Publié le 8 mars 2021 Mis à jour le 19 avril 2021
du 1 avril
au 31 décembre 2021

Dans le cadre de sa politique internationale et pour favoriser le rayonnement et la valorisation de notre enseignement supérieur et de notre recherche sur la scène européenne et internationale, la Région AURA lance l’appel à projets , « Amorçage Europe ».

Afin de favoriser le développement des projets européens, « Amorçage Europe » permet de soutenir les démarches et travaux de recherche menés pour répondre à un appel à projets de la Commission européenne dans les secteurs "recherche et innovation" et "formation". C’est dans ce cadre, que peuvent notamment être présentées des actions préparatoires au dépôt de candidatures Horizon Europe ou ERASMUS +. Il s’agit ici de renforcer la participation française à ces projets européens et d’augmenter le taux de succès des acteurs de la Région aux prochains appels à projets.
 
Les projets « Amorçage Europe » seront financés sur une durée de 12 mois maximum et les dossiers de candidature, présentés complets, pourront être déposés tout au long de l’année jusqu’au 31/12/2021.

Pour plus d’informations sur les objectifs du programme, modalités de candidature/participation et dépenses éligibles, nous vous invitons à prendre connaissance du document téléchargeable ci-dessous.
Si vous souhaitez vous saisir de ce dispositif, merci de vous rapprocher du Service d'Ingénierie de Projets de la Direction de la Recherche et des Ecoles Doctorales pour les projets de recherche (Horizon Europe...), ou du Service "Projets & Partenariats" de la Direction des Relations Internationales pour les projets de formation (ERASMUS+...)

Bénéficiaires

Les établissements d’enseignement supérieur et de recherche d’Auvergne-Rhône-Alpes. Les acteurs économiques, les Pôles de compétitivité et les clusters ne peuvent déposer en leur nom propre de projet mais peuvent intégrer un consortium porté par un établissement d’enseignement supérieur et de recherche.
Le projet peut, de façon privilégiée, être porté par plusieurs établissements. Dans ce cas, cette spécificité́ doit être signalée dès le dépôt du projet. Les établissements concernés par le projet doivent désigner l’établissement pilote qui aura notamment en charge la transmission du dossier à la Région et son suivi financier.

Nature de l’aide

Le soutien régional apporté à ces projets porte uniquement sur les dépenses liées à la préparation du projet, que ce dernier soit dans sa phase d’étude de faisabilité, d’élaboration ou pour le montage du dossier en réponse à l’appel à projet européen.
Ainsi, peuvent être pris en charge :
1. les frais liés à l’organisation de réunions préparatoires pour la construction du projet européen visé ;
2. les salaires et charges sociales des personnels non titulaires (post-doctorant.e, stagiaire master, personnel administratif/ve, etc.) ;
3. les frais de déplacements ;
4. les frais liés aux activités de montage du projet européen visé ;
5. les frais de prestation liés à des frais de traduction ou de relecture de la candidature par un.e expert.e évaluateur/trice.

Critères d’éligibilité

Dans le cas d’un programme européen nécessitant la mise en place d’un consortium, l’établissement porteur du projet doit présenter un accord inter établissements permettant de vérifier que le projet s’inscrit dans la stratégie internationale de l’établissement.
Les porteur/euses de projet devront joindre à leur demande un courrier du/de la chef.fe d’établissement validant le dépôt du projet. Aucun dossier susceptible d’être éligible aux autres dispositifs mis en œuvre par la Région ne peut être retenu au titre de cet appel à̀ projets.

Au-delà̀ de ces critères d’éligibilité, la Région sélectionne les projets en privilégiant ceux comportant les dimensions suivantes :

  • Qualité générale et pertinence du projet ;
  • Intégration d’un ou plusieurs des 8 domaines d’excellence  et/ou lien avec une zone partenaire de la Région à l’international (dans le cas de partenaires hors Europe) ;
  • Contribution à l’avancement des questions scientifiques et technologiques essentielles dans le domaine concerné et progrès par rapport à l'état de l'art ;
  • Originalité, degré d'innovation (scientifique et technique, méthodologique, organisationnel, partenarial) ;
  • Caractères pluridisciplinaire et transversal du projet ;
  • Dimension régionale du projet et/ou intégration des enjeux sociétaux spécifiques au territoire
  • Impact économique du projet et contribution au développement potentiel de marchés pour les partenaires économiques ;
  • Qualité de la gestion du projet (pertinence des outils de gestion, clarté, cohérence, efficacité et complétude des tâches proposées, cohérence du calendrier prévu) ;
  • Qualité et diversité du partenariat : implication des partenaires universitaires étrangers, intégration de partenaires économiques, compétence et expertise scientifiques et techniques des partenaires, rôles et fonctions des partenaires dans le déroulement du projet et leur complémentarité (en particulier dans le cadre de projet pluridisciplinaire et / ou interrégionaux) ;
  • Diversité des sources de financement (cofinancement des établissements universitaires étrangers ou régionaux, aides nationales, communautaires, autres, ...) ;
  • Qualité et pertinence des outils utilisés pour assurer le suivi du projet, son impact et sa diffusion.
Modalité d’attribution et de versement
  • Les dossiers peuvent être déposés tout au long de l’année et seront instruits par les services de la Région, dans un délai de deux mois ;
  • Une fois les dossiers instruits, ils seront soumis au vote de la Commission permanente ;
  • Une avance de 20% est versée au bénéficiaire dès le début du projet. Ensuite, le solde est versé sur présentation des justificatifs. Les dépenses sont prises en compte dès le dépôt du dossier de demande de subvention ;
  • L’instruction est réalisée par les services de la Région (Direction Enseignement supérieur, Recherche, Innovation et autres directions opérationnelles si nécessaire). Des expertises extérieures réalisées par des personnalités qualifiées peuvent également être sollicitées, notamment pour les projets à dominante « recherche ». Certains dossiers en lien avec des régions cibles, partenaires de la Région (notamment les 4 Moteurs) peuvent être transmis aux services Enseignement supérieur, Recherche des institutions régionales partenaires de la Région, pour une co-expertise. A cet effet, il est demandé au porteur des projets de fournir une synthèse en anglais du projet.
Liste des informations à fournir
  • Accord inter-établissement : Dans le cas d’un programme européen nécessitant la mise en place d’un consortium, l’établissement porteur du projet doit présenter un accord inter établissements permettant de vérifier que le projet s’inscrit dans la stratégie internationale de l’établissement ;
  • Courrier argumenté du chef d’établissement validant le dépôt du projet ;
  • Coordonnées d’un correspondant administratif au sein d’une direction ressource de l’établissement (Direction des relations internationales ou Direction de la recherche) ;
  • Description de l’appel à projet européen visé par ce dépôt incluant ses principales caractéristiques et le calendrier ;
  • Note descriptive du projet envisagé si celle-ci est complémentaire au dépôt effectué sur le portail des aides

Informations pratiques