Publié le 3 mars 2020 Mis à jour le 3 mars 2020
le 3 mars 2020

Fruit d’une coopération entre l’Université Lumière Lyon 2, l’UMR Triangle et l’association "Notre affaire à tous", l’enquête « Vivre les fournaises urbaines » repose sur un travail qualitatif de 130 entretiens longs conduits dans 5 métropoles et villes moyennes du sud de la France (Marseille, Montpellier, Perpignan, Narbonne et Nîmes) durant l’été 2019.

Guillaume Faburel, professeur à l’UFR Temps et territoires de l'Université, trois doctorant.es (Fabian Lévêque, Karl Berthelot, Loriane Ferreira), une post-doctorante (Mathilde Girault), tou.te.s de l’UMR Triangle, et huit étudiantes ont analysé les vécus quotidiens du changement climatique en milieu urbain, le regard que les populations portent sur l’action des collectivités et des pouvoirs publics en la matière ainsi que les nouvelles formes d’engagements écologiques dès lors mises en œuvre.

Il n’y a désormais plus de doute : 70% des enquêté.es expliquent observer des évolutions du climat au quotidien dans les villes concernées, 56% des personnes interrogées affirment que le changement climatique a des effets concrets sur les modes de vie quotidiens. Autre résultat significatif : les ressentis de suffocation et d’asphyxie sont omniprésents, tout autant qu’un sentiment quasi unanime d’injustice pour 88% des enquêté.es mais aussi de colère et parfois d’impuissance dans les capacités d’action habitantes. Lorsque l’on ajoute que la majorité des personnes enquêtées en appellent maintenant à une transformation radicale des sociétés par l’écologie, et que certaines sont prêtent à l’autolimitation voire la déconsommation, voilà autant de résultats qui marquent ce travail de recherche dont les principaux éléments de synthèse sont disponibles dans le document joint, téléchargeable ci-dessous.

Ce travail a déjà fait l’objet de deux restitutions publiques (Marseille, Montpellier) courant février, ainsi que d’une publication dans Up Le Mag. D’autres articles pour des revues scientifiques (Métropoles) et des médias grand public (Reporterre, Politis, Médiapart) sont en cours d’écriture. D’autres projets de valorisation et de médiation, comme une série de portraits filmés, seront réalisés durant l’été 2020.

Informations pratiques

Date(s)

le 3 mars 2020