Mise à jour le 12 mai 2021
Publié le 12 mai 2021 Mis à jour le 12 mai 2021
Redécouvrir la citoyenneté industrielle : passés et présents des relations entre travail et agir politique

La citoyenneté industrielle est-elle une notion dépassée ? Ce projet propose de répondre par la négative à cette question en explorant les manières dont la citoyenneté industrielle n’a jamais cessé de se transformer au regard des nouvelles conditions économiques, sociales et politiques, en croisant le regard de politistes, d’économistes et de sociologues. L’objectif principal du projet est de rouvrir un chantier de recherche sur la citoyenneté industrielle, détachée des références à la « démocratie » ou au « pluralisme ». En effet, si des recherches s’intéressent aux capacités d’influence des entreprises auprès des autorités publiques, à la façon dont elles « fabriquent » la politique, il n’existe que peu de travaux qui portent sur la façon dont elles fabriquent des citoyens. Il s’agira ainsi d’étudier les représentations et pratiques diverses et changeantes de la citoyenneté industrielle. Il s’agira ainsi d’étudier la façon dont la citoyenneté industrielle est façonnée à la fois « par en haut », c'est-à-dire par les politiques des directions d’entreprise et des pouvoirs publics, et « par en bas », c'est-à-dire par les travailleurs eux-mêmes et leurs représentants, mais aussi par les acteurs (politiques, associatifs, etc.) des territoires au sein desquels s’inscrivent ces formes mouvantes de citoyenneté.
L’exploitation des données de la statistique publique permettra d’établir un panorama des pratiques de citoyenneté industrielle dans la France contemporaine.
 
Porteur du projet pour Lyon2 : Guillaume GOURGUES
Laboratoire Triangle
 
  • Montant de l’aide : 221 865€
  • Date de début du projet : février 2019
  • Durée : 48 mois