Mise à jour le 19 févr. 2020
60 Crédits ECTS
LICENCE 3 HISTOIRE - HISTOIRE DE L'ART ET ARCHÉOLOGIE

Résumé

La licence d’Histoire a pour objectifs de former au métier d’historien, mais aussi de préparer les étudiants à des projets professionnels diversifiés à l’aide de parcours construits et d’une ouverture internationale croissante. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Une question sur votre orientation, votre stage, votre insertion professionnelle ?
Contactez le Service d'orientation

Détails

Programme international MINERVE

Ce programme donne une dimension internationale dès la L1. Ce sont des cours assurés en allemand, espagnol ou italien, en collaboration avec des professeur.es invité.es des universités étrangères. Condition requise : niveau B2. En savoir plus

Pré-requis

Public ciblé
L’étudiant devra, en plus d’un bon niveau d’expression écrite et orale en français, posséder une culture générale historique de base.

Langue transversale

Niveau débutant pour toutes les langues (allemand, arabe, catalan, chinois, espagnol, italien, portugais, russe, suédois) sauf anglais niveau perfectionnement.

Et après ?

Après l’obtention d’un diplôme national de Licence, il est possible pour l’étudiant.e de s’engager dans une mention de master, en fonction de son projet personnel et professionnel (accès soumis à l’examen d’un dossier de candidature).

Présentation

La licence d’Histoire a pour objectifs de former au métier d’historien, mais aussi de préparer les étudiants à des projets professionnels diversifiés à l’aide de parcours construits et d’une ouverture internationale croissante.

Elle est pensée pour des étudiants provenant de tous les horizons des Sciences Humaines et Sociales et intéressés par les professions de l’enseignement, avec un parcours spécifiquement prévu à cet effet (professorat des écoles, des collèges et des lycées, dans l’enseignement général et professionnel), de la recherche, notamment par la poursuite dans un master (Université, CNRS, archéologie préventive) mais également des métiers de la documentation publique et privée, des archives, des bibliothèques et des services de documentation, du journalisme, du tourisme, de la médiation culturelle, du patrimoine ou de la diplomatie, et de la fonction publique en général.

Pour cela elle vise à développer la culture historique et à transmettre des outils et des méthodes, grâce notamment à des parcours faisant une large place aux autres sciences humaines et sociales, pour s’interroger par eux-mêmes sur l’évolution des sociétés et pour se construire en citoyen dans le monde présent, par une ouverture à des périodes et des cultures diverses, notamment dans toutes les grandes aires culturelles hors d’Europe couvertes par les enseignements (Islam, Afrique, Amériques, Asie).

Lieux

Campus Porte des Alpes (PDA)

Responsable(s) de la formation

Véronique ROUCHON

Contact secrétariat

Anna DIAS
Tél : 04.78.77.26.95

Admission

Pré-requis

Public ciblé

Maîtrise des méthodes de l’historien (analyse de documents, synthèses).

Programme

Le parcours Histoire/Histoire de l'art et Archéologie propose deux UE d'Histoire prises dans l'offre de formation d'histoire ; quatre UE d'Histoire de l'art et archéologie (prises dans l'offre de formation d'Histoire de l'art et archéologie), deux UE d'histoire spécifique pour l'histoire de l'art ; deux UE optionnelles à choisir dans les parcours d’histoire ou d’histoire de l’art et archéologie ; deux UE transversales (langue, entreprenariat, TIC).

Et après ?

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

— recherche documentaire (constitution d’une bibliographie, usage critique des ressources en ligne)
— aptitude à analyser les documents de divers types (textes, images, artefacts, cartes) sur des supports variés
— aptitude à comprendre des événements et des phénomènes dans leur profondeur historique
— aptitude à la communication orale et écrite
— maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication (logiciels de bureautique)
— capacité à mettre ses connaissances en pratique
— capacité de gestion et de planification du temps
— capacité de réflexion, d’abstraction et de synthèse
— esprit critique et autocritique.

Ces compétences sont nécessaires parce qu’elles favorisent à la fois le développement de la capacité d’analyse fine et critique des documents et de la capacité de synthèse ; ces compétences peuvent être transposées dans de nombreux métiers. Elles confèrent ainsi aux étudiants une réelle faculté d’adaptation à des contextes professionnels variés.

Poursuites d'études

Après l’obtention d’un diplôme national de Licence, il est possible pour l’étudiant.e de s’engager dans une mention de master, en fonction de son projet personnel et professionnel (accès soumis à l’examen d’un dossier de candidature).

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en licence 170 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.