Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Publications>Missile n°1 : Célébrités

Rechercher

Missile n°1 : Célébrités
 

Premier numéro du journal édité par l'association "Les Têtes chercheuses"

Missile n°1 : Célébrités

Comment se construit et se cultive la célébrité ?

Les trois articles qui donnent corps à ce premier numéro proposent de réfléchir sur différents modes de conception et de construction d’une renommée, sur les jeux, les enjeux et les contraintes qu’elle induit pour l’acteur qui s’y engage ainsi que sur les publics qu’elle touche et les industries qui l’exploitent, ceci en gardant à l’esprit les différents contextes – les possibles – dans lesquels elle s’inscrit.

Valeur extrayant l’Homme du groupe social, l’individualisant pour l’exposer aux yeux du plus grand nombre, la célébrité est aussi bien une représentation qu’une pratique. Chaque domaine et chaque période ont ainsi témoigné d’un rapport particulier à l’anonymat et de stratégies, de tactiques pour s’en défaire. Synonyme de publicité, la célébrité est, en effet, la clé du succès des grandes courtisanes car elle leur offre des perspectives et des avantages de carrière confortables au sein du métier de la prostitution (Lola Gonzalez-Quijano). Pour Cocteau, à l’inverse, la célébrité ne prend tout son sens que lorsqu’elle s’inscrit dans la postérité. La célébrité n’est de ce fait jamais acquise et Cocteau, tout en raillant les mondanités, œuvre pour sa propre renommée posthume (Rana El Gharbie). La relation qu’entretiennent les publics vis-à-vis de la personne décrétée « very important » sont l’une des constituantes fondamentales de la célébrité. Le public peut l’aduler ou la moquer, c’est ainsi qu’à travers les pratiques s’esquisse l’image d’une célébrité construite entre ciel et terre ; celle d’une divinité qui se veut familière. (Eva-Marie Goepfert).

Ont contribué à ce premier numéro

  • Éva-Marie GOEPFERT est docteure en sciences de l’information et de la communication. Elle a soutenu sa thèse intitulée « Vie privée, médias et politique. Analyse du phénomène de peopolisation dans la presse écrite française » (dir. I. Garcin-Marrou) à l’université Lyon 2 en 2010. Elle est actuellement en Post-doctorat à Sciences-Po Lyon, au sein du laboratoire Triangle.
     
  • Lola GONZALEZ-QUIJANO est docteure en histoire. Membre associé du Ladéhis, elle a soutenu à l’EHESS en 2012 sa thèse « Filles publiques et femmes galantes. Des sexualités légitimes et illégitimes à l’intérieur des espaces sociaux et géographiques parisiens », menée sous la direction de M. Gribaudi et de R. Ago.
     
  • Rana EL GHARBIE est docteure en littératures françaises. Elle a soutenu en 2012 une thèse sur « Les journaux personnels de Jean Cocteau » (dir. H. Levillain) à l’Université Paris-Sorbonne.

MISSILE

Journal bisannuel gratuit porté par l’association doctorante « Les Têtes Chercheuses », il publie des articles en langue française répondant à une thématique renouvelée à chaque numéro. Il entend fédérer et diffuser les recherches doctorales en les conciliant autour d’un sujet sélectionné d’une part pour ses vertus interdisciplinaires, d’autre part pour sa prégnance dans le quotidien.
MISSILE s’adresse à un public universitaire élargi. Sont conviés à y écrire les doctorants et jeunes docteurs en lettres, langues, linguistiques, arts, sciences humaines et sociales, sous réserve de leur adhésion à l’Association.
MISSILE est édité sous deux formats complémentaires : un format papier et un format numérique. Le format papier est imprimé à hauteur de deux cents exemplaires et est accessible dans les universités rhônalpines auprès des laboratoires et des bibliothèques. Le format numérique est mis à disposition en libre téléchargement. Cette dernière formule offre une réelle complémentarité avec le format papier car elle permet aux auteurs d’héberger de larges corpus d’images ou de vidéos si besoin est. Le format numérique donne également l’opportunité au lecteur de poster des commentaires s’il le souhaite afin de prolonger la réflexion scientifique initiée par l’article.

INFOS PRATIQUES

  • Type : Parution ouvrage scientifique

Ours

Comité éditorial : Benoît Kastler, Carole Mabboux-Sutton, Romain Perrin.
Comité scientifique : Florent Brechet, Germain Collombet, Laure Ferrand, Aurore Fossard.
Graphisme : Aude Caruana
Photographies : Ariane Carmignac retravaillées par Aude Caruana
Imprimerie : COREP, Saint-Etienne
Mai 2013

Contact

Les Têtes chercheuses
teteschercheuses.journal@gmail.com

Points de distribution

Où trouver la version papier ?
Missile est disponible dans les bibliothèques de l’agglomération lyonnaise ainsi que sur les sites de Lyon 2, Lyon 3 et de l’université Jean Monnet à Saint-Étienne.
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »