Mise à jour le 12 mai 2021
Publié le 12 mai 2021 Mis à jour le 12 mai 2021
Géolocalisation dynamique des données archéologiques datées

Le projet GéoDOAD consiste à explorer la faisabilité d’une démarche de visualisation d'informations extraites de manière semi-automatique concernant des objets archéologiques datés, une catégorie qui présente l’intérêt de croiser localisation géographique et datation. En effet, les objets archéologiques issus de fouilles récentes proviennent de contextes pour lesquels on dispose de dates, exprimées sous la forme de bornes chronologiques. Nous proposons de concevoir et de regrouper plusieurs outils permettant d’analyser les évolutions d’un corpus géochronologique et de les exprimer sous deux formes complémentaires : d’une part, des courbes pondérées en fonction de la durée de la plage chronologique disponible pour chaque objet ; d’autre part, des cartes permettant de suivre l’évolution d’une répartition en fonction du temps.
Ainsi, la lecture simultanée de ces deux représentations offrira une visualisation dynamique de la circulation (apparition, floruit, “durée de vie” d’un type, découvertes résiduelles et disparition) beaucoup plus sensible d’une réalité historique que les simples bornes TPQ / TAQ (terminus post quem / terminus ante quem) dont les archéologues doivent trop souvent se contenter à l’heure actuelle.
 
Coordinateur : Michel FEUGERE
Laboratoire ArAr
 
  • Montant de l’aide : 17 500€