Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Actualités universitaires>Robin Cauche, premier français à remporter le Prix Domitor

Rechercher

Robin Cauche, premier français à remporter le Prix Domitor
 

  • le 10 octobre 2018

Le Prix Domitor de l’essai étudiant a été décerné cette année à Robin Cauche, doctorant en études cinématographiques et audiovisuelles à Lyon 2 ! Remis chaque année depuis 2008 afin de stimuler l’intérêt pour l’étude du cinéma des premiers temps, ce prix distingue pour la première fois un article francophone et pour la deuxième fois seulement une université européenne. Félicitations !

Prix DOMITOR
Doctorant contractuel en études cinématographiques et audiovisuelles au sein de l'école doctorale 3LA, Robin Cauche prépare sa thèse à l’Université Lumière Lyon 2 et à l’Université de Montréal, sous la cotutelle de Martin Barnier (Lyon 2) et André Gaudreault (UdeM). Son sujet de recherches ? Ce qu’il appelle les « chansons lumineuses écrites » : des chansons illustrées qui en affichent les paroles à l’écran. Les plus récentes sont des lyric videos diffusées sur YouTube, à mi-chemin entre le clip et le karaoké. Mais ses travaux portent aussi l’histoire de cette pratique, qui remonte au moins au XIXe siècle !

Le Prix Domitor de l’essai étudiant, un soutien symbolique pour un jeune chercheur

Association internationale de recherche sur le cinéma des premiers temps, DOMITOR regroupe des chercheur.es travaillant sur l'invention et l'institutionnalisation du cinéma, sur la période 1890-1915. Une partie de son travail de thèse relevant de cette période, Robin Cauche a proposé au comité DOMITOR un article rédigé en français intitulé "Relire le déclin des illustrated songs : trois discours de crise dans Moving Picture World en 1908", basé sur des recherches effectuées à l'automne 2017, dans un cours d'histoire du cinéma suivi à l'Université de Montréal. C'est la minutie de son travail de recherche que salue particulièrement le jury. Bien que bilingue français-anglais, c'est la première fois que DOMITOR récompense un article francophone. Qui plus est, l'association n'avait jusque-là récompensé qu'un seul autre étudiant d'une université européenne, en l'occurrence du Royaume-Uni.
Concrètement, le prix est doté de 500$US, assorti d'un soutien à la publication : l'article lauréat sera l'objet d'une publication prochaine dans l'une des revues scientifiques consacrées à l'histoire du cinéma. Pour Robin Cauche, ce prix est surtout une reconnaissance et un encouragement pour la suite de ses recherches, l'association ayant un poids institutionnel réel dans le domaine. « Mes travaux consacrés aux lanternes magiques ont commencé sur le tard. J’y suis arrivé pour ma thèse, par le biais des clips musicaux. Une telle distinction entérine donc ma place de jeune chercheur sur le cinéma des premiers temps. C'est toujours bon pour la confiance en soi ! »

Un parcours atypique, des clips vidéos aux chansons illustrées

Titulaire d'un BTS audiovisuel, monteur vidéo de formation, Robin Cauche a d'abord travaillé comme responsable de postproduction d’une chaîne de télévision musicale. Il a ensuite obtenu une licence et un Master de recherche en études cinématographiques dans notre université, où il est aussi chargé de cours depuis son Master 2. Il interviendra ainsi au 2e semestre de cette année dans les départements Arts du spectacle et lettres modernes, ainsi qu'à l'Institut de la communication. Au sein du Master MEEF de Lyon 2, il a également préparé et obtenu en 2015-16 le CAPES de lettres modernes.
Il se destine désormais à une carrière universitaire, des deux côtés de l'Atlantique : « l'opportunité d'une cotutelle élargit mes perspectives et me permet d'envisager la suite de mon parcours entre Lyon et Montréal », explique-t-il.
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »