Publié le 5 janvier 2021 Mis à jour le 8 janvier 2021
du 11
au 20 janvier 2021
Campus Porte des Alpes

Comme chaque année, le Jeune Ballet du CNSMD de Lyon investit l'amphithéâtre culturel et prépare sa tournée 2021 sur notre scène !

Danser dans le Jeune Ballet, c’est faire l’expérience de la vie au sein d’une compagnie. Aboutissement d’un parcours de formation au CNSMD de Lyon et prémices de leur carrière professionnelle, cette quatrième et dernière année du cursus en danse contemporaine comme en danse classique, permet aux jeunes danseurs de mobiliser les savoirs acquis pour s’engager dans l’aventure de la création et du répertoire, avec des chorégraphes de renommée internationale et de jeunes talents de la scène chorégraphique.
Dernière étape d’une formation de haut niveau, le temps de la rencontre avec les publics est un moment phare de leur parcours d’apprentissage. À travers les mises en situation scéniques, les actions de médiation et de transmission, ces jeunes danseurs affirment leur identité d’interprète et transmettent leur passion au plus grand nombre.

En raison des contraintes sanitaires, les spectacles qui devaient clore cette résidence à l'amphithéâtre culturel
sont programmés les 10 et 11 mars 2021, notez-le d'ores et déjà dans vos agendas !

Interprètes : danseurs et danseuses du Jeune Ballet (promotion 2020-2021)
Sidonie Baril, Enzo Blond, Melvin Boschat, Séréna Bottet, Antoine Cardin, Bastien Charmette, Audalys Charpentier, Léna Dompy, Vladimir Duparc, Anatole Hossenlopp, Léa Ferec-Pourias, Mio Fusho, Clarissa Jackson, Jérémy Mangin, LIsa Martinez, Maud Peltier, Axel Poulsen, Valen Rivat Fournier, Jade Sarette, Mélisandre Tonolo
Kylie Walters, direction artistique du Jeune Ballet et des études chorégraphiques du CNSMDL
Gaëlle Communal van Sleen, maîtresse de ballet
Philippe Andrieux, régie lumière
Gilles Duroux, régie son
Maïté Chantrel, costumes

Programme 2020/2021

Lucinda Childs : Concerto (répertoire classique). Durée : 8’30

Concerto

Transmission classique pour le Jeune Ballet du CNSMD de Lyon

Durée : 8’30

Chorégraphie : Lucinda Childs (première 1993)

Musique : Henryk Gorecki, Concerto pour clavecin et cordes op. 40

Elisabeth Chojnaka, clavecin

Transmission : Ruth Childs, Ty Boomershine

Costumes : Anne Masset / Lumières : Eric Cornwall

Texte de présentation [667]

Si Lucinda Childs revendique une continuité dans son travail, celui-ci ne cesse d’évoluer. Depuis les années 1990, elle crée sur des musiques jouées au clavecin, comme pour Concerto, sur Concerto pour clavecin et cordes d’Henryk Gorecki, L’exploration du principe de Dance se poursuit et ses méthodes de composition restent liées à la musique, même si l’esthétique diffère des pièces antérieures. Le titre réaffirme le lien organique que Lucinda Childs établit entre danse et musique. Profitant des variations d’intensité de la partition et des mélodies proches du baroque, elle offre une pièce d’une rigueur absolue : un bijou à inscrire dans l’histoire de la danse.

Biographie Lucinda Childs [1240]
majeure de la danse contemporaine, l’Américaine Lucinda Childs a fait ses débuts en 1963, comme membre de la Judson Dance Theater à New York. Elle a fondé sa compagnie en 1973, puis a collaboré avec Robert Wilson et Philip Glass pour l'opéra Einstein on the Beach (1976), ce qui lui a valu un double Obie Award. …/…

De 1984 à 1992, Lucinda Childs est apparue dans cinq des productions majeures de Robert Wilson dont La Maladie de la Mort (de M. Duras), Quartett de Heiner Muller et l'opéra Le Corbeau Blanc de Philip Glass. Elle a collaboré avec de nombreux compositeurs et designers, notamment Philip Glass et Sol LeWitt pour le célèbre Dance (1979), toujours dansé aux Etats-Unis et en Europe, salué comme « l’une des plus grandes créations du XXe siècle » (Wall Street Journal). Elle a répondu aux commandes de maisons d’opéras pour Orfeo et Euridice de Gluck (Los Angeles), Mozart’s Zaide (Théâtre royal de la Monnaie, Bruxelles), John Adams Dr Atomic (Opéra du Rhin) et pour des mises en scène (Handel d’Alessandro pour Parnassus Arts Productions), etc. Lucinda Childs a été reçue comme associée au Guggenheim Museum en 1979. Parmi ses nombreuses distinctions, elle a été promue Officier dans l’ordre des Arts et Lettres en France.

Biographie [747]

Ty Boomershine a été formé au Fort Hayes School for the Performing Arts in Columbus, Ohio et diplômé d'un bachelor en danse du Stephens College in Columbia, Missouri. Danseur, il a travaillé avec des artistes émergents et des compagnies célèbres, dont Dan Wagoner, DANCENOISE, Merce Cunningham Repertory Ensemble, Jr., Bill T. Jones/Arnie Zane & Co., Dance Works Rotterdam, Emio Greco | PC, Lucinda Childs Dance et pour l'opéra Einstein on the Beach. Il travaille pour la DanceOnEnsemble (Berlin) et performe pour Beth Gill, Kat Valastúr, William Forsythe, Deborah Hay et Jan Martens. Depuis 2007, il assiste Lucinda Childs et donne des masters class autour du travail de Lucinda et remonte quelques pièces de Lucinda, aux Etats-Unis et en Europe.

Biographie [779]

Ruth Childs est née à Londres et grandit aux Etats-Unis où elle étudie la danse (classique et contemporaine) et la musique. Elle poursuit sa formation à Genève au Ballet Junior de Genève (2003) et travaille avec Foofwa d’Imobilité, La Ribot, Gilles Jobin, Marco Berrettini, Yasmine Hugonnet, etc. Depuis 2015, elle réalise des re-création d’anciennes pièces de Lucinda Childs, sa tante. Elle fonde l’association Scarlett’s (2014) qui concilie danse, performance, film et musique, se dédie au projet « SCARLETT’S FALL », avec Stéphane Vecchione et part pour une résidence de recherche à Berlin (2016). Elle crée The Goldfish and the Inner Tube (2018) avec Stéphane Vecchione et son premier solo Fantasia à l’ADC de Genève (2019). Elle est artiste associée à l’Arsenic de Lausanne

Annabelle Lopez Ochoa : Guernica (re-création classique). Durée : 20’

Guernica

Re-création classique pour le Jeune Ballet du CNSMD de Lyon
Durée : 20’
Chorégraphie : Annabelle Lopez Ochoa
Musiques :

Raime : Coax / Dead Heat (album Tooth)
Michel Banabila : Jump Cuts (album Jumps cuts)
Steven Osborne : La vision en do majeur by Charles Valentin-Alkan (album Alkan, Esquisse op. 63)
James Ingalls : lumières originales – Philippe Andrieux, adaptation
Mark Zappone : costumes originaux - Maïté Chantrel, adaptation

Annabelle précise que lumières et costumes de la recréation sont très différents des originaux.

cnsmd guernica 1
Biographie
[959]
Annabelle Lopez Ochoa a été formée à l’École du Ballet Royal des Flandres et dansé douze ans, notamment comme soliste au Scapino Ballet Rotterdam, avant de se consacrer à la chorégraphie. En 2003, le journal NRC la qualifie « d’l’étoile montante de la danse néerlandaise ». Elle a été invitée par le prestigieux New York Choreographic Institute City Ballet (2007). Elle a chorégraphié pour plus de 60 compagnies internationales : San Francisco Ballet, New York City Ballet, Grand Théâtre de Genève, Ballet Nacional de Cuba, Compañia Nacional de Danza, Dutch National Ballet, English National Ballet, Finnish National Ballet, Ballet Royal des Flandres, Joffrey Ballet, West Australian Ballet, Ballet Nacional Chileno, etc. Frayant avec la danse, le théâtre, l’opéra et la comédie musicale, elle a aussi travaillé avec les créateurs de mode hollandais Viktor et Rolf. Depuis 2019, elle a été nommée directrice du stage d’été de danse classique de Jacob’s Pillow

cnsmd guernica 2 Note d’intention [593]
Créée pour le San Francisco Ballet, cette ode à l’œuvre de Picasso, au cubisme, est un cri contre l’agression nazie perpétrée contre le petit village basque en 1937. Elle est aussi une dénonciation de l’impuissance des récentes attaques chimiques en Syrie qui ont révoltée l’artiste. Empreinte de flamenco, l’œuvre s’articule autour de deux couples coiffés des cornes du taureau, endossant le double rôle d’agresseur et de victime. Le groupe déploie une composition géométrique et dynamique, qui évoque la beauté des corps en mouvement, reste percutante tout en faisant appel à notre humanité.

Katerina Andreou : Nevada (création contemporain). Durée : 20’

Nevada

Création pour le Jeune Ballet du CNSMD de Lyon
Durée : 20’
Chorégraphie : Katerina Andreou
Nombre de danseurs : 13
Musique : Katerina Andreou

Note d’intention [779]
Au Nevada l’environnement est aride, hostile, sauvage. C’est aussi le lieu d’une rencontre annuelle autour d'un évènement musical et dansé, qui s’appelle Burning Man (l’homme qui brûle). Entre festival de rave et rituels, entre utopie et fête païenne, ce rassemblement communautaire dans une ville temporaire, basé sur des principes : l’inclusion solidaire, l’expression de soi et l’effort commun en font partie. Notre Nevada, lieu de partage d’une danse individuelle et collective, est ambivalent : rude et réjouissant. Le lien entre les corps percussifs, dont l’énergie de la jeunesse circule, la consistance des relations et la pertinence de leur objectif, transforme cette chorégraphie en une expérience-voyage, un rituel qui offre des moments de transcendance et de liberté.

Biographie [744]
Née à Athènes, Katerina Andreou est danseuse et chorégraphe. Après des études de droit, elle suit un cursus à l'Ecole Supérieure de Danse d'Athènes. En 2011 elle intègre ESSAIS, le master en création chorégraphique du Centre National de la danse contemporaine d’Angers, dirigé par Emmanuelle Huynh. Elle a notamment collaboré avec DD Dorvillier, Emmanuelle Huynh, Lenio Kaklea, Anne Lise Le Gac, Jocelyn Cottencin et reçu la bourse Danceweb (2015) pour le festival international ImpulsTanz à Vienne qui lui a attribué le PRIX JARDIN D’EUROPE 2016 pour A kind of fierce. Sélectionnée pour tourner en Europe par le réseau Aerowaves19 avec son solo BSTRD, elle est Panorama Artist au sein du réseau international DNA- Departures and Arrivals

Ioannis Mandafounis : Dancing In Your Head (création contemporain et classique) Durée : 20’

Dancing In Your Head
Création pour le Jeune Ballet du CNSMD de Lyon
Durée : 20’
Chorégraphie : Ioannis Mandafounis
Nombre de danseurs : 20
Musique : Theme from a Symphonie, Var. 1 (album Ornette Coleman : Dancing in Your Head)


Note d’intention (758)
A l’âge des étudiants du CNSMDL, j’étais tellement obsédé par la nouveauté chorégraphique que j’en oubliais le plaisir de danser. Lors d’un concert d’Ornette Coleman, j’ai compris l’inutilité de ces questions. L’essentiel venait de se rappeler à moi.

Je m’appuie sur ce souvenir pour Dancing In Your Head. Composer tout en libérant les corps et les esprits. Classique, contemporain, rythmique, arythmique, improvisé ou non, tout est là pour attiser la curiosité des danseurs qui absorbent l’énergie, le rythme frénétique du Ornette Coleman Quartet. Oublier les frontières techniques, partager les connaissances et la liberté du mouvement, tel est le but de mon travail de chorégraphe qui se nourrit des intentions de l’interprète et de son amour de la danse.

Biographie (915)
Genevois, Ioannis Mandafounis étudie au Conservatoire de Paris et danse au Göteborg Opera Ballet, au Nederlands Dans Theater II. Membre de la Forsythe Company de 2005 à 2009, il fonde la Lemurius Company à Athènes et crée, entre autres, le duo P.A.D (2007) avec Fabrice Mazliah et HUE. Avec ce dernier et May Zarhy, il fonde la Compagnie Projet 11, renommée Cie Ioannis Mandafounis et crée des pièces dansées en Amérique, Europe, Asie, Afrique. Il répond aux commandes d’institutions telles que l'Opéra d'Athènes, le Theater Junge Generation Dresden, le Corpus ensemble du Royal Danish Ballet, le Grand-Théâtre de Genève, le Ballet de l'Opéra national de Lyon, etc.

Depuis 2018, sa compagnie bénéficie du soutien de la ville de Genève, du Canton de Genève et de Pro Helvetia. L’artiste a reçu la distinction de danseur exceptionnel (2002) par le ministère de la Culture grec et par les prix fédéraux suisses (2015).

Informations pratiques

Date(s) et lieu(x)
Du 11 janvier 2021 au 20 janvier 2021
Toute la journée
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes

Partenaires

logo cnsmd

CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR MUSIQUE ET DANSE DE LYON

3 quai Chauveau
C. P. 120
F- 69266 LYON CEDEX 09

Accueil : + 33 (0)4-72-19- 26-26