Publié le 11 mars 2020 Mis à jour le 24 mars 2020
du 20
au 23 avril 2020
Campus Porte des Alpes

24e édition des rencontres de théâtre étudiant de l'Université Lumière Lyon 2 !

----
Suite à l’annonce du Gouvernement de la fermeture des établissements universitaires à compter du lundi 16 mars et pour une durée indéterminée, ainsi que le passage de la France en stade 3 de l'épidémie, nous sommes au regret de devoir annuler l'événement.
----
Le temps d’une semaine, le service culturel de l’Université Lumière Lyon 2 met à l’honneur la pratique du théâtre sur le campus Porte des Alpes.


Après un appel à projets en septembre 2019, puis des auditions en janvier 2020 devant un jury composé de personnels de l’université mais également de professionnel·les de théâtres lyonnais, ce sont 6 créations et 1 reprise qui seront présentées cette année à l’occasion de la 24e édition des rencontres Coups de Théâtres !

Du 20 au 23 avril, retrouvez une programmation artistique riche et originale dont les acteurs et actrices sont les étudiant·es ; formes courtes, dansées, mises en scène classiques ou contemporaines : les formes sont aussi diversifiées que les pratiques. Evénement proposé depuis plus de 20 ans, Coups de Théâtres reflète à la fois l’éclectisme des talents étudiants et la volonté de l’université de soutenir leurs actions, en les accompagnant dans la réalisation de leurs idées, envies et en leur proposant ce tremplin vers le grand public.


 

Le programme :



 
Lundi 20 avril
12h30 - Odace - Forum

Odace

Création, Océane Megevand et Olivia Thévenet
Musique : Alef, Sol
Durée : 15’

odace
odace - © Lucile Pimbert
Comment raconter sans les mots un parcours de vie, des doutes, une recherche par l’intermédiaire du corps ?

« A travers le corps, les mouvements, l’évolution, le chemin parcouru ensemble.
D'abord l'enfance, lieu de la différence où chacun est soi-même, authentique, car les codes, les normes et les règles ne sont pas encore intériorisés. C'est désorganisé, balbutiant, varié.
Puis peu à peu, tout devient plus contraignant ; nous tentons de rentrer dans un moule, nous nous basons sur des modèles entrainant la perte d'une partie de notre unicité. Essayant de se conformer à un idéal social, parfois inatteignable, nous nous perdons. Nous testons, nous échouons, nous comprenons... puis nous nous adaptons. Nous apprenons à nous jouer des codes, à déjouer les pièges qu'ils peuvent renfermer, pour être libre.
Mais nous ne sommes jamais seules dans cette recherche, nous exploitons alors la connexion, l'entraide, le jeu. Nous sommes ainsi amenées à une affirmation de nous-même, nous tentons de nous distinguer.
C'est un long chemin qui ne fait que commencer. »

18h30 - Extinction - Salle polyvalente de la Maison de l'Etudiant·e

Extinction


Création, Elisa Sedeño
Interprètes : Guillem Font-Serradeil, Louis Joubert, Julie López, Alice Mieszala, Elisa Sedeño, Erwan Zockly
Musique : Cult of Luna, The Weapon
Durée : 1h


extinction
extinction - © Léna Stelzig
Víctor est un homme qui s'est réfugié dans la science très tôt pour combler un manque d'affection et d'attention. Il décide de créer Pandore, un être tiré du néant qui finira par devenir très proche de son fils Ked. Mary-Elizabeth, la mère de Victor, fera de son côté son possible pour leur rappeler qu'ils ne valent rien.
Les liens fondés ne cesseront de se découdre au fur et à mesure. L'arrivée de la seconde créature Adam permettra-t-elle de tout arranger ? Ou au contraire fera-t-elle ressortir encore plus les vices de l'humanité ?

Mardi 21 avril

Nouvel onglet contenu

12h30 - Light Deprived - Forum

Light deprived


Création
Chorégraphe : Laurie Rey
Danseuses interprètes : Iris Auguste, Océane Mégevand, Olivia Thévenet
Musique : Unders, Syria
Durée : 15’


lightdeprived1
lightdeprived1 - © DR
« La rue. C’est là que tout le monde passe, là où les personnes circulent. Un ensemble de voix cheminées, de destins tracés, de vies qui se croisent. Chacun pour soi.
J’ai envie de parler de cet instant où tu sais que rien ne pourra changer, fataliste et réaliste. De ce moment où tu n’as que le choix d’être qui tu es. Tu es dans l’incapacité de t’en sortir. Une vie jouée sans but, sans fin, où tu n’es qu’un simple pion qui se débat à contre-courant. Tout autour de toi agresse tes sens. Ecorché vif, tu tentes d’extérioriser ton mal être. Ton cœur, ton corps distordu par la souffrance tente en vain de trouver une bouffée d’oxygène. »

 

18h30 - Souvenirs Chromatiques - Amphithéâtre culturel

Souvenirs Chromatiques

Création, Mélissa Mambo Bangala, compagnie Le Cri du Colibri
Metteuse en scène et autrice : Mélissa Mambo Bangala
Assistant à la mise en scène : Alex Mack
Interprètes : Galatée Bardey, Emma Brette-Mortensen, Lola Charbonnier, Guilhem Cornu, Fanny Fuselier, Lili Girardin, Alison Guinet, Amelle Himeur, Hortense Liogier, Elise Marmain, Louis Moirod, Lylou Quantin
Musique : Unders, Syria
Durée : 1h

Avec le soutien du FSDIE de l'université

souvenirs chromatiques
souvenirs chromatiques - © Guilhem Cornu
C’est l’histoire d’un corps qui, suite à des événements traumatisants, s’est scindé en plusieurs parties en désaccord, chacune représentée par une couleur. Il n’y a pas de fable, c’est simplement le spectacle d’une réunion. On montre un corps qui apprend à être.
C’est un conte de blessures enfantines. Ici, pas de grand-mère bienveillante, pas de grand Méchant Loup difficile à imaginer, mais un prédateur bien réel : celui qui vous fait dire « Ne rentre pas trop tard ! » à votre entourage, celui que les hommes de votre famille appellent « ami » mais qui vous terrifie, et ou encore celui que vous appelez Papa. En tout cas, ELLE, le personnage principal, son prédateur, elle l’appelait comme ça.
Ici, pas de « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » Mais peut-être un « L’enfant qu’elle était esquissa un sourire. »
Vous pensez sans doute que le prédateur a son rôle, ses répliques, que vous allez voir sur scène le drame. Détrompez-vous : vous allez assister à une renaissance.
 





 

Mercredi 22 avril

Nouvel onglet contenu

18h30 - Rouya - Salle polyvalente de la Maison de l'Etudiant·e

Rouya

Création, Andrès Cortés et Alejandro Vallejo
Interprètes : Andrès Cortés, Loreena Lopez-Haro, Albert Pradells-Pelayo, Solène Velard
Musiques : Broken Fabiola, Silvers Bind ; Julia Kent, Tourbillon ; Jocelyn Pook, Bleeding Soles ; Ran Bagno, Grounded Gravity ; Philip Glass, Sathyagaha Protest ; Conjunto Barú, Bullerengue para un angel ; La Perla, Bruja ; La Perla, Paren la bulla ; La Perla, ¿ Que paso ?
Durée : 1h
Avec le soutien du FSDIE de l'université


rouya
rouya - © Eliane De Montozon
Incarnant tout un peuple, celui de la Colombie, une multitude de voix et d’histoires s’incarneront dans le personnage de Cassandre/Maria. Son parcours nous livrera l’histoire de ses intériorités et de son pays ainsi que sa quête d’un meilleur horizon.

Jeudi 23 avril

12h - Mémoire d'un banc - Forum

Mémoire d'un banc

Création/miniature
Autrice : Margaux Belkowski
Interprètes : Margaux Belkowski (actrice, autrice, danseuse et metteuse en scène), Océane Megevand, Olivia Thevenet (actrices, danseuses et chorégraphes), Erwan Zocly (acteur, danseur)
Musiques : Lambert, As Ballad ; Phildel, Qi ; Bruce Brubaker, Philip Glass, Opening ; Max Richter, The Departure ; Alexis French, Waterfalls ; Beauvois, Mars ; Andrew Seoul, Evil Morty
Durée : 15’


memoire
memoire - © Céline Ravat
Un banc. Espace public impersonnel, où des souvenirs uniques s’accumulent dans le bois.
Des souvenirs se croisent dans un même lieu. Des fantômes.
Des secrets. Des objets.
Souvenirs qui repassent en boucle dans la mémoire du banc, témoin de l’Histoire et de la vie, à en confondre fiction et réalité, jusqu’à ce qu’une nouvelle histoire s’écrive.

12h30 - Rouya - Salle polyvalente de la Maison de l'Etudiant·e

Rouya

Création, Andrès Cortés et Alejandro Vallejo
Interprètes : Andrès Cortés, Loreena Lopez-Haro, Albert Pradells-Pelayo, Solène Velard
Musiques : Broken Fabiola, Silvers Bind ; Julia Kent, Tourbillon ; Jocelyn Pook, Bleeding Soles ; Ran Bagno, Grounded Gravity ; Philip Glass, Sathyagaha Protest ; Conjunto Barú, Bullerengue para un angel ; La Perla, Bruja ; La Perla, Paren la bulla ; La Perla, ¿ Que paso ?
Durée : 1h
Avec le soutien du FSDIE de l'université


rouya
rouya - © Eliane De Montozon
Incarnant tout un peuple, celui de la Colombie, une multitude de voix et d’histoires s’incarneront dans le personnage de Cassandre/Maria. Son parcours nous livrera l’histoire de ses intériorités et de son pays ainsi que sa quête d’un meilleur horizon.

18h30 - Odace / Fondre / Light Deprived - Amphithéâtre culturel


Trois spectacles en une soirée !

Accédez directement au descriptif de chaque spectacle : Odace / Fondre / Light Deprived
 

Odace

Création, Océane Megevand et Olivia Thévenet
Musique : Alef, Sol
Durée : 15’

odace
odace - © Lucile Pimbert
Comment raconter sans les mots un parcours de vie, des doutes, une recherche par l’intermédiaire du corps ?

« A travers le corps, les mouvements, l’évolution, le chemin parcouru ensemble.
D'abord l'enfance, lieu de la différence où chacun est soi-même, authentique, car les codes, les normes et les règles ne sont pas encore intériorisés. C'est désorganisé, balbutiant, varié.
Puis peu à peu, tout devient plus contraignant ; nous tentons de rentrer dans un moule, nous nous basons sur des modèles entrainant la perte d'une partie de notre unicité. Essayant de se conformer à un idéal social, parfois inatteignable, nous nous perdons. Nous testons, nous échouons, nous comprenons... puis nous nous adaptons. Nous apprenons à nous jouer des codes, à déjouer les pièges qu'ils peuvent renfermer, pour être libre.
Mais nous ne sommes jamais seules dans cette recherche, nous exploitons alors la connexion, l'entraide, le jeu. Nous sommes ainsi amenées à une affirmation de nous-même, nous tentons de nous distinguer.
C'est un long chemin qui ne fait que commencer. »


 

Fondre


Partition ouverte pour des jeunes gens qui ont froid
Texte de Guillaume Poix (éditions Théâtrales, 2018)
Par les étudiant·es de l’atelier « de la lecture au jeu théâtral » animé par Isabelle Paquet : Camille Ebizet, Roxan Heydarian, Flora Jacolin, Louis Joubert, Orane Journeaux, Louise Labrousse, Sophie Lepennetier, Maxime Lippert, Lola Rivière
Durée : 35’


fondre
fondre - © Nicolas Leroy
Un groupe de jeunes gens tente la traversée vers un territoire dont l’accès lui est interdit. Juchés sur des bouts de banquise, ils espèrent dériver jusqu’à la terre promise. Les bouleversements climatiques leur font côtoyer la mort à un âge où l’on découvre habituellement l’amour.
Un texte minimaliste et profondément humain qui nous rappelle l’urgence d’agir.

Comment est né ce projet ?

Nous avons lu ensemble ce texte aux dialogues courts et incisifs, sans ponctuation, sans personnage défini, définitif, écrit et publié en écriture inclusive. Il nous a parlé, il parle de l’aujourd’hui de demain, de la banquise qui craquelle, des eaux qui montent. Les migrant·es c’est désormais NOUS.
Nous, c’est ce groupe composé des étudiant·es qui ont ouvert la porte de l’atelier de pratique artistique à l’intitulé long et mystérieux « De la lecture au jeu théâtral ». Isabelle Paquet (Compagnie Chiloé, Lyon) nous attendait et elle nous a fait fondre, où plutôt elle nous a fondu·es en une troupe universitaire éphémère, légère et solaire.




 

Light deprived

Création
Chorégraphe : Laurie Rey
Danseuses interprètes : Iris Auguste, Océane Mégevand, Olivia Thévenet
Musique : Unders, Syria
Durée : 15’


lightdeprived1
lightdeprived1 - © DR
« La rue. C’est là que tout le monde passe, là où les personnes circulent. Un ensemble de voix cheminées, de destins tracés, de vies qui se croisent. Chacun pour soi.
J’ai envie de parler de cet instant où tu sais que rien ne pourra changer, fataliste et réaliste. De ce moment où tu n’as que le choix d’être qui tu es. Tu es dans l’incapacité de t’en sortir. Une vie jouée sans but, sans fin, où tu n’es qu’un simple pion qui se débat à contre-courant. Tout autour de toi agresse tes sens. Ecorché vif, tu tentes d’extérioriser ton mal être. Ton cœur, ton corps distordu par la souffrance tente en vain de trouver une bouffée d’oxygène. »

 

Nos étudiant·es ont du talent, laissez-vous surprendre et emporter par leurs créations !

 

Informations pratiques

Date(s) et lieu(x)
Le 20 avril 2020
De 12:30 à 13:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Le 20 avril 2020
De 18:30 à 20:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Le 21 avril 2020
De 18:30 à 20:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Le 21 avril 2020
De 12:30 à 13:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Le 22 avril 2020
De 18:30 à 20:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Le 23 avril 2020
De 12:00 à 14:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Le 23 avril 2020
De 18:30 à 20:00
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes