Mise à jour le 21 mai 2021
vignet-ceelsps.jpg
Le collectif des étudiant.es étranger.es de Lyon, sans papiers et solidaires s'est recréé sur Lyon en 2015. Le collectif regroupe des étranger.es, avec ou sans papiers, étudiant.es ou se battant pour obtenir une inscription, et des français solidaires.

Activités

Le collectif se propose d'apporter une solidarité concrète aux étudiant.es étranger.es, sans papiers, ou menacé.es de le devenir, par le conseil,... l'information et le soutien mutuel dans les différents instants (inscription, préfecture, tribunal, etc).

Face au renforcement de l'arsenal législatif et répressif de l’État visant les étranger.es, chaque étranger.e en est en effet en sursis permanent, et du jour au lendemain, la préfecture peut retirer le titre de séjour et mettre l'étranger.e en situation irrégulière.

Le quotidien des sans papiers, c'est une extrême précarité. Au travail sur-exploités, c'est dans la peur du contrôle de police, de l'enfermement et de l'expulsion que nous vivons quotidiennement.

Si on reste isolé, c'est aux nuits blanches et à la dépression parfois totale, que nous sommes condamnés. Et la pire des condamnations, c'est cette incertitude concernant le présent et le futur, ce point d'interrogation permanent, le fait de ne pas savoir ce qu'on va devenir le lendemain, du fait de notre situation pitoyable.

L’État voudrait toujours plus nous condamner au silence et à l'invisibilité. Face à cette situation nous disons qu'il n'est plus possible pour nous de rester isolé.

Ainsi, si nous nous regroupons en collectif, c'est donc aussi, et surtout, pour ne plus rester seul et isolé, pour créer des liens de solidarité, qui sont pour nous comme une deuxième famille.

Pour se défendre, il est important de nous mobiliser et de nous organiser pour être plus forts afin de combattre et dénoncer collectivement les politiques d'exclusion et de discrimination des étrangers et pour la régularisation de tous les sans papiers.

Parce que les divisions qu'opère entre nous l’État pour nous affaiblir, pour pouvoir remporter la bataille nous ne pouvons nous-mêmes les reproduire. C’est pourquoi nous nous positionnons et nous battons forcément pour la régularisation de tous et toutes les sans papiers.

Ainsi, sans aucune distinction, noir.es, blanche.s ou arabes, quelque soit la nationalité, français.es ou étranger.es, on est frères et sœurs d'armes et de galère !
Notre seul intérêt c'est la solidarité ! Tous pour un, un pour tous !

Informations complémentaires

Suivre l'actualité de l'association sur :