Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Actualités universitaires>Un ancien étudiant du MAAAV au festival de Cannes

Rechercher

Un ancien étudiant du MAAAV au festival de Cannes
 

  • du 14 mai 2014 au 25 mai 2014

Valentin Lafort, compositeur et ancien étudiant du master professionnel Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV - promotion 2013), a composé la musique du film ”Home Sweet Home” de Pierre Clenet, Alejandro Diaz, Romain Mazevet, Stéphane Paccolat de Supinfocom, qui concourt dans la sélection officielle courts métrages « Cinéfondation » des Césars du 67e Festival international du film de Cannes 2014.

Festival de Cannes 2014
Depuis plusieurs années, les étudiants du master pro MAAAV composent toutes les musiques des films d’animation produits par Supinfocom Arles, l’une des écoles partenaires de notre formation.

Sélectionné au festival de Cannes

Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages, présidé par Abbas Kiarostami, qui récompense les meilleurs films de la compétition des courts métrages et de la sélection Cinéfondation. En 2014, cette dernière a choisi seize films (14 fictions et 2 animations) parmi les 1 631 qui ont été présentés cette année par les écoles de cinéma du monde entier. Les trois Prix de la Cinéfondation seront remis lors d’une cérémonie précédant la projection des films primés le jeudi 22 mai.

Le master MAAAV

Avec ce master, le département Musique & Musicologie propose une formation en création et conception sonore à destination des arts visuels. Son ambition ? Permettre aux étudiants d’acquérir une compétence en création musicale appliquée aux arts visuels : cinéma, théâtre, multimédia, jeu vidéo, conception et habillage sonore…
En savoir plus

Témoignage de Valentin Lafort, du master MAAAV au festival de Cannes...

- Mon parcours est assez simple, j'ai toujours fait de la musique depuis que je suis enfant. Inscrit au conservatoire très jeune, j'abandonne à l'adolescence pour continuer la pratique de la musique en autodidacte. Après avoir obtenu un bac scientifique, je me tourne vers la licence de musicologie de Lyon 2, sans trop savoir encore précisément ce que je veux faire dans la musique.
C'est au cours de ma troisième année de licence que je commence à m'intéresser à la composition, et particulièrement à celle appliquée à l'image, après avoir assisté à des projections de travaux des étudiants du master MAAAV. C'est donc tout naturellement qu'à l'issue de ma licence de musicologie, je postule et intègre le master 1 MAAAV. Nous étions la première promotion, puisqu'il venait d'ouvrir.
Depuis, j'ai fini mes deux courtes années du master MAAAV et travaille à présent à plein temps dans le monde de "la musique à l'image". Je réalise notamment la musique de courts métrages, mais aussi des bandes sons de jeux vidéo.

- Ayant été étudiant à l'université Lyon 2 en musicologie, il était difficile de passer à côté du master MAAAV. Jean-Marc Serre et Bertrand Merlier, responsables de cette formation, se démènent pour faire connaître et valoriser ce master, notamment en organisant des projections de travaux d'étudiants, mais aussi de ciné-concerts. C'est à une telle occasion que j'ai découvert le MAAAV.
Au cours de ces deux ans nous avons tous pu acquérir un savoir faire. Le Master MAAAV, c'est avant tout beaucoup de pratique, avec énormément de musique composée, le plus souvent sur des courts métrages d'animation. Un tel programme nous permet de nous découvrir, de forger notre "identité sonore", notre style. Le tout sous les conseils avisés de nos professeurs. Étudier pendant deux ans à leurs côtés est une véritable chance.
Concrètement le Master MAAAV apporte également un réseau riche de nombreux contacts, notamment dans l'univers des films d'animations. Nous avons eu l'opportunité de travailler avec des étudiants d'écoles de renoms en France ! Par exemple SUPINFOCOM Arles, ESIA 3D ou enocre Émile Cohl à Lyon.
Ce que je retiens principalement de cette formation, c'est la liberté qui est donné aux étudiants. Chacun peut venir, avec son univers musicale propre, et bénéficier des conseils des professeurs et de leurs enseignements. Nous sommes encouragés à chercher et créer notre "patte" sonore personnelle.
Le principal point fort principal du master MAAAV, c'est sa connexion avec le monde réel, ses contacts avec le milieu professionnel du monde du l'image.

- Depuis que je suis diplômé du MAAAV
, en septembre dernier, j'ai eu principalement des projets dans le jeux vidéo. Il y a à Lyon un milieu assez vivant de créateurs et d'entrepreneurs dans ce secteur. J'ai eu la chance de pouvoir m'y faire une place.

- L'association avec l'équipe du film "Home Sweet Home" s'est faite très simplement : ils avaient besoin de banjo dans leur film, et il se trouve que j'ai un banjo et que j'en joue ! Ça facilitait grandement les choses ! Plus sérieusement, c'est avant tout grâce à Jean-Marc Serre que j'ai pu réaliser la musique de ce film. Il a beaucoup œuvré pour que la formation réalise les bandes sons de tous les films de Supinficom cette année-la.
Le travail avec l'équipe d'un film tel "Home Sweet Home", c'est avant tout un échange permanent. Un cahier des charges est établi, avec des directions artistiques, des instruments en particulier (ex. le banjo )... Ensuite vient le moment de la composition : d'abord des esquisses, puis des ébauches et enfin la musique, celle qui sera finalement sur le film.
Cette expérience est très enrichissante : les conseils et le regard de l'équipe du film sur ma musique nous a permis d'avancer et de proposer une bande son qui colle, je l'espère, parfaitement au film.
Techniquement, j'ai enregistré tous les instruments moi-même, guitare basse, banjo et piano, sans oublier le traitement informatique très présent pour rendre cohérent ensemble. C'est très important de nos jours de maîtriser les outils d'informatique musicale, mais on l'apprend très bien au master MAAAV !

Je suis très heureux et fier d'être sélectionné au festival de Cannes. Ce film le mérite grandement et j'espère avant tout que cela puisse être un tremplin pour tous ceux qui se sont investis sur ce projet. Je suis aussi très reconnaissant envers le master MAAAV, car c'est principalement grâce à son équipe pédagogique que j'en suis là.

INFOS PRATIQUES

  • Type : Clic Actu, Parution Presse, Cinéma / vidéo, Musique

Contact

Master Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV)
Jean-Marc SERRE et Bertrand MERLIER, Co-Directeurs

À consulter

- Le master MAAAV
- Valentin LAFORT, compositeur de musique à l'image et sound-desginer
- Le festival de Cannes

À voir... et à écouter !

Un extrait de Home sweet home
 
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »