Mise à jour le 15 avr. 2020
60 Crédits ECTS
LICENCE 3 MUSICOLOGIE - MUSIQUE ET MÉDIATION

Résumé

Les objectifs de la formation touchent à la maîtrise technique des outils liés au langage musical : l’oreille et la voix (reconnaissance, production, intonations) ainsi que la formation à l’écriture tonale. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Une question sur votre orientation, votre stage, votre insertion professionnelle ?
Contactez le Service d'orientation

Détails

Et après ?

Après l’obtention d’un diplôme national de Licence, il est possible pour l’étudiant.e de s’engager dans une mention de master, en fonction de son projet personnel et professionnel (accès soumis à l’examen d’un dossier de candidature).

Langue transversale

Niveau débutant pour toutes les langues (allemand, arabe, catalan, chinois, espagnol, italien, portugais, russe, suédois) sauf anglais niveau perfectionnement.

Présentation

Les objectifs de la formation touchent à la maîtrise technique des outils liés au langage musical : l’oreille et la voix (reconnaissance, production, intonations) ainsi que la formation à l’écriture tonale.

La pratique musicale de groupe est à l’œuvre par la participation à des ensembles instrumentaux ou vocaux et par le chant choral associé à l’apprentissage de la direction de chœur. La maîtrise de l’accompagnement se concrétise au clavier ou à la guitare.

Les études musicologiques des répertoires de la musique ancienne, de la musique contemporaine et des musiques actuelles élargissent le champ des connaissances acquises en L2, celles-ci sont consolidées par la pratique de l’analyse.

Les quatre parcours proposés au choix sont professionnalisant, liés à l’enseignement, à la création, à la médiation-documentation, au statut d’interprète. Ils proposent des enseignements complémentaires adaptés au projet personnel de l’étudiant.

Un partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) permet également à des étudiants inscrits dans les deux établissements (conservatoire de musique et université) de suivre une Licence 3 de parcours « musique et médiation – CRR » ou de parcours « musicien interprète – CRR ».

Lieux

Campus Rachais

Responsable(s) de la formation

Denis LE TOUZÉ

Contact secrétariat

Anissa BELBEY
Tél : 04.87.24.80.68

Admission

Programme

Enseignements disciplinaires :

- Écriture : pratique de l’harmonie tonale et/ou du contrepoint pour diverses formations instrumentales et vocales dans le style classique, romantique et/ou de la Renaissance.
Formation musicale : connaissance et reconnaissance de l’intégralité des intervalles mélodiques et des accords de quatre sons, approche de la musique du baroque au XXI° siècle (style, phrasé, timbres, rythmes et accords complexes, modalité …).
- Direction de chœur : approche pratique, travail vocal et gestique, méthodologie de l’apprentissage.
- Lecture et culture vocale : travail de la voix parlée et chantée, maîtrise du déchiffrage avec paroles et du geste vocal accompagné instrumentalement.
- Accompagnement : apprentissage au piano ou à la guitare (optionnel) des techniques d’harmonisation du répertoire de la chanson populaire.
- Analyse : sensibilisation à l’écoute critique et approche des techniques et de la terminologie de l’analyse.
- Études musicologiques : histoire de la musique et étude des répertoires, sensibilisation aux enjeux analytiques, esthétiques et aux fondements sociologiques.
Ce domaine d’étude est partagé en cinq cours :
- musiques romantiques et modernes : pour la création musicale des années 1800 à 1939, approche approfondie de genres, courants ou périodes spécifiques ; éléments de connaissances des styles à partir de l’étude de partitions et d’auditions commentées ;
- musique anciennes : connaissance des techniques d’écriture de la musique médiévale ; connaissance de l’évolution des conceptions polyphoniques du XIIe au XVe siècle ;
- musiques baroques et classiques : Approche des répertoires : œuvres vocales et instrumentales des XVIIe et XVIIIe siècles ; outils d’analyse, éléments de connaissance des styles ; étude de partitions, documents, auditions ; approche d’œuvres majeures de la période.
- musique contemporaine : réflexion sur la musique contemporaine (1945 à nos jours) autour de thèmes transversaux (par exemple le temps, l’espace…), et à partir d’une étude approfondie de certaines œuvres du répertoire ; étude des musiques électroacoustiques (musiques de sons fixés, synthèse du son, composition assistée par ordinateur, musique spectrale, musique interactive...) ;
- histoire des musiques actuelles : connaissance et mise en contexte de ces musiques par une étude transversale et comparée associant les aspects esthétique, technologique, historique et sociologique et l’évolution des langages musicaux.

Enseignements liés aux options :

- Commentaire comparé : introduction au commentaire d’extraits sonores en vue de l’épreuve du Capes.
- Introduction à la pédagogie : les fondements de la pédagogie et de la didactique, la connaissance des objectifs et des programmes d’éducation musicale.
- Orchestration et création : acquisition des principales notions d’instrumentation et d’orchestration et application de celles-ci à l’arrangement et à la création musicale.
- Musique à l’image : les techniques de composition électronique en lien avec le support image.
- MAO : la création musicale à l’aide des outils informatiques.
- Economie et sociologie de la musique : donner les bases de l’analyse issues de la sociologie et de la socio-économie ainsi que les techniques d’enquête.
- Documentation et recherche : introduction à la documentation musicale au service de la médiation et de la recherche.
- Musique et institutions : découverte des cadres administratifs et financiers de l’exercice du musicien.
- Ensemble orchestral : intégration de l’instrumentiste dans une formation orchestrale qui se produit en concert dans un répertoire de référence et dans des créations.
- Pratique de la médiation musicale : Initiation aux pratiques écrites et orales de la médiation musicale, réflexion systématique sur le statut des discours accompagnant ou valorisant les pratiques musicales, et sur les cadres socio-culturels et médiatiques de ces discours, rédaction de notes de programme, de pochettes de disques, de chroniques musicales, ou encore la présentation de concerts.


Enseignements transversaux
- Projet de pratique musicale personnelle : montage d’un projet artistique à dominante musicale et prise en compte de toutes les phases du projet jusqu’à la représentation du spectacle.
- Ensemble vocal : Cours accessible sur audition, qui s’adresse à des chanteurs confirmés et lecteurs. Travail spécifique de musique de chambre vocale, à petit effectif. Répertoire : partitions de tous styles.
- TIC : utilisation spécialisée des outils informatiques appliquée aux deux principaux champs professionnels de la musique et de la musicologie : l’enseignement et la recherche.
- Langue

Et après ?

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Le titulaire d’une licence de Musicologie est un musicien praticien, capable de proposer, dans une spécialité vocale ou instrumentale, des prestations de bon niveau, seul ou au sein d’un ensemble artistique.

Il est capable de faire une présentation orale substantielle de son activité et de ses prestations, à l’adresse de publics divers, spécialistes de musique ou non. Il peut aussi rédiger à propos d’une œuvre ou de plusieurs œuvres ou objets musicaux un dossier documentaire et réflexif, situant les œuvres ou objets concernés dans un contexte historique et culturel précis, l’inscrivant dans une perspective artistique et lui donnant un sens dans le cadre de sa pratique.

Il maîtrise les outils techniques lui permettant une approche sensible et raisonnée d’œuvres ou "performances" musicales variées, en dehors même de sa propre spécialité, et ainsi, de nourrir et diversifier sa propre pratique ainsi que son discours de médiation envers des publics variés.

Il maîtrise les bases techniques indispensables à l’animation de groupes de pratique musicale, particulièrement dans le domaine vocal. Il peut à cet effet mettre en œuvre des compétences en matière d’écriture et d’arrangement musical. Il est au minimum initié aux technologies contemporaines, vecteurs de pratiques nouvelles dans le domaine de la création et de la médiation musicales.

Les parcours proposés en L3 permettent de mettre l’accent sur l’un ou l’autre de ces secteurs de compétences : enseignement-animation, médiation-documentation-recherche, pratique artistique ou création.

Poursuites d'études

Après l’obtention d’un diplôme national de Licence, il est possible pour l’étudiant.e de s’engager dans une mention de master, en fonction de son projet personnel et professionnel (accès soumis à l’examen d’un dossier de candidature).

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en licence 170 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.