Mise à jour le 12 mai 2021
Publié le 12 mai 2021 Mis à jour le 12 mai 2021
Ce projet porte sur l’occupation de la Djézireh Syrienne, située au nord-est de la Syrie, durant les âges du Bronze Ancien et Moyen (3000-1600 av. J.-C.). Il s’agit d’une région fertile caractérisée par son environnement naturel et son climat propice à l’occupation humaine depuis le Paléolithique jusqu’à aujourd’hui. La zone concernée correspond approximativement à la plaine entre l’Euphrate et le Khabur. Sa position géographique et son milieu naturel et en particulier la présence de deux fleuves (le Tigre et l’Euphrate) ont favorisé l’établissement de différents types d’agglomérations dont les premières villes de l’âge du Bronze ancien. Cette région est l’enjeu d’un débat scientifique autour du début de l’urbanisation en raison de l’émergence des premiers centres urbains en Mésopotamie du Nord dès le IVème millénaire av. J.-C. Différentes données relatives à l'architecture officielle et à la culture matérielle, notamment des objets symboliques probablement liés au pouvoir (comme les empreintes de sceaux), confirment l’existence d’une classe d’élite ou d’autorité responsable de la mise en place d’une opération d’urbanisation de cette région.
 
Coordinatrice : Suzanne DIBO
Laboratoire Archéorient
 
  • Montant de l’aide : 14 500€