Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Université>Membre de l'AUREF>Texte de Nathalie Dompnier, Présidente de l'Université Lumière Lyon 2

Rechercher

Texte de Nathalie Dompnier, Présidente de l'Université Lumière Lyon 2
 

Publié le 9 novembre 2017

Edito de la lettre aux personnels du 09 au 22/11/2017

Nathalie Dompnier Présidente

Depuis un peu plus d’un an, nous avons fait le choix de participer aux activités de l’Alliance des Universités de Recherche et de Formation (AUREF). Afin d’être mieux identifié et reconnu par ses interlocuteur/trices, notamment par le Ministère, ce réseau informel d’universités se constitue aujourd’hui en association dont notre université sera membre.

L’intitulé de ce groupe peut surprendre. « Universités de recherche et de formation » : n’est-ce pas un peu redondant ? Les universités ne se caractérisent-elles pas précisément par l’articulation de ces deux grandes missions ? Le choix de cette dénomination s’inscrit pourtant dans un contexte où l’association de ces termes n’a plus rien d’une évidence. Les nouvelles modalités de structuration de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche tendent en effet de plus en plus à dissocier nos activités. Les moyens se concentrent toujours plus sur des établissements revendiquant avant tout une activité de recherche intensive de rang mondial et reléguant au second plan les enjeux de formation de premier cycle et d’ouverture à des publics diversifiés. Cette tendance met en péril notre capacité à assurer nos différentes missions de service public de manière équilibrée, pour tou.tes et sur l’ensemble du territoire.

L’AUREF entend au contraire affirmer et soutenir la complémentarité de nos missions qui fait justement la qualité, l’originalité et la force de notre système d’enseignement et de recherche. Elle propose de se défaire d’une vision étriquée de l’« excellence », centrée sur la recherche ou plus précisément sur l’évaluation de la recherche à l’aune de critères promus par des classements internationaux, et revendique la variété des formes de l’« excellence » ainsi que la qualité des actions que mènent nos établissement pour relever collectivement les défis d’une Université ouverte et démocratique. Sans remettre en cause les spécificités liées aux domaines de spécialisation des différentes universités, l’AUREF invite également à développer les coopérations entre établissements plutôt que de participer à leur mise en concurrence. Elle appelle à une organisation harmonieuse de l’enseignement supérieur et de la recherche permettant de développer des activités de formation et de recherche dans tous les territoires, au bénéfice de tou.tes.

L’AUREF compte aujourd’hui une trentaine d’universités que réunissent ces grandes orientations. Ses membres prennent position publiquement sur des sujets d’actualité de l’enseignement supérieur et de la recherche. Elle constitue aussi un espace de réflexion, de débats et de propositions qui entendent échapper à une pensée uniforme et réductrice concevant l’université comme une institution exclusivement tournée vers la concurrence scientifique internationale. La participation de notre université à l’AUREF ouvre la possibilité de porter collectivement et, espérons-le, de faire entendre ainsi des conceptions et des valeurs qui nous sont chères.

Pour accéder à vos outils, connectez-vous »