Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Actualités universitaires>Déclaration de l'équipe présidentielle à l'attention de la communauté universitaire Lyon 2

Rechercher

Déclaration de l'équipe présidentielle à l'attention de la communauté universitaire Lyon 2
 

  • le 12 avril 2018

L’équipe présidentielle affirme son attachement au principe fondamental de libre accès à l'enseignement supérieur sans aucune forme de sélection. L’Université Lumière Lyon 2 a ainsi accru ses capacités d’accueil en première année de licence pour la rentrée prochaine afin de tenir compte de l’augmentation prévue du nombre de bachelier.es et d’assumer ainsi sa responsabilité de service public ouvert à tou.tes.

Logo Université Lumière Lyon 2
La loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants du 8 mars 2018 (loi ORE) est mise en œuvre à travers une nouvelle plateforme de gestion des vœux, « Parcoursup ». Le tirage au sort, système insatisfaisant appliqué dans l’ancienne plateforme APB est supprimé pour les filières en tension et remplacé par un système de classement des candidatures des bachelier.es par les universités. Au-delà de sa dimension technique, ce nouveau dispositif transforme profondément l’accès à l’enseignement supérieur. Il soulève de nombreuses interrogations et critiques, à la fois parmi les équipes pédagogiques, parmi les étudiant.es et parmi les lycéen.nes. Les contestations portent tant sur le principe de classement lui-même que sur l’impossibilité d’une évaluation qualitative sérieuse des candidatures, en raison de leur nombre et des données disponibles.

Afin de rester en cohérence avec ses principes et valeurs, l’équipe présidentielle de l’Université Lyon 2 propose d’accepter sans condition toutes les candidatures, tous baccalauréats confondus, dans les filières qui ne sont pas sous tension (ou qui sont artificiellement sous tension en raison du nombre de vœux par candidat.es). Cela concerne 10 des 14 portails de l’Université pour lesquels tous les vœux seront classés ex-aequo, comme le permet l’outil Parcoursup dès lors que l’établissement s’engage à prendre tou.tes les candidat.es qui valident la proposition.

Pour les portails en tension, dans lesquels il n’est pas possible d’accueillir l’ensemble des candidat.es sous peine de proposer des conditions d’études très dégradées aux futur.es étudiant.es, un classement des candidatures sera effectué selon un cadrage défini à l’échelle de l’établissement et garantissant la prise en compte de tous les profils de lycéen.nes et notamment tous les types de baccalauréats.

L’équipe présidentielle réaffirme enfin son souhait d’œuvrer à la qualité de l’orientation des lycéen.nes. Cela passe par une meilleure information sur les formations de l’Université et par un travail approfondi avec les établissements scolaires et les enseignant.es du secondaire. Cela passe aussi par un accompagnement renforcé des nouveaux/velles étudiant.es, notamment à travers les dispositifs de remédiation que l’Université met déjà en place et renforcera dès la rentrée prochaine.

L’équipe présidentielle entend les contestations qui s’expriment dans l’établissement dans le cadre du mouvement actuel. Elle fait en sorte de garantir les conditions du débat et de l’expression libre des opinions sur la réforme en cours. Elle estime que le blocage des campus, qui interdit le déroulement des activités de formation, de recherche, de diffusion des savoirs, de médiation culturelle se fait au détriment de la défense d’une Université ouverte, de l’esprit critique et de la vie intellectuelle qu’elle entend porter. Elle constate que l’établissement n’est pas en mesure d’assumer son obligation de garantir la sécurité des personnes dans le cadre d’une occupation nocturne et demande instamment aux occupant.es de renoncer à cette modalité d’action, tout en renouvelant sa proposition de locaux consacrés à la mobilisation en journée pour des réunions, conférences, débats et projections.
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »