Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Université>Presse & médias>CP - Conférence d'actualité : La Tunisie face à son avenir : Université et libertés académiques en situation de transition

Rechercher

CP - Conférence d'actualité : La Tunisie face à son avenir : Université et libertés académiques en situation de transition
 

  • le 20 mars 2014
    18h
  • Amphithéâtre Laprade

Introduction par Jean-Luc Mayaud, Président de l’Université Lumière Lyon 2 et Oissila Saaïdia, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Lumière Lyon 2 Débat animé par Chérif Ferjani, Professeur de science politique à l’Université Lumière Lyon 2 et spécialiste du monde arabe et Oissila Saaïdia

La Tunisie face à son avenir
Le changement intervenu en Tunisie au soir du 14 janvier 2011, avec la fuite de Ben Ali après 23 années de régime autoritaire, a suscité beaucoup d’espoir. L’intérêt s’est encore renforcé lorsque plusieurs peuples arabes ont suivi le mouvement social et politique qui a commencé en Tunisie. En Tunisie, comme ailleurs, les islamistes étaient sortis les principaux vainqueurs des premières élections post révolutionnaires organisées le 23 octobre 2011. Après deux ans de gestion chaotique de deux gouvernements dirigés par les islamistes et leurs alliés, l’espoir est à nouveau permis depuis le 27 janvier 2014 : la ratification par l’Assemblée Nationale Constituante de la nouvelle constitution tunisienne et la formation d’un nouveau gouvernement technocratique sur la base de la neutralité et de la compétence ont pour tâche de mener le pays d’ici la fin de 2014 à des élections présidentielles et législatives.

Dans ce contexte général marqué par l’espoir et l’inquiétude, seront envisagées les implications d’une telle situation sur l’Université tunisienne. Des exemples précis montrent comment les universitaires et leurs institutions se sont trouvés dans une situation de défense des libertés académiques et ce suite aux tentatives de sa mise aux pas de l’Université par les salafistes.

Tunisie, étudiantes contre Salafistes

Une brève présentation du sujet par Habib Kazdaghli, a pour objectif de faire montrer au public la situation difficile par laquelle est passée l’Université. Le film documentaire qui sera projeté, de Coline Tison : « Tunisie : Etudiantes contre Salafistes », décrit les faits remontant aux mois de décembre 2011 et janvier 2012. A la suite du film, le conférencier réagira aux questions de la salle et apportera de nouvelles clarifications en fonction des questions et des interrogations du public.

Personnalité académique menacée de liquidation

M. Habib Kazdaghli est professeur d’Histoire contemporaine à l’Université de Tunis-Manouba. Il a été élu en juin 2011 aux fonctions de doyen de la Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités (Université de Manouba).

Ses axes de recherche portent sur l’histoire contemporaine de la Tunisie et du Maghreb, incluant l’histoire des minorités et des communautés de Tunisie, telle que les communautés juive, grecque, russe, italienne etc.. Ses travaux portent également sur l’histoire du tourisme en Tunisie au cours de la période coloniale.

Le professeur Kazdaghli s'est fait connaître depuis octobre 2011 par sa résistance aux courants salafistes qui voulaient imposer leurs lois au sein de son établissement. Sa défense des libertés académiques en Tunisie face à ces courants obscurantistes lui a valu des campagnes d'intimidations, d'agressions physiques ainsi que la vandalisation de son bureau. Par la suite, il a été traîné devant les tribunaux pendant dix mois. Malgré son acquittement, le 2 mai 2013, en première instance, le ministère public a interjeté appel.

Le 28 août 2013, le ministère de l'Intérieur a reconnu publiquement que Monsieur Habib Kazdaghli figurait dans une liste de personnalités académiques et politiques menacées de liquidation. Il est devenu un des symboles de la lutte pour les libertés académiques et pour la démocratie en Tunisie.

Un institut supérieur d’étude des religions et de la laïcité reconnu par le Cnrs

L’Institut Supérieur d’Étude des Religions et de la Laïcité (ISERL) a été fondé en 2009. Il a pour vocation de mener, dans une perspective interdisciplinaire et comparatiste, l’analyse des phénomènes religieux et de la laïcité. Il fédère une douzaine d’équipe de chercheurs ou enseignants-chercheurs des universités de Lyon 2, Lyon 3, Saint-Etienne, Lausanne, Genève… Il met l’accent sur l’interdisciplinarité, réunissant des historiens, des philosophes, des spécialistes de littérature, des anthropologues, des juristes…

INFOS PRATIQUES

  • Type : Communiqués de presse, Conférence
  • Adresse complète : Campus berges du Rhône
    Amphithéâtre Laprade
Anne-Laure FOGLIANI
Chargée des relations presse
Service communication
Campus Berges du Rhône
18 quai Claude Bernard
69007 Lyon
04 78 69 70 49

Inscription


Entrée libre - Inscription impérative : marjorie.leduc@univ-lyon2.fr
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »