Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Actualités universitaires>Lumière Lyon 2 au 68e festival de Cannes

Rechercher

Lumière Lyon 2 au 68e festival de Cannes
 

  • du 13 mai 2015 au 24 mai 2015

Xiangqi LU, diplômée du master professionnel Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV - promotion 2013/2014), a composé la musique du film ”Leonardo” réalisé par des élèves l’école MOPA, qui concourt dans la sélection officielle courts métrages « Cinéfondation » du Festival de Cannes 2015. "Hypnos 600" moyen-métrage de Wenceslas LIFSCHUTZ, étudiant en arts du spectacle, est inscrit au catalogue du Short Film Corner, marché du court-métrage du festival.

Festival de Cannes 2015
Après « Home Sweet Home » l’année dernière (musique de Valentin Lafort, MAAAV 2013), c'est autour de Xiangqi LU de voir sa composition à l'honneur à l'occasion de la sélection de Leonardo, l'histoire du jeune Léonard de Vinci inventant une machine à remonter le temps qui se retrouve à la Préhistoire. .
Depuis plusieurs années, les étudiants du master pro MAAAV composent toutes les musiques des films d’animation produits par l'école MOPA (ex-Supinfocom Arles), l’une des écoles partenaires de notre formation.
Hypnos 600, moyen métrage réalisé et écrit par Wenceslas Lifschutz, étudiant du département d'arts du spectacle (en dehors du cadre de ses études).

Accès direct : les sélections du festival de Cannes | le parcours de Xiangqi LU | le master MAAAV | Hypnos 600

Festival de Cannes : les sélections Cinéfondation et Short film corner

La Sélection Cinéfondation a choisi, pour sa 18e édition, 18 films (14 fictions et 4 animations) parmi les 1 600 qui ont été présentés cette année par des écoles de cinéma du monde entier, témoins de la diversité et du dynamisme de la jeune création cinématographique internationale. Seize pays venus de quatre continents y sont représentés.
Depuis 2004, producteurs et réalisateurs de court métrage choisissent le Short Film Corner pour présenter leurs films, concrétiser des rencontres et engager des actions déterminantes pour leur carrière future.

Xiangqi LU revient sur son parcours, du master MAAAV au festival de Cannes...

Ayant commencé par l'apprentissage du piano dès l'âge de six ans, la base de sa formation est la musique classique.
Côté composition, ses premières créations relèvent de la musique électro-acoustique et de la musique orchestrale au Conservatoire de musique de Shanghai. Puis, s'intéressant à la musique à l'image, elle s'inscrit au master de Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV) lui permettant de devenir "une compositrice de l'image".

Le master MAAAV, qu'elle a découvert via le site web de l'Université, correspondait parfaitement avec ses attentes la formant à la technique de la composition musicale et de la technologie du studio (mixage musical, montage du film, mastering...). Les projets pratiques avec des écoles et sociétés partenaires permettent d'acquérir de solides expériences dans ce métier, véritables atouts à faire valoir lors de futures recherches de travail. Les réseaux professionnels des responsables du master MAAAV, Bertrand MERLIER et Jean-Marc SERRE, donnent l'opportunité  de rencontrer des compositeurs et des professionnels du son et de l'image. On apprend beaucoup en découvrant leurs manières de travailler.

Depuis qu'elle est diplômée du MAAAV, Xiangqi LU continue à enrichir son parcours de nouvelles compositions à l'image : un hymne pour l'association de Lyon 'Shaolin Shadow',  un film d'EICAR de Paris et un série d'animation Chinois, ou encore la musique pour les courts-métrages de rentrée créés par notre Service commun universitaire d'information, d'orientation et d'insertion professionnel.
Le master MAAAV est une bonne carte de visite : ces différents projets se concrétisent grâce aux travaux réalisés pendant cette formation mais aussi au carnet d'adresse qu'elle a pu se constituer.

La composition de la musique du court-métrage "Leonardo" s'est faite pendant sa 2 année de master MAAAAV. Après quelques échanges d'idées sur l'imaginaire du film avec les réalisateurs de l'école MOPA, je le compose dans mon M2 en MAAAV avec des étudiants de l'école partenaire du MAAAV, Xiangqi LU a pu leur proposer plusieurs essais de style musical pour chaque partie du film. Après quelques retouches, il restait à synchroniser avec l'image.
Ravie d'apprendre la sélection de "Leonardo" à Cannes, son projet préféré pendant son année de master, Xiangqi LU y voit un encourage pour son métier futur et une reconnaissance de la valeur du master professionnel Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV).

Le master MAAAV

Avec ce master, le département Musique & Musicologie propose une formation en création et conception sonore à destination des arts visuels. Son ambition ? Permettre aux étudiants d’acquérir une compétence en création musicale appliquée aux arts visuels : cinéma, théâtre, multimédia, jeu vidéo, conception et habillage sonore… En savoir plus

HYPNOS 600

Ce moyen métrage (37 min) a été présenté à l'Université fin mars 2015 lors d'un ciné-débat dans le cadre de la Semaine d'information sur la santé mentale. Cette fiction aborde en effet des thèmes comme le mal être, l'addiction, le premier amour... Drame fantastique, Hyponos 600 se révèle un voyage initiatique, de l'adolescence à l'âge adulte.
Sélectionné au Short film corner - marché du court métrage du festival de Cannes, le film rejoint ainsi un catalogue de 2 000 films internationaux, mis à disposition des professionnels du cinéma durant le festival et les 5 mois suivants sur le site. Pour Wenceslas LIFSCHUTZ, « c’est une excellente opportunité de diffuser le film et d’avoir des retours du milieu professionnel, mais également d’accéder au festival. » Avec l'inscription de Hypnos 600 au catalogue, il bénéficie d'une accréditation au festival pour l’intégralité des manifestations (short film corner, compétition officielle...). Une belle occasion peut-être de trouver des soutiens pour la réalisation de son nouveau projet, Tea-time, une web-série dramatique (voir ci-contre).

Synopsis : Ethan, un lycéen atteint de dépression, se voit offrir un médicament en phase de test, l’Hypnos 600. Ayant pour effet de permettre à son utilisateur de conserver un niveau de conscience total lors de la phase rêvée du sommeil, celui-ci accède à une nouvelle dimension libéré des peurs qui le contraignaient à l’immobilisme. Il se retrouve donc contraint d’évoluer dans deux mondes semblables  où la dimension irréelle de son rêve lui permet d’entrevoir les possibilités que pourrait lui offrir la vie. .

Un film écrit et réalisé par Wenceslas Lifschutz / Avec : Wenceslas Lifschutz (Ethan), Léna Genin (Cécile), Jean Rambaud (Dr. Oniros) et  Yves Desvigne (Le professeur).
1ère assistante : Marie FEREOL // 2e assistant : Yves DESVIGNE // Scripte : Pauline KOHLER
Chefs Opérateurs Image: Remi BOREL, Benjamin FUCHS // Opérateur Steadicam : Florent BUISSON
Chef Electriciens: Guillaume OGIER // Assistant Electricien : Victor GAUTREAU
Chef Opérateur Son / Mixage: Florentin DRUGEON // Perchman : David MARTIN
Chefs Décoratrice / Accessoiristes : Anna BENATTAR, Lola BIARD
Maquilleuses : Krystel Ferrer, Kimberley Gex-Collet // Régisseurs : Clément SZEBENYI, Léa BRANCIARD, Lysiane MIRA
Chargées de production : Léa THOMAS, Adeline MICHEL
Story-bord / Affiche : Sandra ENZ // Monteur : Jean-Christophe RABUT
Etalonneur : Valentin GUILLOUD // Photographe Plateau: Louis MOULIN

INFOS PRATIQUES

  • Type : Cinéma / vidéo, Clic Actu, Musique, Parution Presse

Contact

Master Musiques appliquées aux arts visuels (MAAAV)
Jean-Marc SERRE et Bertrand MERLIER, Co-Directeurs

À consulter

- Le master MAAAV
- Xiangqi LU, compositrice, diplômée du MAAAV
- Le festival de Cannes

À voir... et à écouter !

Le teaser de Leonardo

Court-métrage de Félix HAZEAUX, Thomas NITSCHE, Edward NOONAN, Franck PINA, Raphaëlle PLANTIER / Musique de Xiangqi LU

- Le moyen-métrage Hypnos 600
 

- Tea-time, web-série dramatique

C’est l’histoire de cinq bourgeoises des années 1900 qui épluchent la presse à la recherche de faits divers morbides et en discutent à l’heure du thé pour tromper l’ennui. Jusqu’à ce que… l’une d’entre elle annonce qu’elle a elle-même commis un meurtre ! Elle lance alors un défi aux autres : celui de tenter de commettre le crime parfait.
Avec le soutien du Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE) // Soutenir le projet
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »