Mise à jour le 22 juil. 2020
LICENCE 3 DROIT / DROIT PRIVÉ

Résumé

La troisième année de la licence de Droit permet à l’étudiant d’engager un début de spécialisation. À la Faculté de Droit Julie-Victoire Daubié, la 3e année de droit est organisée en blocs de connaissances et de compétences. Le principal bloque recouvre En savoir plus

Détails

Programme international MINERVE

Ce programme donne une dimension internationale dès la L1. Ce sont des cours assurés en allemand, espagnol ou italien, en collaboration avec des professeur.es invité.es des universités étrangères. Condition requise : niveau B2. En savoir plus

Et après ?

Après l’obtention d’un diplôme national de Licence, il est possible pour l’étudiant.e de s’engager dans une mention de master, en fonction de son projet personnel et professionnel (accès soumis à l’examen d’un dossier de candidature).

Présentation

La troisième année de la licence de Droit permet à l’étudiant d’engager un début de spécialisation.
À la Faculté de Droit Julie-Victoire Daubié, la 3e année de droit est organisée en blocs de connaissances et de compétences. Le principal bloque recouvre les enseignements principaux ; ceux-ci sont complétés par un bloc de connaissances et de compétences d’enseignements connexes et par des blocs de connaissances et de compétences linguistiques, transversaux et professionnalisants.

Cette approche combine modularisation et approche par compétences, l’ensemble se concrétisant dans une pédagogie innovante.

La 3e année de droit est proposée sous la forme de 4 parcours : droit privé, droit public, droit-science politique et droit de l’art et du patrimoine.
Chacun de ces quatre parcours-type permet à l’étudiant de préciser ses compétences dans un champ disciplinaire donné, afin de préparer au mieux l’accès vers les différentes mentions de master. Les parcours de droit privé et de droit public proposent l’étude des principales matières générales des champs disciplinaires considérés.
Les parcours Droit-Science politique et Droit de l’art et du patrimoine prolongent les parcours initiés en 2e année.
Le parcours droit-science politique complète le parcours Droit public de certains enseignements de Science politique afin d’ouvrir d’autres perspectives d’analyse.
Le parcours-type Droit de l’art et du patrimoine culturel est très innovant et ne compte que peu d’équivalent en France. Il permet à l’étudiant de développer des compétences juridiques dans un secteur porteur et diversifié.

Sauf exception, les enseignements comprennent 31,5 h de CM et 17,5 h de TD ou 21 h de CM.

La 3e année de droit peut être complétée par le parcours de promotion des talents « Julie-Victoire Daubié ». Elle peut être suivie avec l’option internationale MINERVE (qui donne lieu à la délivrance d’un diplôme d’université en droit allemand, italien ou espagnol) ou être suivie dans le cadre d’un échange européen ou international au sein de l’un de nos 40 partenaires worldwide.

Lieux

Campus Berges du Rhône (BDR)

Responsable(s) de la formation

Louis PERDRIX

Contact secrétariat

Béatrice PIOTROWICZ
Tel : 04.78.69.76.26

Admission

Pré-requis

Public ciblé

  • Connaissances juridiques authentifiées par un diplôme de L2 Droit ou équivalent.
  • Expression écrite et orale ; orthographe.
  • Culture générale permettant l’insertion dans le monde professionnel.

Programme

Et après ?

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Compétences disciplinaires
  • Repérer dans un texte juridique les concepts fondamentaux du droit interne, du droit européen et du droit international, et les replacer dans une dimension historique.
  • Se servir aisément des fondements de l’analyse juridique pour lire un texte juridique et une décision de justice, identifier les règles de droit applicables, la qualification juridique des faits et les modalités de contrôle.
  • Situer le droit des personnes et celui des entreprises, des administrations et de leurs personnels dans leur contexte politique, économique et social.
  • Mobiliser les principales règles comptables, financières et fiscales applicables aux individus, aux entreprises, aux administrations, et à l’État.
  • Identifier dans un document les modes de règlement juridique des conflits (recours gracieux, conciliation, médiation, tribunaux…).
Compétences préprofessionnelles
  • Situer son rôle et sa mission au sein d'une organisation pour s'adapter et prendre des initiatives.
  • Identifier le processus de production, de diffusion et de valorisation des savoirs.
  • Respecter les principes d’éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale.
  • Travailler en équipe autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet.
  • Identifier et situer les champs professionnels potentiellement en relation avec les acquis de la mention ainsi que les parcours possibles pour y accéder.
  • Caractériser et valoriser son identité, ses compétences et son projet professionnel en fonction d’un contexte.
  • Se mettre en recul d’une situation, s’autoévaluer et se remettre en question pour apprendre.
Compétences transversales et linguistiques
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.
  • Identifier et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet.
  • Analyser et synthétiser des données en vue de leur exploitation.
  • Développer une argumentation avec esprit critique. Se servir aisément des différents registres d’expression écrite et orale de la langue française.
  • Se servir aisément de la compréhension et de l’expression écrite et orale dans au moins une langue vivante étrangère.

Poursuites d'études

- droit privé
. parcours droit des contrats
. parcours droit processuel, procédures et voies d'exécution
- droit des affaires
. parcours propriété intellectuelle
. parcours droit des transports
. parcours droit et éthique des affaires
. parcours droit des affaires comparé

Inscriptions

Coût de la formation

Droits d’inscription 2019/2020 en licence 170 euros + Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) 91 euros.