Mise à jour le 12 mai 2021
Publié le 12 mai 2021 Mis à jour le 12 mai 2021
De la lecture labiale au langage écrit : une vision intégrative des associations audiovisuelles dans le traitement du langage

Le traitement du langage est une activité multi-sensorielle. Très tôt, les nourrissons associent naturellement la parole et les gestes articulatoires. Cette association de nature biologique entre action et perception constitue un contact précoce avec les informations multi-sensorielles à la base de l’acquisition du langage et de la communication audio-visuelle (AV). Plus tard, les enfants apprennent à associer la parole et le code orthographique. Cette seconde association est au contraire artificielle, arbitraire et ne devient automatique qu’après plusieurs années de pratique. La lecture labiale et la lecture de texte ont ainsi été considérées jusqu’alors comme deux activités cognitives distinctes décrites par deux modèles théoriques différents.
Ce projet de recherche vise à établir le lien manquant entre ces associations « biologique » et « artificielle ». Il s’agit de proposer un cadre théorique unique permettant d’expliquer les contributions conjointes des différentes entrées sensorielles à la construction d’une représentation cohérente de la parole.
 
Porteur du projet pour Lyon2 : Eddy CAVALLI
Laboratoire EMC
 
  • Montant de l’aide : 46 018€
  • Date de début du projet : octobre 2019
  • Durée : 48 mois