Publié le 18 février 2020 Mis à jour le 2 juillet 2020
du 10
au 20 mars 2020
Campus Porte des Alpes

Une exposition de peintures de textes traitant des violences, organisée par Lucile Gavoret (M1 Arts du spectacle de l’université) et Ambre Tirado (L2 Droits de l’université).

Les peintures sont peintes par Lucile, inspirées de sa propre histoire de vie et de celle d’Ambre.
Les textes sont écrits par Lucile et par Ambre.

"Le but de cette exposition est de sensibiliser aux violences sexuelles, sexistes, conjugales, familiales, transphobes, psychologiques dans les relations, et bien d’autres encore. Nous souhaitons montrer des tableaux d’histoires personnelles de violences pour provoquer un électrochoc.
Car ces violences nous y sommes tous confronté·es. Le but est aussi d’ouvrir aux questionnements : Quelles place les violences ont-elles dans la société ? Pourquoi tant de tabous ? Pourquoi les intègre-on ? Pourquoi sont-elles banalisées dans nos relations aux autres ? Pourquoi croit-on qu’il soit normal de souffrir ? Ces violences ont des conséquences parfois irréversibles sur nos vies. Nous les absorbons mais les cicatrices restent et saignent à nouveau.
Pourquoi accepte-t-on tant de violences ? Le but est de libérer la parole pour que tous et  toutes, puissions-nous sentir légitime de ressentir, de souffrir et de dire que non, ces violences ne sont pas normales."

Informations pratiques

Date(s) et lieu(x)
Du 10 mars 2020 au 13 mars 2020
De 10:00 à 17:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Du 16 mars 2020 au 20 mars 2020
De 10:00 à 17:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes