Publié le 19 juin 2020 Mis à jour le 19 juin 2020
le 30 novembre 2019

Maître de conférence en Statistique à l'IUT Lumière Lyon 2 et chercheur au laboratoire ERIC, Antoine Rolland a reçu le 30 novembre 2019 au palais du Luxembourg le Prix Tangente du meilleur article.

Ayant pour vocation de promouvoir les mathématiques auprès du grand public et de porter un regard scientifique sur le monde qui nous entoure afin de mieux appréhender notre environnement, le magazine Tangente organise chaque année depuis 2014 des Trophées pour récompenser la culture mathématique française.
 
Prix Tangente
du meilleur article
Les mathématiques pour mesurer le pouvoir réel des groupes politiques

Le Prix Tangente du meilleur article a pour objectif de récompenser un.e auteur/trice non professionnel.le « ayant présenté, via un article inédit, un sujet lié aux mathématiques ou à l’implication des mathématiques dans un autre domaine sous une forme attractive pour un vaste public. »

Antoine Rolland (2e en partant de la droite) reçoit le prix du meilleur article Tangente - © Édouard Thomas (magazine Tangente)
Antoine Rolland (2e en partant de la droite) reçoit le prix du meilleur article Tangente - © Édouard Thomas (magazine Tangente)
Antoine Rolland (2e en partant de la droite) reçoit le prix du meilleur article Tangente - © Édouard Thomas (magazine Tangente)

Il a été attribué cette année à Antoine Rolland pour son article « Qui a (vraiment) le pouvoir au parlement ».  Il montre, à partir de l’exemple du parlement européen,  que le poids réel d’un parti dans une assemblée n’est pas toujours égal à son nombre de siège. Pour cela, il utilise des indices particuliers tels que l’indice de Shapley-Shubik ou l’indice de pouvoir de Banzhaf.
Son article sera publié dans un prochain numéro de Tangente. Antoine Rolland s'est vu remettre lors de la cérémonie des Trophées une œuvre d'art de Denise Demaret-Pranville.

Vulgariser les statistiques

Maître de conférence en statistique à l’IUT Lumière Lyon 2, rattaché au laboratoire ERIC, Antoine Rolland a été chef du département Statistique et informatique décisionnelle (STID) pendant 6 ans. Ses recherches portent d’une part sur le vaste domaine de l’aide multicritère à la décision, et en particulier l’analyse des propriétés mathématiques des processus de vote ou de classement, et d’autre part, sur la didactique de la statistique.
Antoine Rolland a à coeur de contribuer à la vulgarisation des statistiques, en organisant depuis 2012 les « cafés de la statistique » à Lyon. Le prochain rendez-vous le 28 janvier 2020 s'interrogera sur l'utilité des vaccins à la société et à l’individu. Il est également membre du comité de rédaction de la revue « Statistique et Société » et membre du groupe « enseignement » de la Société Française de Statistique.

Informations pratiques

Date(s)

le 30 novembre 2019