Publié le 11 mars 2022 Mis à jour le 21 avril 2022
le 24 mai 2022
En distanciel (visio / live)
19h30 - 21h30

Titre de la conférence : « La réhabilitation subjective de l’auteur de violences sexuelles : quelques propositions psychanalytiques » Discutants : Magali RAVIT, Nathalie DUMET, François-David CAMPS

André CIAVALDINI


André CIVALDINI,

Dr en psychologie clinique et en psychopathologie (HDR). Psychanalyste (SPP – IPA).Chercheur associé laboratoire PCPP, EA 4056, Université de Paris. Fondateur et ancien Directeur de programme du CRIAVS Auvergne-Rhône-Alpes.

Depuis plus de vingt ans la loi 17 juin 1998, relative à la prévention et à la répression des infractions sexuelles ainsi qu’à la protection des mineurs, a permis le développement de soins psychiques spécifiques pour ces auteurs de violences encore mal connue des cliniciens (même aujourd’hui). De tels soins, pour être efficients et donc adaptés, doivent être congruents tout à la fois aux modalités psychiques de ceux à qui ils vont s’adresser mais aussi à la culture du soin dans lesquels ils sont amenés à se déployer. Après un rapide parcours théorico-clinique, permettant d’approcher les potentialités de symbolisation de ces auteurs, je déclinerai un dispositif soignant où la loi, le soin et l’accompagnement socialisant font alliance pour proposer à ces auteurs une voie vers la réhabilitation subjective. Je montrerai ce qu’un tel dispositif (le maillage santé-justice-social), pouvant être une puissante aide au désistement des parcours criminels, doit à une lecture et une compréhension psychanalytique.

Bibliographie succincte:
  • Anzieu D. (dir.) (1987) : Les enveloppes psychiques. Paris, Dunod, 1987, 253 p.
  • Balier C. (1996) : Psychanalyse des comportements sexuels violents. Paris, PUF, 253 p.
  • Balier C. (2005) : La violence en abyme. Paris, PUF, 389 p.
  • Ciavaldini A. (2001) : Psychopathologie des agresseurs sexuels. Paris, Masson, éd. revue, 255 p.
  • Ciavaldini A. (2022) : Processus de réhabilitation des auteurs de violences sexuelles. Un modèle psychanalytique. Paris, Masson-Elsevier, 255 p.
  • Freud S. (1926) : Inhibition, symptôme et angoisse, dans OCF-P, vol. XVII, Paris, PUF, 1992, pp. 203-286.
  • Roussillon R. (2014) : Pertinence du concept de symbolisation primaire, dans Formes primaires de la symbolisation, ss dir. Anne Brun et René Roussillon, Paris, Dunod,
  • Winnicott D. W. (1956) : La tendance anti-sociale. Dans De la pédiatrie à la psychanalyse, Paris, Payot, 369 p.
Pour assister à ce séminaire, l'inscription est gratuite mais obligatoirement. Merci de remplir le formulaire ci-dessous (les champs signalés par un astérisque doivent nécessairement être renseignés). Le lien pour la visioconférence sera automatiquement adressé aux inscrit·es.

Vous souhaitez participer à cet événement (*)

saisir le code présent dans l'image

« Dans le cadre de l'événement pour lequel vous souhaitez participer, vous consentez à ce que vos données à caractère personnel soient traitées par l’Université Lumière Lyon 2 aux fins de faire part de votre inscription à cet événément. Ces données seront conservées pendant un délai de un an.
Conformément aux articles 38 et suivants de la Loi Informatique et Libertés modifiée, vous disposez concernant vos données d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et d’effacement que vous pouvez faire valoir en justifiant votre identité par courriel auprès de dpo@univ-lyon2.fr ou par courrier : Université Lyon 2 69365 Lyon Cedex 07, DAJIM à l’attention du délégué à la protection des données. »

Informations pratiques

Lieu(x)

En distanciel (visio / live)

19h30 - 21h30