Mise à jour le 07 juil. 2020
Publié le 15 janvier 2020 Mis à jour le 7 juillet 2020
 
Particulier Salarié.e Agent.e du secteur public Non salarié.e Demandeur demandeuse d'emploi Bénéficiaire du RSA
CPF - Compte personnel de formation
PDC - Plan de développement des compétences
Pro-A
CPF de transition professionnelle
Congé VAE
Contrat de professionnalisation
AIF - Aide individualisée à la formation
AREF - Allocation d'aide au retour à l'emploi formation
Aide régionale AURA
CFP - Congé de formation professionnelle
Fonds de formation
Aide aux personnes en situation de handicap
DPC (professionnel.les de santé)
Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Vous pouvez mobiliser votre CFP afin de suivre, à votre initiative, une formation. Une personne salariée qui travaille au moins à mi-temps acquiert 500 € par an, avec un plafond de 5 000 €.
Pour l'année 2020/2021, l'Université offre la possibilité à des stagiaires de mobiliser leur CPF pour la plupart des formations dont les parcours sont aménagés pour la formation continue ainsi que pour la VAE. 
Plus d'informations sur le CPF :
Pour les salariés du privé
Pour les agents de la fonction publique

Si votre CPF ne couvre pas l’intégralité du coût de la formation, une exonération peut être appliquée sur votre reste à charge en fonction de vos ressources.

Le Plan de Développement des Compétences (PDC)

Il représente l’ensemble des actions de formation mises en place par une entreprise dans le cadre de sa politique de gestion du personnel. Il permet de financer les frais liés à la formation (coût, déplacement, hébergement) et de prendre en charge la rémunération partielle ou totale du/de la salarié.e.
Plus d’informations : consultez votre employeur si votre entreprise a plus de 50 salarié.es ou votre OPCO de référence si votre entreprise a moins de 50 salarié.es. Liste des 11 OPCO :

Les aides de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

La Région Auvergne-Rhône-Alpes finance des formations et des dispositifs d’accompagnement à destination des demandeurs/euses d’emploi.
Plus d’informations

Contrat de professionnalisation

C’est un contrat de travail en alternance visant à obtenir une certification ou un diplôme. La formation est financée par l’opérateur de compétences (OPCO) de l’entreprise d’accueil.
Plus d’informations auprès de votre conseiller.ere Pôle Emploi.

Allocation Retour à l’Emploi Formation (AREF)

Si vous percevez l’aide au retour à l’emploi, vous devez demander son maintien pendant la formation envisagée. Votre allocation deviendra alors l’AREF et vous serez dispensé.e de recherche active d’emploi le temps de la formation. Le maintien de l’ARE pendant le temps de formation est lié à la signature de l’AISF.
Plus d’informations auprès de votre conseiller.ere Pôle Emploi.

Développement Professionnel Continu (DPC)

Les formations de DPC sont des actions ou des programmes permettant aux professionnels de santé de satisfaire à leur obligation de formation.
Plus d’informations

Aide aux personnes en situation de handicap

Pour le secteur privé, l'Agefiph apporte services et aides financières pour favoriser, notamment via la formation, l’insertion professionnelle et le maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap : plus d’informations
Pour les agents du secteur public, cette fonction est assurée par le FIPHFP : plus d'informations

Le Compte Personnel de Formation de Transition Professionnelle (CPF-TP)

Le CPF-TP permet à tout.e salarié.e de suivre à son initiative et à titre individuel une formation en vue de changer de métier. Le financement prend en charge le coût d’une formation certifiante (diplôme ou certificat) et éligible au CPF.
Les publics éligibles sont les salarié.es en CDI ou en CDD.
Plus d’informations sur le CPF-TP en général
et Transitions Pro dans la région Auvergne-Rhône-Alpes
Le traitement d'un dossier de Transitions Pro (ex Fongecif), comporte plusieurs étapes :
- Prise de contact avec Transitions Pro pour obtenir le formulaire
- Prise de contact avec un.e conseiller.e en évolution professionnelle (APEC, CIBC, Pôle emploi...) pour l'étude de votre projet professionnel,
- Instruction du dossier par l'organisme de formation,
- Passage en commission Transitions Pro (une par mois et dossier complet à déposer 6 semaines avant la date de la commission),
- En parallèle, procédure de candidature à l'université sur e-candidat.
Synthèse des étapes et les délais à respecter :

ETAPE DELAI
Prise de contact avec Transitions Pro 6 mois avant la date d'entrée en formation
Demande d'autorisation d'absence à l'employeur 4 mois avant la date d'entrée en formation
Dépôt de candidature sur e-candidat Entre février et mai
Constitution du dossier de financement Entre mars et mi-mai
Dépôt du dossier de financement à Transitions Pro 3 mois avant la date d'entrée en formation
Inscription administrative auprès de l'université A réception par mail de l'avis favorable d'admission à la formation





 

Le congé VAE

Il s’agit d’un congé de 24 heures ouvert à tout.e salarié.e désirant faire valider son expérience. Il lui permet de s’absenter pour participer aux épreuves de validation organisées par l’autorité ou l’organisme habilité à délivrer une certification inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou bénéficier d’un accompagnement à la préparation de cette validation.
Plus d’informations : consultez votre employeur et le site Centre Inffo

Aide Individuelle à la Formation (AIF)

Pôle emploi peut vous attribuer une aide individuelle pour contribuer au financement de votre formation. La condition est d’être inscrit à Pôle emploi et d’avoir validé votre projet de formation avec un.e conseiller.ère Pôle emploi.
Plus d’informations auprès de votre conseiller.ere Pôle Emploi.

Congé de Formation Professionnelle (CFP) pour les agents de la fonction publique

Le congé de formation professionnelle est ouvert à l’ensemble des agents publics, titulaires ou contractuels de la fonction publique ayant au moins 3 années de service dans l’administration. Il leur permet de suivre une formation, dont la durée maximale est de 3 ans, qui ne leur est pas proposée par leur administration. 85 % du salaire brut est maintenu durant la période de formation.  
Plus d’informations auprès du service formation de votre administration ou sur le Portail de la Fonction Publique

Fonds de formation pour les travailleurs.euses non salarié.es

Pour les non-salarié.es (professions libérales, agriculteurs/trices, artisan.es, commerçant.es, autoentrepreneurs.euses…), les conditions d’accès à la formation professionnelle continue sont fixées par des règles particulières. Elles s’appuient sur 7 fonds d’assurance formation (plus d’informations auprès de chacun des organismes cités) :

  • Le fonds interprofessionnel de formation des professions libérales (FIF-PL)
  • L’association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise (AGEFICE)
  • Le fonds d’assurance formation des professions médicales libérales (FAF-PM)
  • Le fonds de formation des artistes-auteurs (AFDAS)
  • Le fonds des assurances des chefs d'entreprise artisanale (FAFCEA)
  • Le fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant (dans l'agriculture) (VIVEA)