Publié le 1 mai 2020 Mis à jour le 4 mai 2020

Après un parcours en ressources humaines, Estelle de Bellefon a intégré l’UFR de langues le 15 septembre 2017 en tant que responsable administrative et financière. Ayant découvert le monde de la scolarité et grâce au soutien de la Direction de la formation et de la vie étudiante (DFVE) via entre autres les ateliers de scolarité, elle a pu progresser dans ce domaine clé en composante. Aujourd’hui confinée à Lyon avec ses 3 enfants et son mari en télétravail, elle partage son expérience, notamment la participation à l'atelier à distance organisé par le service des études.

Vos missions sont-elles différentes pendant cette période de confinement ?
E. de B. : Mes missions se sont modifiées en partie durant cette période. Nous avons beaucoup de demandes de remontées d’information en central qui laissent moins de temps pour animer l’équipe. D’un autre côté, nous continuons d’assurer nos missions habituelles comme les campagnes RH, les candidatures des étudiant.es, les examens qui continuent même si leur format est modifié et le budget à repenser. Les relations de travail me manquent énormément et je trouve difficile de prendre soin les un.es des autres à distance.
En cette période, l’organisation est primordiale et l’équilibre est difficile à trouver entre vie professionnelle et personnelle. Pour avoir un environnement propice au travail, toute la famille commence la journée au plus tard à 9h. Mes deux garçons sont autonomes, j’aide par contre ma dernière fille de 9 ans à comprendre les consignes de travail. Je remercie tous les jours les concepteur/trices des ressources numériques type Canopé ou Lumni qui nous aident beaucoup. Je peux ensuite me mettre à mon bureau pour travailler sur mes dossiers.

Comment se sont déroulés mi-avril les ateliers de bonnes pratiques de scolarité ?
E. de B. : Quand je suis arrivée à Lyon 2, j’ai été impressionnée par la qualité de l’accompagnement de la Direction de la formation et de la vie étudiante (DFVE), qu’il soit technique via Apogée, e-candidat,… ou métier via l’échange de pratiques en ateliers de scolarité. J’ai participé à la plupart de ces ateliers et incité les gestionnaires de la composante à faire de même, l’apport étant important pour améliorer notre pratique métier.

Suite à la nouvelle organisation du travail due à la situation sanitaire, Valérie Desprat, directrice adjointe de la DFVE et responsable du services des études, a organisé à distance un atelier en visioconférence qui a permis d’échanger sur nos nouvelles problématiques. Ces ateliers sont d’un apport essentiel car ils constituent un vrai lieu d’échanges entre professionnels. Nous avons des gestionnaires avec beaucoup d’expérience qui peuvent apporter énormément aux réflexions et les services de la DFVE nous offrent leur expertise en appui. C’était aussi agréable de nous retrouver dans un espace commun même s’il est virtuel.
J’espère que nous en aurons un autre prochainement, l’appui de la DFVE étant essentiel pour sécuriser nos pratiques et les rendre les plus adéquats possibles.

Des conseils à partager pour le temps libre pendant le confinement ?
J’aime beaucoup les séries type Baron noir et Le bureau des légendes, toutes deux très réalistes. Pour la sortie de confinement, je vous conseille de vous plonger Dans la forêt de Jean Hegland. L’Histoire est très proche de ce que nous vivons en ce moment.
 
Baron noir
Baron noir
Bureau des légendes
Bureau des légendes
Dans la forêt
Dans la forêt