Mise à jour le 06 mars 2020
Publié le 29 janvier 2020 Mis à jour le 6 mars 2020
 
Entreprise Secteur public Travailleur.es non salarié.es
PDC Plan de développement des compétences
Pro-A
Congé VAE
Contrat de professionnalisation
Congé de formation professionnelle CFP
Fonds de formation non salarié.es
AGEFIPH (personne en situation de handicap)
DPC (professionnel.les de santé)
Le Plan de Développement des Compétences (PDC)

Il représente l’ensemble des actions de formation mises en place par une entreprise dans le cadre de sa politique de gestion du personnel. Il permet de financer les frais liés à la formation (coût, déplacement, hébergement) et de prendre en charge la rémunération partielle ou totale du/de la salarié.e.
Plus d’informations : si votre entreprise a moins de 50 salarié.es consultez votre OPCO de référence.
Lien avec les 11 OPCO :

  • AFDAS - Culture, Industries créatives, médias, communication, télécommunication, sport, tourisme, loisirs et divertissement
  • ATLAS - Services financiers et conseil
  • OCAPIAT - Coopération agricole, Agriculture, Pêche, Industrie agroalimentaire et Territoires
  • OPCO 2i – Interindustriel
  • OPCO de la Construction (bâtiment, travaux publics, négoce des matériaux de construction et des entreprises de l’architecture)
  • OPCO des entreprises de proximité
  • AKTO / ESSFIMO (travail temporaire, propreté, sécurité)
  • OPCO Mobilités (transports et services de l’automobile)
  • OPCOmmerce (commerce)
  • OPCO Santé - santé, médicosocial et social
  • Uniformation / OPCO de la Cohésion sociale - champ social, services aux personnes, insertion, sport, enseignement et formation
Contrat de professionnalisation

C’est un contrat de travail en alternance visant à obtenir une certification ou un diplôme. La formation est financée par l’opérateur de compétences (OPCO) de l’entreprise.

Développement Professionnel Continu (DPC)

Les formations de DPC sont des actions ou des programmes permettant aux professionnels de santé de satisfaire à leur obligation de formation.
Plus d’informations

AGEFIPH

L'Agefiph apporte services et aides financières pour favoriser, notamment via la formation, l’insertion professionnelle et le maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap.
Plus d’informations

La période de reconversion ou de promotion par l’alternance (Pro-A)

Ce dispositif vise à faciliter un changement de métier ou une promotion sociale ou professionnelle, via l’obtention d’une qualification reconnue de niveau licence au maximum.
La formation organisée au titre de Pro-A repose sur l’alternance entre enseignement généraux, professionnels et technologiques, délivrés par l’organisme de formation et activités professionnelles en entreprise, en lien avec la formation suivie. Le dispositif s’étend sur une durée comprise entre six et douze mois.
Plus d’informations : sur le site du Ministère du travail
 

Le congé VAE

Il s’agit d’un congé de 24 heures ouvert à tout.e salarié.e désirant faire valider son expérience. Il lui permet de s’absenter pour participer aux épreuves de validation organisées par l’autorité ou l’organisme habilité à délivrer une certification inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou bénéficier d’un accompagnement à la préparation de cette validation.
Plus d’informations : sur le site Centre Inffo

Congé de Formation Professionnelle (CFP) pour les agents de la fonction publique

Le congé de formation professionnelle est ouvert à l’ensemble des agents publics, titulaires ou contractuels de la fonction publique ayant au moins 3 années de service dans l’administration. Il leur permet de suivre une formation, dont la durée maximale est de 3 ans, qui ne leur est pas proposée par leur administration. 85 % du salaire brut est maintenu durant la période de formation.  
Plus d’informations auprès du service formation de votre administration ou sur le Portail de la Fonction Publique

Fonds de formation pour les travailleurs.euses non salarié.es

Pour les non-salarié.es (professions libérales, agriculteurs/trices, artisan.es, commerçant.es, autoentrepreneurs.euses…), les conditions d’accès à la formation professionnelle continue sont fixées par des règles particulières. Elles s’appuient sur des fonds d’assurance formation liés au secteur d'activité :

  • Le fonds interprofessionnel de formation des professions libérales (FIF-PL)
  • L’association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise (AGEFICE)
  • Le fonds d’assurance formation des professions médicales libérales (FAF-PM)
  • Le fonds de formation des artistes-auteurs (AFDAS)
  • Le fonds des assurances des chefs d'entreprise artisanale (FAFCEA)
  • Le fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant (agriculture) (VIVEA)