Mise à jour le 28 janv. 2020
60 Crédits ECTS
MASTER 2 SCIENCES DE L'EAU - INGÉNIERIE DE LA RESTAURATION DES MILIEUX ET DE LA RESSOURCE EN EAU (IREMIR)

Résumé

Ce parcours, après un socle de base pluridisciplinaire, abordant tous les aspects de la gestion territoriale, de la connaissance et de la restauration des milieux aquatiques continentaux, ainsi que de la valorisation de ces espaces, En savoir plus

Détails

Spécificités

Stage obligatoire Durée : 5 mois minimum Date de début : à partir d'avril

Présentation

Ce parcours, après un socle de base pluridisciplinaire, abordant tous les aspects de la gestion territoriale, de la connaissance et de la restauration des milieux aquatiques continentaux, ainsi que de la valorisation de ces espaces, a vocation de former des spécialistes qui sauront aborder les questions plus spécifique de restauration des milieux et de la ressource en eau.

Elaborer des projets, savoir les dimensionner, les suivre dans le temps, en évaluer la cohérence vis-à-vis des cadres législatifs, économiques et sociaux tout en tenant compte des impératifs de protections des personnes et des biens, de développement économique, animer des équipes de travail, savoir mobiliser et gérer les capitaux qui sont nécessaires à la conduite de ces projets, tels sont les objectifs professionnalisant de ce parcours. La formation permet également de former à la recherche qu’elle soit fondamentale ou appliquée en préparant au doctorat (Liens avec les Ecoles Doctorales ED483 « Sciences Sociales », ED341 « Evolution, Ecosystèmes, Microbiologie, Modélisation » - E2M2, ED 488 « Sciences, Ingénierie, Santé » - SIS).

Responsable(s) de la formation

Norbert LANDON

Contact secrétariat

Erwan LE TEXIER
Tél : 04.78.77.44.14

Admission

Modalités de candidature

Merci de consulter la rubrique admission du M1 Sciences de l'eau.

Programme

Stage obligatoire
Durée : 5 mois minimum
Date de début : à partir d'avril

Et après ?

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

  • Savoir réaliser un diagnostic du fonctionnement d’un hydro système.
  • Savoir réaliser un certain nombre de mesures (IBGN, pêche, granulométrie, topographie élémentaire, hydrométrie, enquêtes…).
  • Savoir interpréter et critiquer les sources de connaissance (rapports d’études, notices et cahiers techniques, articles scientifiques, archives…).
  • Savoir exploiter et restituer l’information (analyse statistique, cartographie, rédaction de rapports, notes et fiches techniques…).
  • Savoir élaborer et planifier des projets de restauration (cahier des charges, planification d’actions, plan de charge…).
  • Savoir élaborer des Plans de gestion, des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux, des Contrats de milieux ou de rivière, des Plans pluriannuels d’entretien,…
  • Savoir évaluer la cohérence des actions de restauration vis-à-vis des cadres législatifs, économiques et sociaux tout en tenant compte des impératifs environnementaux.
  • Savoir animer des équipes de travail, des réunions et plus globalement communiquer.
  • Savoir mobiliser et gérer des capitaux, budgets.
  • Maîtrise des outils techniques (SIG, bases de données, statistique…).
  • Maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères.

Connaissances à acquérir

  • Hydrologie et hydraulique
  • Dimensionnement et conception d’ouvrages pour restaurer les flux
  • Ingénierie de la restauration des milieux
  • Ingénierie écologique
  • Bioévaluation et phyto-remédiation des milieux aquatiques
  • Ingénierie des dispositifs urbains pour la gestion des eaux pluviales

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Types d’emplois accessibles (secteurs public et privé)
Chargé.e de missions, chargé.e d’études, ingénieur.e environnement, chargé.e de recherche, chercheur/euse en environnement, consultant.e indépendant.e, animateur/trice ou coordinateur/trice scientifique, technicien.ne de rivière…

Types d’employeurs
Conseils régionaux ou généraux, Structures Intercommunales, Parcs Naturels Régionaux, bureaux d'études, cabinets d'expertises ou de conseil, DREAL, DDT, Agences de l'Eau, VNF, Réserves Naturelles, CNRS, IRSTEA, CNR, AFB, EPTB, Fédérations de Pêche…

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en licence 243 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.