Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Université>Les chiffres>Le devenir des docteur.es 2013

Rechercher

Le devenir des docteur.es 2013
 

Publié le 7 mars 2017

Comme chaque année depuis cinq ans, l’université de Lyon a publié fin 2016 l’enquête d’insertion professionnelle des jeunes docteur.es diplômé.es du site Lyon – St Étienne : « Le devenir des docteur.es 2013 de l’Université de Lyon ».

Docteur.es et doctorant.es
Accès direct : présentation générale | principaux chiffres (docteur.es SHS du site et docteur.es de l'Université)

Présentation générale

L’enquête lancée en décembre 2015 a questionné les docteurs qui ont soutenu leur thèse en 2013 sur leurs conditions d’emploi. Cette étude, comme les précédentes, a été réalisée par l’Université de Lyon et menée en lien avec les observatoires des universités Claude Bernard Lyon 1, Lumière Lyon 2, Jean Moulin Lyon 3, Jean Monnet Saint-Etienne, de l'ENS de Lyon, de l'INSA de Lyon et de l'Ecole Centrale de Lyon.

1 010 docteur.es ont été enquêté.es dont :
  • 51 % ont obtenu un doctorat en sciences exactes (SE),
  • 29 % en sciences humaines et sociales (SHS)
  • et 20 % en sciences de la vie (SV).
Le taux de réponse a été de 64 %.

Les docteur.es de Sciences humaines et sociales du site

  • 84 % sont en emploi dont 74 % en emploi stable, 10 % sont en post-doctorat, 2% en formation/qualification professionnelle, et 13 % en recherche d’emploi.
     
  • Les docteur.es SHS travaillent majoritairement dans l’enseignement (51 %) tandis que 25 % ont un poste dans la recherche publique ou privée et 24 % occupent une fonction hors recherche et enseignement (administration, commerce, expertise...).
     
  • Majoritairement en emploi dans le secteur public (77%), ils sont 14% à travailler dans une entreprise contre 54% en Sciences exactes et 44% en Sciences de la vie.
     
  • 69% des jeunes docteur.es 2013 qui occupent un emploi hors post-doc sont en poste en France, dont 36% en Rhône Alpes.

Focus sur les docteur.es de notre établissement

Nous comptons 151 docteur.es ayant soutenu leur thèse en 2013, avec un taux de réponse de 60% à l’enquête soit 91 répondant.es.
  • Au cours de leur thèse, 25 ont été doctorant.es contractuel.les, 33 exerçaient une activité rémunérée, 2 étaient en CIFRE* et 8 avaient un financement étranger.
    * Convention industrielle de formation par la recherche (CIFRE)
     
  • La part des docteur.es en emploi est de 87% : 70% ont un emploi stable et 17 % sont en post-doctorat.
     
  • 63% sont fonctionnaires ou en CDI, 36% ont un contrat temporaire (CDD, post-doc, ou vacation) et 1% d’entre eux sont autoentrepreneurs
     
  • Pour ce qui est de la fonction et du secteur, 58% des docteurs en emploi hors post-doctorat enseignent, 26% font de la recherche et de la R&D. Cette même population est à 80% en emploi dans le secteur public.
Ce focus montre que l’insertion professionnelle des docteur.es de notre établissement est dans la moyenne des docteur.es en SHS du site.

Les résultats de cette enquête sont présentées de manière synthétique sous la forme d'une infographie, téléchargeable ci-contre, et sont également disponibles dans un rapport complet (résultats globaux pour le site Lyon Saint Étienne et  résultats par école doctorale), téléchargeable aussi ci-contre.

Contact

Direction de la recherche et des écoles doctorales (DRED) - Pôle doctoral - Bureau financement emploi
Véronique PRUD'HOMME, responsable

Résultats

- Infographie [.pdf]

- Rapport complet [.pdf]
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »