Mise à jour le 12 mai 2021
Publié le 12 mai 2021 Mis à jour le 12 mai 2021
Les énergies de récupération, une ressource territoriale : optimiser la valorisation urbaine de la chaleur fatale

La « chaleur fatale » est une énergie de récupération largement sous-utilisé et amenée à prendre une part important des mix énergétiques français et européen. Pour les territoires engagés dans des politiques de transition énergétique, il s’agit d’une ressource locale de proximité qui appelle un développement sécurisé et planifié.
Optimiser la valorisation urbaine de la chaleur fatale :
L'objectif est triple. Sur le plan opérationnel, le projet RECUPERTE vise à améliorer le développement d’un potentiel sous-utilisé et pourtant crucial dans la décarbonation des sociétés urbaines. Du point de vue scientifique, ce projet mobilise les méthodes et approches des sciences sociales pour l’analyse de processus de transitions énergétiques territoriales qui impliquent des sources d’énergie particulièrement peu étudiées et se démarquent d’une approche « par filière ». Enfin, ce projet comporte une ambition pédagogique associant sciences du territoire et sciences de l’ingénieur pour renforcer l’enseignement des questions énergétiques territoriales.
 
Coordinatrice : Laurence ROCHER
Laboratoire Environnement Ville Société
 
  • Montant de l’aide : 244 220€
  • Date de début du projet : décembre 2018
  • Durée : 36 mois