Mise à jour le 28 janv. 2020
60 Crédits ECTS
MASTER 2 GESTION DES TERRRITOIRES ET DÉVELOPPEMENT LOCAL - DÉVELOPPEMENT RURAL (DR)

Résumé

Le parcours de Master Développement rural (DR) résulte de la fusion de 3 spécialités préexistantes : En savoir plus

Détails

Spécificités

Stage obligatoire Durée : 4 mois minimum Date début : à partir d'avril

Présentation

L’objet rural abordé de manière généraliste
Le parcours de Master Développement rural (DR) résulte de la fusion de 3 spécialités préexistantes : un M2 recherche Etudes rurales, la spécialité professionnelle « Patrimoine rural et valorisation culturelle » (P.R.V.C.) et la spécialité professionnelle « Aménagement et développement rural » (A.D.R.). Cette dernière est elle-même héritière d’une formation mise en place en 1975, le D.E.S.S. « Développement rural », qui fut la première formation professionnelle publique française sur cette thématique. Fort de cette antériorité, synonyme d’expérience et de réseaux de partenaires très fournis, le nouveau parcours de Master Développement rural (DR) gardera son centrage sur l’objet rural, abordé de manière globale pour un traitement systémique des problématiques d’aménagement et de développement local.
Outre la dimension identitaire de cette approche pour le parcours Développement rural (DR), elle présente l’avantage d’être rarement adoptée à l’échelle nationale, où de ce fait la formation a peu de concurrence, et aucune à l’échelle du site de Lyon. Les principales autres formations publiques généralistes portant sur l’aménagement et le développement rural sont en effet les suivantes :
  • Le Master « Dynamique des territoires et aménagement rural » (université Blaise Pascal Clermont-Ferrand),
  • Le Master « Espaces ruraux et développement local » (université Montpellier 3),
  • Le Master « Aménagement des espaces ruraux et périurbanisation (université de Rennes 1),
  • Le Master « Développement des territoires ruraux : acteurs, stratégies, ingénierie » (université Toulouse 2 Le Mirail).
Enfin, cette approche nettement dominante et fortement identitaire pour la formation se traduit logiquement par son adossement au laboratoire d’études rurales (L.E.R.), laboratoire ruraliste et pluridisciplinaire qui rassemble de nombreux enseignants chercheurs du parcours Développement rural (DR).

La spécialité rurale du parcours suppose l’acquisition d’une culture sur les caractéristiques des campagnes françaises et occidentales, par le biais de séminaires proposés par le L.E.R., d’enseignements dédiés, de sessions de terrain et de partenariats professionnels et de recherche développés en milieu rural.

L’objectif du nouveau parcours de Master Développement rural (DR), conçu sur 2 ans, sera donc de former des généralistes de haut niveau, capables de répondre aux problématiques actuelles des campagnes françaises et occidentales, en matière d’aménagement du territoire et de développement local, aussi bien dans le champ de la recherche que dans celui des métiers de l’action.

Une pluridisciplinarité revendiquée
La formation de Master " Développement rural " s'insère dans les filières géographie et aménagement de l'Université Lumière Lyon 2 et valorise du mieux possible ce contexte disciplinaire, en développant des enseignements méthodologiques approfondis sur les outils du géographe (cartographie, statistiques, illustration, SIG, techniques d’enquêtes).

La pluridisciplinarité des approches est pourtant une exigence essentielle au sein du parcours Développement rural (DR), constitutive de son identité héritée et future et en parfaite cohérence avec l’objectif d’appréhension globale des systèmes territoriaux ruraux et de leurs problématiques.

Cette pluridisciplinarité est inscrite dans l’équipe pédagogique, qui rassemble des universitaires géographes, historiens, juristes, sociologues, anthropologues et politistes, chacun apportant l’éclairage de sa discipline sur les problématiques rurales observées. Cette approche plurielle de l’objet rural conditionne la qualité de la formation et la réalisation de son premier objectif, dont la culture et l’ouverture d’esprit des étudiants sortants doivent être les garants. Elle se traduit également dans le recrutement des étudiants, qui proviennent de disciplines variées (toutes SHS).

Des orientations spécifiques
Le contenu de la formation répond à cette ambition généraliste en abordant les différentes thématiques constitutives du développement des territoires, tout en se distinguant par des orientations spécifiques particulièrement valorisées :
  • Les formes de territorialisation des activités et des productions (agriculture, alimentation, paysages, culture...),
  • La connaissance et l’observation participante des jeux d’acteurs,
  • Une ouverture internationale sur la Méditerranée (Italie, Tunisie, Grèce, Maroc),
  • Les problématiques environnementales et le développement durable des territoires (la certification C2i MEAD est proposée de manière optionnelle pour valider ces compétences associées à la maîtrise de l’outil informatique) ;
  • Les alternatives de développement ou activités émergentes,
  • La formation à la réalisation d’un film de territoire, à titre optionnel, pour une équipe de 4 à 6 étudiants volontaires.
En résumé
Les objectifs du parcours Développement rural (DR) sont de :
  • Développer des compétences sur les problématiques du développement et de l’aménagement des territoires ruraux, avec un accent important mis sur la diversité des voies du développement, sur l'observation participante des jeux d'acteurs, sur les ressources endogènes et les formes de territorialisation des activités et des productions (agriculture, alimentation, paysages, culture...), avec une approche pluridisciplinaire large (géographie, histoire, ethnologie, droit...) et une ouverture internationale en M2 ;
  • Former des généralistes de haut niveau, capables de s’adapter à une grande diversité de situations territoriales, d’analyser et de comprendre des problématiques de développement complexes et d’y apporter des solutions adaptées.

Lieux

Campus Porte des Alpes (PDA)

Responsable(s) de la formation

Agnès BONNAUD

Contact secrétariat

Erwan LE TEXIER
Tél : 04.78.77.44.14

Admission

Modalités de candidature

Consulter la rubrique Admission de M1 Gestion des territoires et développement local

Programme

Stage obligatoire
Durée : 4 mois minimum
Date début : à partir d'avril

Et après ?

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Compétences générales attendues :
  • Capacité d’abstraction, d’analyse et de synthèse ;
  • Capacité de mobiliser ses connaissances pour identifier et poser une problématique ;
  • Capacité à communiquer et développer une argumentation écrite et orale ;
  • Capacité à circonscrire un objet de recherche et à adopter la méthodologie appropriée.
Capacités spécifiques :
  • Réaliser un diagnostic de terrain (analyser le potentiel et les ressources selon des protocoles définis) ;
  • Concevoir, mettre en œuvre et évaluer des projets de développement rural et durable ;
  • Coordonner des acteurs locaux et européens selon les orientations institutionnelles et les projets d’aménagement rural ;
  • Maîtriser les techniques d’expression et de communication (statistiques, cartographie, animation et conduite de réunion…) ;
  • Suivre les mutations socio-économiques du monde rural et l’évolution des procédures dans le cadre de l’Union européenne.

Connaissances à acquérir

Les connaissances à acquérir au sein du parcours Développement rural (DR) sont de trois types :
  • Fondamentales, sur l’action des collectivités territoriales, des organismes d’aménagement et leurs relations avec les acteurs du territoire (entreprises, milieux associatifs …) ;
  • Spécialisées dans les domaines du développement local et des mondes ruraux : politiques publiques d’appui au développement ; systèmes d’acteurs du développement local et de l’aménagement du territoire ; droit de l’environnement, réglementation sur le paysage, gestion des risques ; enjeux et approches de la protection de l’environnement ; finances publiques / marchés ; anglais appliqué à l’aménagement et au développement local ; etc.
  • Méthodologiques : démarche et méthode scientifique, enquêtes, observation participative / archives, outils collaboratifs, outils graphiques, du multimédia, gestion de base de données, cartographie, animation participative de projets de développement ; appels d’offre, appels à projets, subventions et financements de thèses et de projets ; évaluation de projets et politiques ; conduite de projet, travail d’équipe ; diagnostic paysager ou environnemental ; réalisation de films documentaires de territoire (à titre optionnel).

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Le parcours Développement rural (DR) offre des débouchés dans les champs de la recherche et de l’action.

Dans le champ de l’action :
Le parcours Développement rural (DR) prépare les étudiant.e.s à des missions très variées. Les principales d’entre elles, mobilisables dans des postes d’agent.e de développement, de chargé.e d’études, etc. sont les suivantes :
  • réalisation d’études, de diagnostics territoriaux ou thématiques, d’évaluations de politiques publiques (chargés d’études, consultants),
  • contribution à la construction d’une stratégie de développement territorial, formalisation des programmes d’actions dans le cadre de dispositifs publics,
  • animation de territoires de développement, gestion de programmes ou de contrats de développement : mobiliser les acteurs locaux, développer une animation territoriale et un accompagnement des porteurs de projet, etc. (chargés de mission, animateurs de développement).
Débouchés en termes de structures :
  • collectivités locales et leurs groupements (communautés de communes, syndicats mixtes, etc.),
  • associations de développement,
  • administrations publiques,
  • bureaux d’études,
  • structures para-publiques (chambres consulaires, etc.).
Types d’emplois accessibles :
  • chargé.e d’études en développement rural,
  • chef.fe de projet (administrations, chambres consulaires, organismes professionnels d’aménagement et de développement rural),
  • chargé.e de mission développement local,
  • agent.e de développement auprès de structures locales (associations locales de développement, comités et syndicats de pays, structures intercommunales),
  • consultant.e en libéral ou en bureau d’études.
Codes des fiches ROME les plus proches :
  • A1303 Ingénierie en agriculture et environnement naturel,
  • K1802 Développement local,
  • K1404 Mise en œuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics,
  • M1403 Etudes et prospectives socio-économiques.
Dans le champ de la recherche :
Le parcours Développement rural (DR) offre la possibilité de poursuivre :
  • en thèse en géographie / aménagement et histoire,
  • en thèse de recherche appliquée en partenariat avec des acteurs régionaux ou des entreprises (bourses CIFRE).
Les étudiants en reprise d’études peuvent s’orienter vers une thèse de type "PhD" s’ils travaillent dans le secteur du développement.

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en Master 243 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.