Publié le 13 mai 2020 Mis à jour le 28 mai 2020

Responsable du Service de pédagogie du supérieur (SPS) depuis le 16 mars 2020, Jean-Yves Poitrat revient sur sa prise de poste le 1er jour du confinement au sein d'un service clef pour garantir la continuité pédagogique.

Qu'est-ce que le SPS et quel a été son implication dans la continuité pédagogique ?
Le Service de pédagogie du supérieur est un service de ressources et d’appui qui accompagne les enseignant.es dans leurs réflexions et expérimentations pédagogiques et dans le déploiement de modalités nouvelles pour eux/elles, avec pour finalité la réussite des étudiant.es. Au début du confinement le SPS a été très sollicité pour accompagner la prise en mains des outils d’enseignement à distance, puis pour la mise en place d’évaluations à distance. D’autres chantiers à plus long terme sont en cours comme l'aménagement de salles de cours et de tiers lieux, la préparation de la formation des nouveaux/elles enseignant.es ou le choix de nouveaux outils numériques pour l’enseignement.

Comment s'est passée votre arrivée au SPS ?
J.-Y. P. : Je suis arrivé Porte des Alpes le 16 mars, jour où l’Université fermait, juste le temps de jeter un coup d’oeil aux locaux du SPS, de récupérer du matériel et d’avoir une réunion, en visio déjà, avec l’équipe du SPS et Cathy Lobry (directrice de la formation et de la vie étudiante). Depuis, je travaille de chez moi et j’anime une équipe que je n’ai rencontrée que par caméras et écrans interposés.
 
Qu'est ce que le confinement change dans votre façon de travailler ?
J.-Y. P. : Nous nous voyons presque tous les matins, Aurélien Chemet, Martine Hennequart, Maxime Hervé, Azzedine Zerrel et moi.
Jean-Yves Poitrat, en visio
Jean-Yves Poitrat, en visio

Nous commençons par lister les points sur lesquels nous avons besoin d’échanger avec les autres afin d'avancer chacun.e dans nos missions, puis nous les reprenons un à un. C’est un exercice d’intelligence collective qui est très précieux pour moi et sur lequel je m’appuie pour exercer ma responsabilité. Au fil des réunions et des projets, je finis par connaitre pas mal d’autres personnes de l’Université, dans les services et les composantes. Je me suis vraiment senti accueilli et intégré : merci !
Son parcours

Diplômé de l’Université Paris Descartes et de l’Université Catholique de Lyon, Jean-Yves Poitrat a d’abord travaillé dans la communication, en agence et dans le milieu associatif, avant d’intégrer l’École nationale des ponts et chaussées où il a occupé les postes de Chargé de mission Évaluation et développement pédagogique, Responsable pédagogique de la Première année de formation d’ingénieur.e, Responsable du Pôle pédagogie et enfin Responsable du Service ingénierie et innovation pédagogique.