Publié le 29 novembre 2019 Mis à jour le 28 mai 2020
le 26 novembre 2019

Pour accompagner l’excellence scientifique sur le territoire, la Métropole de Lyon récompense chaque année des jeunes chercheur.es de moins de 35 ans, en décernant trois prix de 5000€, en partenariat avec l’Université de Lyon, dans les thématiques biosanté et société, sciences et ingénierie, et humanités et urbanité.

Pour cette édition 2019, deux lauréates récompensées le 26 novembre, lors de la soirée d’ouverture du festival In-Situ, ont effectué leur thèse à l'Université Lumière Lyon 2 :
  • Claire Polo, lauréate du Prix Humanité & urbanité 2019 ;
  • Amandine Rey, lauréate du Prix Bio santé et société 2019.
Cérémonie de remise des prix
© Métropole de Lyon - Université de Lyon
Entretien avec les lauréat.es
Lire la vidéo | © Métropole de Lyon - Université de Lyon
 
Claire Polo
Prix Humanité & urbanité 2019

Actuellement maîtresse de conférences en Sciences de l'éducation et de la formation à l'Institut des Sciences et pratiques d’éducation et de formation (ISPEF) et chercheure au laboratoire Éducation, cultures, politiques (ECP), Claire Polo est responsable de la mise en place et de la coordination d’un dispositif expérimental d’accompagnement à la réussite en première année de Licence : le parcours Créer, Lire, Écrire et Faire de la Science (CLEFS) pour l'Université. Mis en place à la rentrée 2018, il vise à renforcer et étendre les connaissances et les compétences en méthodologie universitaire, en littéracie et en esprit critique et scientifique.
Sa thèse sur les pratiques argumentatives des élèves dans des débats socioscientifiques sur la gestion de l'eau potable a été dirigée par Christian Plantin, Professeur émérite de l'Université Lumière Lyon 2, ancien directeur de recherche au CNRS.
Son travail de recherche se situe à la frontière des sciences de l’éducation et des sciences du langage. Elle étudie les discours produits par les acteur/trices dans des contextes visant une avancée cognitive, principalement dans des situations de dialogue, mais aussi sous certaines formes d’écrit. Elle s'intéresse spécifiquement aux pratiques argumentatives qui participent au raisonnement sous deux angles : en tant que compétences transversales utiles à l’apprentissage de savoirs variés, et en tant que savoir-faire nécessaire à la participation sociale et à l’exercice de la citoyenneté. Elle s'intéresse également aux spécificités des environnements dans lesquels sont produits ces discours (dispositifs didactiques et/ou participatifs).

Amandine Rey
Prix Bio santé et société 2019

Neuropsychologue spécialisée en pédiatrie, Amandine Rey a travaillé pendant 6 ans Centre Léo Kanner au CHU Saint-Étienne. Elle a récemment été recrutée en tant que maîtresse de conférences en psychologie à l’Université Lyon 1 et travaille sur les répercussions des troubles du sommeil sur les apprentissages et les acquisitions scolaires des enfants.
Elle a créé une « mallette », mise à disposition gratuitement aux enseignant.es, composée d’outils nécessaires à la compréhension du sommeil, ainsi que des exercices à réaliser avec les enfants et des conseils au quotidien. Ce travail a aussi récemment été valorisé au sein d’une publication scientifique dans la revue Learning and instruction.

Amandine Rey a réalisé ses études de psychologie (licence et master) à l’Université Lyon 2 puis sa thèse de doctorat en psychologie cognitive au laboratoire d'étude des mécanismes cognitif (EMC) de 2011 à 2014 sous la direction de Rémy Versace, Professeur en psychologie cognitive, responsable de l'équipe Mémoire, Émotion, Action. Elle s'est consacrée à l’interaction entre mémoire et perception chez les sujets sains, autrement dit sur la manière dont nos connaissances en mémoire influencent notre perception de l’environnement. Suite à ce travail, elle s'est intéressée à l’impact du sommeil sur la consolidation des informations en mémoire au cours de deux années d’ATER et deux années de postdoctorat (jusqu’en décembre 2018) toujours à l'Université Lumière Lyon 2 avec Stéphanie Mazza, professeure en neuropsychologie. Amandine Rey garde des collaborations scientifiques avec de nombreux/euses enseignant.es-chercheur.es de notre Université.

Informations pratiques

Date(s)

le 26 novembre 2019