Publié le 2 décembre 2021 Mis à jour le 14 janvier 2022
du 18
au 19 janvier 2022
Campus Porte des Alpes
Mardi 18 janvier à 20h
Mercredi 19 janvier à 18h 

!!! IMPORTANT !!! Nous sommes au regret de vous annoncer que les deux représentations du Jeune Ballet à l'Université Lumière Lyon 2 sont annulées. Nous sommes désolés pour ce contretemps et vous remercions de votre compréhension.

Comme chaque année, après une semaine de résidence, le Jeune Ballet du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon débutera sa tournée 2022 sur la scène de l’Amphithéâtre culturel !

Chaque saison, les danseur.ses-étudiant.es du Jeune Ballet du CNSMD de Lyon, sous la direction artistique de Kylie Walters, explorent et interprètent différents territoires de l’art chorégraphique contemporain grâce à l’invitation de chorégraphes, émergents et de renommée internationale, nourris par le métissage des pratiques, des communautés et des styles de danse. Du néo-classique à la house, du jump-style à la danse post-moderne, de la dub à l’afrofunk ou au flamenco.

Le Jeune Ballet regroupe les étudiant·es en dernière année de formation en danse classique et contemporaine au CNSMD de Lyon et leur donne, à l’aube de leur vie professionnelle, l’expérience d’une compagnie et d’une vraie tournée sur scène, en France et à l’étranger, et dans de nouveaux lieux : musées, espaces urbains, forêts, places à ciel ouvert… partout où peut exister la danse.

Les deux représentations sont programmées le mardi 18 janvier à 20h et le mercredi 19 janvier à 18h à l’Amphithéâtre culturel, campus Porte des Alpes, ont été annulées. 

Merci pour votre compréhension

Interprètes : 22 danseurs et danseuses du Jeune Ballet (promotion 2021-2022)
Classique : Clara Chastagnac, Lucie-Mei Chuzel, Marie-Lou Durand, Éléonore Ghyssaert, Jérémy Mangin, Caroline Maquignon, Vincent Mazerot, Mathis Nour, Circé Persoud, Maxime Varrin, Magdalen Wood
Contemporain : Anli Adel Ahamadi, Sara Andrieu, Raul Calin, Louise Carrière, Titouan Crozier, Thomas Fontaine, Margot Guiguet, Emma Guillet, Alizée Leman, Jade Logmo, Hugo Thabaret

Kylie Walters, direction artistique du Jeune Ballet et des études chorégraphiques du CNSMD Lyon
Gaëlle Communal van Sleen, maîtresse de ballet
Maïté Chantrel, costumes
Philippe Andrieux, régie lumière
Gilles Duroux, régie son


 

Programme 2022

(La) Horde / Céline Signoret : Avant les gens mouraient (2014), re-création classique et contemporain

Initialement créée pour l’École Contemporaine de Danse de Montréal et développée autour du mouvement Mainstream Hardcore et réinterprétant les gestes du Jump Style, du Hard Jump et du Gabber.

 

Mathilde Monnier : Publique (2004), re-création contemporain

 Quelles sont les interférences, les confusions, les points de rencontres entre ce que nous pratiquons dans nos métiers de super spécialistes et le rapport d’une part avec le public, et d’autre part avec nos sphères personnelles ? Que voit-on d’un danseur très expérimenté qui danse dans un lieu public et non sur une scène ?
Cette recherche posera d’emblée un état de danse tourné vers le plaisir – plaisir du regard, plaisir d’être regardé – mais aussi un état tourné vers le ressenti. Il s’agit de convoquer un monde à soi, de dégager un « laisser-aller du mouvement », un « lâcher prise du geste » déplaçant la notion d’écriture chorégraphique. [...]
C’est autour de ses états de danses que le rapprochement avec le public sera imaginé dans une relation étroite avec la musique. C’est pourquoi, j’ai choisi de travailler à partir de l’œuvre d’une artiste musicienne chanteuse, égérie des années 90 à 2000 et connue sous le nom de P.J Harvey. Sa musique à la frontière du rock est tout d’abord la mise en exergue d’une voix rauque, sensuelle et très féminine qui évoque toutes les violences et les tendresses d’une époque et d’une génération.
 Mathilde Monnier

 

David Dawson : 5 (2013), reprise classique

Créée comme le Pas de Cinq du Mariage dans son très acclamé GISELLE, 5 révèle les danseurs individuels et leurs niveaux de technique dans cette démonstration habile de ballet classique, donnant aux danseurs une occasion stimulante de présenter leur gamme complète. Cette pièce pour cinq danseurs enflamme un dialogue stimulant entre le traditionalisme de la musique d’Adolphe Adam et des feux d’artifice de danse hautement virtuoses qui se composent d’une combinaison éblouissante de vitesse, d’étirement et de structure avec des cascades de séquences soigneusement configurées. Dans 5, Dawson introduit des variations qui affichent une danse expressive de la plus haute qualité, ajoutant du jeu et rendant hommage à ses racines de ballet classique.
 

Cecilia Bengolea : Danse des éléments création

Mon travail concerne principalement le corps qui invente ses propres sources, ses propres rituels. [...] Les mouvements que je crée ont un dénominateur commun, aucune attaque et aucune hiérarchie entre les mouvements. C’est pourquoi la danse est politique. Cecilia Bengolea
 

Informations pratiques

Lieu(x)

Campus Porte des Alpes

Amphithéâtre culturel 
Plan d'accès

Partenaires

logo cnsmd

CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR MUSIQUE ET DANSE DE LYON

3 quai Chauveau
C. P. 120
F- 69266 LYON CEDEX 09

Accueil : + 33 (0)4-72-19- 26-26
Plus d'informations sur le Jeune Ballet du CNSMD de Lyon : http://www.cnsmd-lyon.fr/category/fr-2/les-formations/danse/le-jeune-ballet