Mise à jour le 26 juin 2020
Publié le 6 avril 2020 Mis à jour le 26 juin 2020

Stages en France ou à l'étranger, volontaires ou obligatoires, stages de terrain, en cours ou à venir...

 
Stages en France
Je dois débuter un stage prochainement, quelles sont les consignes ?
Je dois me rapprocher de mon organisme d’accueil pour faire le point sur la situation et savoir ce qui peut m’être proposé (organisation du stage, dates, missions), puis soumettre cette proposition à l’Université (tuteur/tutrice enseignant.e, responsable de formation, gestionnaire de scolarité). L’Université m’indiquera alors la procédure à suivre.

Tout changement concernant le déroulement et l’organisation de mon stage doit impérativement faire l’objet d’une demande à votre tuteur/tutrice enseignant.e puis d’un avenant à ma convention de stage.
 
ÉTÉ 2020 : Pensez à anticiper vos démarches
L'application PSTAGE sera fermée du 23 juillet au 24 août. Aucune convention de stage ne pourra être délivrée durant cette période.
Rappel : aucun stage ne peut débuter sans convention de stage approuvée et signée par l'ensemble des parties (université, étudiant.e, organisme d'accueil).
Puis-je réaliser un stage cet été ?

Il est possible de réaliser un ou plusieurs stages durant la période estivale.
Consultez la procédure à suivre sur l'intranet étudiant.

ATTENTION : Pensez à anticiper vos démarches
L'application PSTAGE sera fermée du 23 juillet au 24 août. Aucune convention de stage ne pourra être délivrée durant cette période.
Rappel : aucun stage ne peut débuter sans convention de stage approuvée et signée par l'ensemble des parties (université, étudiant.e, organisme d'accueil).
Qu’en est-il des stages obligatoires (en cours et à venir) ?

À compter du 11 mai 2020, les stages obligatoires devront se poursuivre en priorité en télétravail, et pourront reprendre en présentiel si le télétravail n’est pas possible. Pour tous les cas, il est indispensable d’avoir un accord commun de l’ensemble des parties.

Pour une reprise en présentiel :
- L’étudiant.e souhaite débuter ou reprendre son stage en présentiel (un échange par téléphone entre le tuteur / la tutrice enseignant.e et l’étudiant.e est vivement recommandé) ;
- Le tuteur / la tutrice enseignant.e approuve le début ou la reprise de stage sur site ;
- L’organisme d’accueil atteste de sa capacité à accueillir en présentiel l’étudiant.e et à respecter les mesures de sécurité sanitaire.

Les composantes assurent la validation pédagogique et administrative de ces demandes.

Pour les stages en cours (ayant fait l’objet d’un avenant pour suspension ou placement en télétravail) :
Impérativement avant la reprise du stage en présentiel :
L’étudiant.e réalise un avenant sur PSTAGE (onglet avenant – rubrique autre modification – titre de l’avenant « reprise du stage en présentiel ») en veillant à indiquer la date de reprise effective, puis contacte sa composante pour en demander la validation.
Pour être validée, la demande devra comporter l’accord écrit de l’ensemble des parties : l’étudiant.es, le tuteur / la tutrice enseignant.e, l’organisme d’accueil.

Formule type à utiliser dans PSTAGE :
« Le stage reprend à compter du .... , en présentiel dans les locaux de l'organisme d'accueil. Ce dernier s'engage à respecter les normes sanitaires en vigueur et à garantir la sécurité du / de la stagiaire. »
Pour les stages à venir :
L’étudiant.e réalise sa convention de stage, selon la procédure habituelle, puis contacte sa composante pour en demander la validation.
Pour être validée, la demande devra comporter l’accord écrit de l’ensemble des parties : l’étudiant.es, le tuteur / la tutrice enseignant.e, l’organisme d’accueil.
Procédure à suivre dans PSTAGE :
Pour tout début de stage (création d'un convention de stage), l'étudiant.e doit préciser dans l'onglet "stage" et la rubrique "commentaires sur le temps de travail" la formule suivante :
« Le stage s'effectue en présentiel dans les locaux de l'organisme d'accueil. Ce dernier s'engage à respecter les normes sanitaires en vigueur et à garantir la sécurité du / de la stagiaire. »
Les stages obligatoires à l’étranger (Espace Schengen / hors Espace Schengen) :
- Les projets de stages au sein de l’Espace Schengen sont autorisés à compter du 15 juin.
Il convient toutefois d’inviter vivement les étudiant.es à se renseigner sur les conditions d’entrée sur le territoire sur lequel se déroule leur stage, avant toute signature de convention de stage et/ou avenant.
Certains pays de l’espace européen peuvent ne pas avoir suivi la recommandation de la Commission européenne d’ouvrir leurs frontières intérieures européennes dès le 15 juin. Des précisions sur la réglementation en vigueur peuvent être trouvées dans les conseils aux voyageurs de chaque pays. Des informations utiles figurent également sur la plateforme « Re-open EU » de la Commission européenne.

- Les projets de stages hors de l’Espace Schengen demeurent suspendus. À titre dérogatoire, les étudiant.es pourront soumettre une demande de convention de stage. Ces demandes seront examinées au cas par cas par l’Université.
Pour être validée, la demande devra comporter l’accord écrit de l’ensemble des parties : l’étudiant.es, le tuteur / la tutrice enseignant.e, l’organisme d’accueil.
L’étudiant.e devra adresser sa demande à son responsable de formation et au SCUIO-IP (camille.fourgeaud@univ-lyon2.fr).
Comment faire pour valider mon stage obligatoire, s’il a été interrompu ?

Compte tenu des difficultés auxquelles sont confronté.es les étudiant.es pour réaliser leur stage obligatoire, les équipes pédagogiques peuvent adapter les conditions de validation des stages en choisissant de :
- neutraliser l’EP ou l’UE « stage » ou « stage obligatoire », y compris lorsque son existence était prévue par la réglementation ;
- valider tout ou partie du stage réalisé ;
- proposer d’autres modalités d’évaluation (travail de recherche, document à rendre, mise en situation virtuelle …) ;
- pour les LP et les M2 uniquement : reporter ou déplacer la période de stage au-delà du 30 septembre 2020, dans la limite calendaire de l’organisation des soutenances et de la tenue des jurys avant le 18 décembre 2020.
Attention : cette solution ne doit pas pénaliser l’étudiant.e dans son projet de poursuite d’études post-formation.

Les conditions de validations des stages (modalités de contrôle des connaissances) sont déterminées par les composantes puis soumises au vote des instances de l’Université.
Les composantes sont tenues d’en informer les étudiant.es.
En cas de doute / besoin de précisions, l’étudiant.e se rapproche de sa composante pour connaitre les modalités applicables à sa formation.
 

Qu’en est-il des stages volontaires (en cours et à venir) ?

À compter du 11 mai 2020, les stages volontaires devront se poursuivre en priorité en télétravail, et pourront reprendre en présentiel si le télétravail n’est pas possible. Pour tous les cas, il est indispensable d’avoir un accord commun de l’ensemble des parties.

Pour une reprise en présentiel :
- L’étudiant.e souhaite débuter ou reprendre son stage en présentiel (un échange par téléphone entre la tutrice – chargée d’insertion professionnelle et l’étudiant.e aura systématiquement lieu pour vérifier l’état d’esprit de ce dernier) ;
- Le tuteur / la tutrice enseignant.e approuve le début ou la reprise de stage sur site ;
- L’organisme d’accueil atteste de sa capacité à accueillir en présentiel l’étudiant.e et à respecter les mesures de sécurité sanitaire.

Le Pôle Stages et Insertion assure la validation pédagogique et administrative de ces demandes.

Pour les stages en cours (ayant fait l’objet d’un avenant pour suspension ou placement en télétravail) :
Impérativement avant la reprise du stage en présentiel :
L’étudiant.e réalise un avenant sur PSTAGE (onglet avenant – rubrique autre modification – titre de l’avenant « reprise du stage en présentiel ») en veillant à indiquer la date de reprise effective, puis contacte le Pôle Stages et Insertion pour en demander la validation.
Pour être validée, la demande devra comporter l’accord écrit de l’ensemble des parties : l’étudiant.es, le tuteur / la tutrice enseignant.e, l’organisme d’accueil.

Formule type à utiliser dans PSTAGE :
« Le stage reprend à compter du .... , en présentiel dans les locaux de l'organisme d'accueil. Ce dernier s'engage à respecter les normes sanitaires en vigueur et à garantir la sécurité du / de la stagiaire. »

Pour les stages à venir :
L’étudiant.e réalise sa convention de stage, selon la procédure habituelle, puis contacte le Pôle Stages et Insertion pour en demander la validation.
Pour être validée, la demande devra comporter l’accord écrit de l’ensemble des parties : l’étudiant.es, le tuteur / la tutrice enseignant.e, l’organisme d’accueil.

Procédure à suivre dans PSTAGE :
Pour tout début de stage (création d'un convention de stage), l'étudiant.e doit préciser dans l'onglet "stage" et la rubrique "commentaires sur le temps de travail" la formule suivante :
« Le stage s'effectue en présentiel dans les locaux de l'organisme d'accueil. Ce dernier s'engage à respecter les normes sanitaires en vigueur et à garantir la sécurité du / de la stagiaire. »

Qu’en est-il de la gratification de stage ?

Les conditions de gratification sont posées par l’article D. 242-2-1 du Code de la sécurité sociale.

Dès lors que l’étudiant est en stage pour une durée supérieure à 308 heures soit 2 mois à temps plein (que ce soit en présentiel ou à distance), il doit être gratifié :
- Si le stage se poursuit en télétravail, la gratification reste due par la structure d’accueil ;
- En cas de suspension, d’interruption du stage, la gratification est suspendue, sauf si la structure d’accueil en décide autrement.
 

Stages à l'étranger
Je suis actuellement en stage à l’étranger, que dois-je faire ?

Vous pouvez choisir de rester à l’étranger ou de rentrer en France mais l’Université ne peut pas organiser de rapatriement. Nous vous invitons si vous souhaitez rester à l’étranger à vous signaler auprès de Lyon 2 et auprès de l’Ambassade et à consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères.
Vous pouvez vous inscrire sur Ariane (https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html) afin de recevoir par e-mail ou SMS des informations et des consignes de sécurité si la situation du pays le justifie.
Les étudiant.es en stage qui restent à l’étranger doivent se conformer aux consignes données par la structure d’accueil et le pays dans lequel ils/elles se trouvent.

Je devais partir en stage à l’étranger (Espace Schengen / hors Espace Schengen), est-ce toujours possible ?

Les projets de stages au sein de l’Espace Schengen sont autorisés à compter du 15 juin.
Il convient toutefois d’inviter vivement les étudiant.es à se renseigner sur les conditions d’entrée sur le territoire sur lequel se déroule leur stage, avant toute signature de convention de stage et/ou avenant.
Certains pays de l’espace européen peuvent ne pas avoir suivi la recommandation de la Commission européenne d’ouvrir leurs frontières intérieures européennes dès le 15 juin. Des précisions sur la réglementation en vigueur peuvent être trouvées dans les conseils aux voyageurs de chaque pays. Des informations utiles figurent également sur la plateforme « Re-open EU » de la Commission européenne.

Les projets de stages hors de l’Espace Schengen demeurent suspendus. À titre dérogatoire, les étudiant.es pourront soumettre une demande de convention de stage. Ces demandes seront examinées au cas par cas par l’Université.
Pour être validée, la demande devra comporter l’accord écrit de l’ensemble des parties : l’étudiant.es, le tuteur / la tutrice enseignant.e, l’organisme d’accueil.
L’étudiant.e devra adresser sa demande à son responsable de formation et au SCUIO-IP (camille.fourgeaud@univ-lyon2.fr).

Qu’en est-il de la bourse ERASMUS+ ?

Les étudiant.es français.es engagé.es dans une mobilité internationale dans le cadre du programme ERASMUS + pourront conserver leur bourse tout au long de leur séjour à l’étranger jusqu’à leur retour en France. La commission européenne ayant engagé la clause de force majeure inscrite dans les conventions ERASMUS +, les frais supplémentaires inhérents au retour des étudiant.es français.es sur le territoire national pourront être pris en charge par le programme.
Si vous deviez réaliser un stage dans le cadre de votre formation et votre projet est remis en cause, l'Université s'engage à vous intégrer pédagogiquement.
-> Plus d’infos sur les bourses pour mobilités