotypés qui nous façonnent reproduisent une violence - symbolique, psychologique, physique et sexuelle - principalement perpétrée par les hommes sur les femmes. Aussi ils engendrent, pour les femmes principalement, une dépossession de leur propre corps et une difficulté à dire non, à s'affirmer, à avoir confiance en soi.

Cette conférence gesticulée propose d'en finir avec les mythes sur lesquels se fonde la culture du viol : culpabilité de la victime de violences physiques et sexuelles ; déresponsabilisation des agresseurs ; érotisation de la violence sexuelle. Elle dénonce aussi les violences faites sur les enfants - et plus particulièrement l'inceste - comme révélatrices d'une culture du viol que l'on peut déceler dans nos façons de parler à nos enfants, de les éduquer ou encore de les regarder.
Dans une seconde partie, cette conférence gesticulée aborde l'omerta qui entoure le clitoris, la méconnaissance et l'invisibilisation du sexe dit féminin. Le plaisir et le consentement sont ainsi amenés comme une nouvelle façon d'être et d'interagir - sexuellement mais pas que - avec les autres.

Informations pratiques

Lieu(x)

Campus Porte des Alpes

Rendez-vous salle polyvalente de la MDE.
A
Itinéraire vers ce lieu Maison de l'étudiant.e (MDE) Maison de l'étudiant.e (MDE)
campus Porte des Alpes
Bâtiment U
5 avenue Pierre Mendès-France
PdA
69500 Bron