Mise à jour le 13 nov. 2020
Publié le 24 janvier 2020 Mis à jour le 13 novembre 2020

Pour étudier dans de bonnes conditions, le handicap peut être compensé. De nombreuses solutions existent qui permettent de concilier contraintes dues au handicap et études réussies.

Déclarer son handicap, c'est optimiser ses conditions d'étude

L’université peut vous proposer des aménagements pédagogiques. Si elle n’a pas de compétence en matière d’aide à la vie quotidienne elle peut toutefois vous informer pour faciliter vos démarches (logement adapté, reconnaissance en qualité de travailleur/euse handicapé.e, …).
 
 

Pour être reconnu.e en situation de handicap à l'Université, 3 situations :

1 - Vous êtes reconnu.e en situation de handicap par la Maison Départementale des Personnes Handicapées ( MDPH)
2 - ET/OU vous avez bénéficié au cours de votre scolarité d’aménagements spécifiques pour vos études et/ou vos examens (PAI, PPS, …) ;
3 - OU on vous a diagnostiqué.e récemment une pathologie à l’origine d’une situation de handicap (maladie chronique invalidante d’une durée minimale d’un an).
 

Si vous bénéficier d'un plan d'accompagnement de l'étudiant.e en situation de handicap (PAEH), avec la possibilité d'aménagement de vos études et/ou examens

Contactez la Mission Handicap ou le Service de Santé Universitaire pour faire évaluer votre situation.
Vous pouvez demander un accompagnement à n’importe quel moment de votre cursus.
Il vous est bien sûr recommandé de vous y prendre au plus tôt.
Plus d'infos sur https://www.univ-lyon2.fr/campus/paeh
 
ATTENTION dans le cas d’une demande d’aménagement pour les examens terminaux l’ensemble des démarches (RDV au SSU puis à la Mission Handicap) doit être réalisé rapidement.
Le SSU et la Mission Handicap vous garantissent la mise en œuvre de ces aménagements si les démarches sont effectuées avant fin octobre.


A SAVOIR !

L’accompagnement des étudiant.es en situation d’incapacité temporaire, inférieure à 1 an (fracture, blessure ou maladie momentanée) ne relève pas de la Mission Handicap.
Contactez le SSU dans ce cas et il vous orientera.