Mise à jour le 07 mai 2020
Publié le 7 avril 2020 Mis à jour le 7 mai 2020

Le doctorat n’est pas un diplôme comme les autres, il est construit sur une expérience de recherche individuelle, de 3 ans minimum, conduite au sein d’une unité de recherche. Il est donc important de savoir dans quelles conditions financières il sera réalisé.

À la Direction de la recherche et des écoles doctorales (DRED) un conseil adapté à votre projet vous est proposé :
  • Entretien individuel de construction de votre projet de recherche doctorale ;
  • Ciblage d’un partenaire socio-économique, construction / rédaction du dossier de candidature (CDU, CIFRE, bourse, etc.) ;
  • Positionnement dans les axes de la recherche locale.
La DRED organise en outre une journée de rencontres avec des doctorant.es et divers acteur/trices, intitulée  « Choisir le doctorat et le financer ». Chaque année (en février ou mars), plus d’une centaine d’étudiant.es de master y reçoivent les informations indispensables à leur projet doctoral et peuvent poser toutes les questions qui les préoccupent.
 
Contrat doctoral
unique (CDU)

Le Contrat doctoral unique est un financement académique du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Consulter le décret de création du CDU en 2009

Être en CDU implique :

  • Avoir CDD de 3 ans dans son université d’inscription en doctorat ;
  • Être rattaché.e au laboratoire de recherche de son encadrant.e de thèse ;
  • Travailler à 100% de son temps sur sa recherche doctorale.
Pour postuler

À la fin de chaque année universitaire, chaque École doctorale se voit attribuer un volume de financements lui permettant de recruter de futur.es doctorant.es dans les disciplines qu’elle recouvre dans les établissements universitaires associés.

  • Après avoir identifié un.e directeur/trice de thèse, les candidat.es, titulaires d’un master 2, doivent présenter leur projet de recherche dans un dossier de candidature.
  • Une première sélection (admissibilité) donne accès à la phase d’audition par le jury de l’école doctorale constitué à cet effet.
  • Un classement liste les admis.es.

Calendrier : consulter les sites des Écoles doctorales pour connaitre le calendrier de candidature.

À savoir : typologie des missions

Le contrat doctoral offre la possibilité au/à la doctorant.e de diversifier son expérience en accomplissant 4 types de mission correspondant à 1/6e de son temps de travail annuel et rémunérés par un supplément à son salaire mensuel :

  • Mission d’enseignement dans un établissement d’enseignement supérieur de 64 heures maximum ;
  • Mission de valorisation de la recherche de 32 jours maximum ;
  • Mission de diffusion de la recherche de 32 jours maximum ;
  • Mission d’expertise de 32 jours maximum.

Plus d’informations : Conseil Emploi Carrières

Convention
CIFRE

Depuis plus de 30 ans, le dispositif CIFRE - Convention Industrielle de Formation par la REcherche - subventionne toute institution de droit français (hormis les structures d’État) qui embauche un.e doctorant.e pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux doivent aboutir à la soutenance d'une thèse en trois ans.
Le Ministère chargé de la recherche a confié à l'Agence nationale recherche technologie (ANRT) la mise en œuvre du dispositif CIFRE. Son objectif est de favoriser le développement de la recherche partenariale public-privé et de placer les doctorant.es dans des conditions d'emploi.
Il repose sur l’entente de 3 acteur/trices et de l’agrément de leur projet collectif par la commission de l’ANRT :

L'entreprise

Elle recrute en CDI ou CDD (articles D. 1242-3 & 6 du Code du travail) un.e diplômé.e de niveau M2 à qui elle confie une mission de recherche stratégique pour son développement socio-économique. Le salaire d'embauche ne peut être inférieur à 23 484 € annuel brut. Les travaux et missions dans l’institution doivent constituer l'objet de la thèse du/de la salarié.e-doctorant.e.

Le laboratoire de recherche académique

Il encadre les travaux du/de la salarié.e-doctorant.e, qui est inscrit.e dans l'école doctorale de rattachement du laboratoire. Il doit avoir une expertise utile et reconnue pour accompagner scientifiquement l’entreprise.

Le/la doctorant.e

Il/elle consacre 100% de son temps (qui doit être partagé entre l'entreprise et l’unité de recherche) à ses travaux de recherche. Il/elle bénéficie d'une double formation académique et professionnelle.

Le dossier de candidature peut être déposé auprès de l’ANRT tout au long de l'année. Le Comité d'évaluation et de suivi statue sur la demande de CIFRE au vu de deux expertises : une expertise socio-économique et une expertise scientifique. La décision est en général communiquée dans les trois mois qui suivent le dépôt du dossier.
L'ANRT contracte avec l'entreprise une convention sur la base de laquelle une subvention est versée à l'entreprise. La subvention annuelle est de 14 000 € (non assujettie à la TVA). Le Crédit Impôt Recherche (CIR) peut s’ajouter à cette aide ministérielle.

Information-40par40
Information-40par40
Ressources DRED : Construire son projet de recherche doctorale en partenariat, mettre au point son dossier de candidature auprès de l’ANRT : consultez la conseillère Financements et emploi.
Doctorant.es
en emploi
Les agent.es temporaires vacataires (ATV)

Conformément à la règlementation, les étudiant.es inscrit.es en doctorat peuvent effectuer un maximum de 96 heures d’enseignement en TD ou TP chaque année.
L’exercice de la mission se fait en présentiel. Les ATV sont soumis.es aux obligations qu’impliquent l’activité d’enseignement, notamment la surveillance des examens et les corrections liées à leur enseignement.

Chargé.e d’études / chargé.e de recherche dans une unité de recherche

Un.e doctorant.e peut être recruté.e en CDD, sur les crédits alloués pour un projet de recherche, pour effectuer un travail d’enquête, d’étude ou de recherche.

Les attaché.es temporaires d’enseignement et de recherche (ATER)

Les ATER sont régi.es par le décret n° 88-654 du 7 mai 1988 relatif au recrutement d'attaché.es temporaires d'enseignement et de recherche dans les établissements publics d'enseignement supérieur.
Les établissements publics d'enseignement supérieur relevant du ministre de l'enseignement supérieur peuvent faire appel à des ATER recruté.es par contrat à durée déterminée.
Les postes d’ATER sont ouverts aux doctorant.es qui répondent aux conditions suivantes :

  • être fonctionnaire titulaire ou stagiaire de catégorie A et inscrit.e en vue de la préparation du doctorat ou s'engageant à se présenter à un concours de recrutement de l'enseignement supérieur ; la durée du contrat est de 3 ans, renouvelable une fois pour une durée d'un an.
  • être inscrit.e en doctorat, le/la directeur/trice de thèse devant attester que la thèse peut être soutenue dans un délai d'un an ; la durée du contrat est d'un an, renouvelable une fois.

Plus d’informations sur le site du MESRI
Un nouvel espace dénommé ALTAÏR dédié au recrutement des attaché.es temporaires d'enseignement et de recherche (ATER) est disponible sur le portail GALAXIE .

Bourses de
recherche

La recherche doctorale peut être financée pour tout ou partie par des bourses spécifiques, des prix, des financements associatifs, des fondations, des agences de soutien… Le dossier de candidature est de rigueur tout comme la capacité à exposer son projet. Un calendrier est donné avec une date limite de candidature et une date de communication des résultats.
Si le financement est suffisant, il peut permettre l’embauche en CDU (95.000 € pour 3 ans) par convention entre l’université d’inscription du/de la doctorant.e et l’établissement financeur/donateur.

3 sites généralistes à visiter absolument pour repérer vos interlocuteur/trices :

  • Le Réseau ADUM - Portail internet d’informations, de services et de communication des doctorant.es et docteur.es
  • Calenda - Le calendrier des lettres et des sciences humaines et sociales tient à jour une rubrique « Bourses, prix et emploi »
  • Fabula - Actualités et ressources pour la recherche et les études littéraires : revue, annonces de colloques et d'appels à contribution, parutions, comptes rendus...
 
Exemples récurrents
  • L’appel à chercheur.es de la BnF permet à la Bibliothèque de tisser des liens étroits avec les doctorant.es et de jeunes chercheur.es qui représentent l’avenir de la recherche. En retour, il offre à ceux-ci, à partir d’un sujet qu’il/elles proposent spontanément ou que la Bibliothèque leur suggère, un accueil privilégié et un accès à ses collections, assorti de divers avantages, dont des bourses.
     
  • La Fondation Nestlé soutient la recherche en nutrition humaine relative à la santé publique dans les pays à faibles ou à moyens revenus selon la classification de la Banque Mondiale. Différentes bourses sont offertes selon les situations et les sujets.