Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Publications>Former et apprendre à distance

Rechercher

Former et apprendre à distance
 

Stéphane Simonian

simonian.jpg
Les recherches actuelles sur les technologies de l'éducation peuvent se différencier en trois axes : le premier concerne l'appropriation des technologies par les professionnels de l'enseignement et de la formation, leurs usages et leurs conséquences en termes de compétences et de professionnalisation ; le deuxième axe concerne les questions d'apprentissage en termes d'habiletés atteintes et/ ou de processus mis en oeuvre par un apprenant ou un groupe d'apprenants ; le dernier axe, davantage «didactique», articule méthode pédagogique et atteinte d'objectifs d'apprentissage. C'est à ce troisième axe que les contributions de ce dossier s'intéressent, sachant que la principale difficulté concerne la preuve des bénéfices pour les apprenants en termes d'habiletés atteintes ou de processus mis en oeuvre (Tricot, 2007 ; Simonian, 2010). Ce constat n'est pas nouveau (Rouet, 1992 ; Tricot, 1993 ; Baron, 1999 ; Jacquinot, 1999 ; Audran & Simonian, 2009) et tient à la difficulté de recueillir des données dans le contexte de la formation à distance sur des processus cognitifs, voire métacognitifs, plutôt que sur des comportements. Cette problématique méthodologique est surtout liée aux recueils de données présents sur une plateforme d'apprentissage (documents consultés, nombre de messages postés et lus sur le forum, parcours des apprenants, etc.) qui permettent d'analyser des comportements (habiletés) et peu les processus en tant que tel.

Les technologies de l'éducation sont aussi des outils pour le chercheur qui peut, grâce à un écran, voir ce que les apprenants s'écrivent, tester des méthodes d'enseignement ou tenter de comprendre les obstacles à l'apprentissage (analyse des interactions entre apprenants ou entre apprenants et tuteur sur un forum de discussion, par exemple). Mais la limite des environnements informatiques est double. Malgré les progrès technologiques, les systèmes informatiques ne permettent pas de comprendre l'humain dans toute ses dimensions : psychologique, sociale, etc. Et l'instantanéité des relations humaines et des processus mis en oeuvre au sein d'une situation d'apprentissage ne peut pas être anticipée. Les questions posées aux chercheurs sont alors les suivantes : quelle(s) méthode(s) pédagogique(s) mettre en oeuvre ? Quel(s) objectif(s) envisagé(s) ? (...)

Stéphane Simonian est maitre de conférence à l'Université Lumière Lyon 2, à l'ISPEF (Institut des Sciences et Pratiques d'Éducation et de Formation), et membre du laboratoire Éducation, Cultures, Politiques.

INFOS PRATIQUES

  • Type : Parution ouvrage scientifique
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »