Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Recherche>Laboratoires>Laboratoire d'Économie de la Firme et des Institutions (LEFI)

Rechercher

Laboratoire d'Économie de la Firme et des Institutions (LEFI)
 

Lefi baudry directeur du centre de recherche

Axe(s) de recherche

Présentation générale

Les travaux du LEFI s'inscrivent dans une problématique commune, l'étude de la firme et des institutions. Depuis plusieurs années, de nombreux travaux théoriques ont permis d'avancer dans la compréhension de la firme : théories contractuelles, approches par les compétences et les ressources, approches institutionnalistes. Par ailleurs, les travaux empiriques montrent de nombreuses évolutions, à la fois internes (nouvelles règles de la relation d'emploi, nouvelles modalités de négociation) et externes (modification des frontières de la firme et mise en réseau). Enfin, les travaux sur l'économie de la connaissance, ou des idées, montrent que la production d'idées nouvelles et leur mise en forme s'effectue dans la firme et/ou entre les firmes (à nouveau rôle des réseaux). S'insérer dans ce renouvellement théorique sur la firme et s'interroger sur les évolutions empiriques en cours constituera un de nos objectifs.
La deuxième grande thématique, complémentaire de la première, est l'étude des institutions. Les institutions économiques, au deux sens d'organisations et de règles socialement acceptées, jouent un rôle déterminant dans la coordination des activités économiques, mais aussi, dans la naissance de nouvelles activités et organisations industrielles et, plus généralement, dans le développement économique. Elles occupent une place centrale pour comprendre la régulation, la croissance et le développement des économies de marché. Plusieurs types d'institutions sont plus particulièrement étudiés dans le cadre de cette équipe : les institutions du travail et de la relation d'emploi ; les institutions des relations d'échange, la monnaie et le financement ; les institutions de production et de protection de la connaissance. Par ailleurs, un axe transversal à l'équipe est spécifiquement consacré à l'évolution des institutions.


Lefi illustration laboratoire

Axes de recherche

Les thématiques de recherches du LÉFI s'articulent autour de la problématique centrale de l'équipe, à savoir la question (i) du rôle et (ii) des changements des institutions en économie. Si cette problématique constitue l'axe transversal de l'équipe,  trois thèmes de recherche illustrant cette question sont déclinées :

- L'économie de la firme, de la relation d'emploi et des régulations collectives

Les recherches menées au sein de cet axe visent à analyser les institutions relatives au fonctionnement et à la dynamique des organisations marchandes et de la relation d'emploi, à la fois  au sein des firmes, par le biais des institutions et des règles formelles et informelles de coordination des membres de la relation d'emploi et de régulation des relations sociales, et  entre les firmes, par le biais des institutions et des règles formelles et informelles de régulation des comportements et des transactions de l'ensemble des acteurs (employeurs, salariés, État, intermédiaires du marché du travail)

- L'économie des connaissances et de l'innovation

Cet axe part de l'hypothèse fondatrice selon laquelle, dans les économies fondées sur les connaissances, les institutions que constituent les dispositifs de propriété intellectuelle (en particulier concernant les brevets) jouent un rôle décisif quant à la production, l'échange, la valeur des idées.

- Finance, entrepreneuriat, échange
Les objets sur lesquels portent les travaux menés dans cet axe de recherche sont : les conditions d'émergence d'un micro-entrepreneuriat, le chômage et la lutte contre l'exclusion, la microfinance, les relations de service bancaire, les conditions d'accès à la monnaie et de façon plus large la relation d'échange. Les conditions économiques de la socialisation sont ainsi au centre de ces travaux. 

- Axe transversal : Évolution des institutions
L'objectif de cet axe sera de confronter, au sein de l'équipe, les différents travaux et résultats obtenus au sein des trois autres axes. Comment les institutions changent (et donc y compris naissent, co-évoluent avec l'environnement, et disparaissent) constitue ainsi le programme de recherche transversal de cette équipe.

Publications

*BAUDRY Bernard, DUBRION Benjamin, (2005), « Quels modèles d'évaluation du travail ? », à paraître dans Travail et Emploi, n° 104, oct.-nov., 2005.

*BAUDRY Bernard, (2004), « Les frontières de la firme : incitation et coordination dans la firme-réseau », Revue Économique, vol. 55, n° 2, pp. 247-273, 2004.

*BAUDRY Bernard, (2004), « Réalisme ou irréalisme de la théorie économique : une confrontation entre les représentations économiques et légales de l'entreprise », Revue d'Économie Politique, n° 6, pp. 821-846, 2004.

*BAUDRY Bernard, (2003),  Économie de la firme, Editions La Découverte, Collection Repères, 2003.

*BAZZOLI Laure, DUTRAIVE Véronique, (2006), « Fondements pragmatistes de l'institutionnalisme en Economie. Théorie de la connaissance et théorie de l'action chez Veblen et Commons », Revue de Philosophie Economique, n° 13.

*BIONDI, Yuri, (2005), « Accounting and the economic Analysis of the Firm as an Entity », in : M.  Dietrich, éd., (2005),  The Economics of the Firm : analysis, evolution and history, ROUTLEDGE

*BLANC Jérôme, (2004), « Crédibilité et currency board : le cas lituanien », Revue d'économie financière, n° 75, pp. 113-127, (avec Jean-François Ponsot).

*BLANC Jérôme, (2004), « Les conditions d'établissement d'un currency board : l'exemple lituanien, 1990-94 », Revue d'études comparatives est / ouest, vol. 35, n° 3, septembre - octobre 2004, pp. 119-145.

*BLANC Jérôme, (2005), « De l'efficacité des démarches volontaires des entreprises pour diffuser des valeurs nouvelles », Revue des sciences de gestion, , n° 211-212, pp. 97-110.

*BLANC Jérôme, (2006), « Les monnaies de la république. Un retour sur les idées monétaires de Jean Bodin », Cahiers d'économie politique , n°50, 2006, pp. 167-192.

*COMTE Maurice, (2004), « Les séjours à l'étranger des étudiants : la quête d'un bonus, pour la formation et l'emploi ? », Formation Emploi , n° 85, janvier-mars, pp. 77-66, 2004.

*COMTE Maurice, (2005), « Le sous-emploi: pourquoi ? »,  Travail et Emploi, n° 103, août, pp. 63-83, 2005.

*DUBRION Benjamin, (2004), « Économie et gestion des ressources humaines : une synthèse des apports et limites des théories des contrats », Revue d'Économie Industrielle, n° 106, pp. 7-29, 2004.

*DUBRION Benjamin, (2005), « Les relations entre autorité intra-firme et dispositifs de gestion des salariés : une interprétation critique des analyses économiques contractualistes appliquées à la GRH », à paraître dans la Revue Économique, n° 5, 2005.

*DUBRION Benjamin, (2006), « Qu'est-ce qu'un bon apprenti du supérieur ? », dans Formation-Emploi .

*DUTRAIVE Véronique, (2005), « La conception institutionnaliste du marché comme construction sociale : une économie politique des institutions », (en collaboration avec L. Bazzoli), in : Bensimon, Potier (Eds.), Histoire des représentations du marché, Michel Houdiard Editeur.

*DUTRAIVE Véronique, (2006), " L'épistémologie Pragmatiste et évolutionniste de T. Veblen - L'institutionnalisme comme théorie de la connaissance et comme méthode des sciences ", in : Della Faille, Gagnon, (Eds.), Pertinences et impertinences de Thorstein Veblen - Héritage et nouvelles perspectives pour les sciences sociales, 2006.

*DUTRAIVE Véronique, (2006), "The pragmatist view of knowledge and beliefs in institutional economics: the significance of habits of thought, transactions and institutions in the conception of economic behavior", in : Arena, Festre, Lazaric (Eds.), Handbook of Knowledge and Economics.

*DUTRAIVE Véronique, BAZZOLI Laure, (2006), « The institutionalist conception of market : a political economics of institutions », (en collaboration avec L. Bazzoli), in : Asso, Fiorito (Eds.).

*GINDIS, David (2007), Some Building Blocks for a Theory of the Firm as a Real Entity, in Yuri Biondi, Arnaldo Canziani, et Thierry Kirat (eds), The Firm as an Entity: Implications for Economics, Accounting and Law, New York: Routledge.

*GLOUKOVIEZOFF Georges, (2006), « Clients modestes et services bancaires : « les exclus de l'intérieur » in Lazuech G. & Moulévrier P. , Contribution à une sociologie des conduites économiques , Paris : L'Harmattan, pp. 25-32.

*GLOUKOVIEZOFF Georges, (2006), « From Financial Exclusion to Overindebtedness : The Paradox of Difficulties for People on Low Income ? », in Anderloni L., Braga M.D., Carluccio E. (eds), New frontiers in banking services. Emerging needs and tailored products for untapped markets , Berlin : Springer Verlag.

*GLOUKOVIEZOFF Georges, Richez-Battesti N., Gianfaldoni P. & Alcaras J.-R. , (2006), « Banques coopératives et innovations sociales », Revue internationale de l'économie sociale - RECMA , n°301, pp. 26-41.

*LE BAS Christian, (2004), « La croissance des économies fondées sur les connaissances : information, codification, spécialisation », Economies et Sociétés, n° 8. Série W, pp. 2055-2072.

*LE BAS Christian, (2005) « The Agglomeration Economies Associated with Information Technology Activities An Empirical Study on the US Economy », En collaboration avec Fred Miribel à paraître en 2005, in : Industrial and Corporate Change, pp. 343-363.

*LE BAS Christian, (2005), « An Empirical Analysis of Patent value : The Determinants of the Citations Rate », en collaboration avec C. Gay, P. Patel, numéro spécial de The Economics of Innovation and New Technology, coordonné par C. Le Bas, en collaboration avec C. Gay et P. Patel.

*LE BAS Christian, (2005), « Uses without too much abuses of patents citations or the simple Economics of Patents Citations as a measure of the value and origin of codified Knowledge », En cours de publication. Présentation du numéro spécial de The Economics of Innovation and New Technology, coordonné par C. Le Bas en collaboration avec C. Gay, 2005

Partenariats

Liens avec les Universités et Centres
  • Centre for Research in Institutional Economics, Professeur G. Hodgson.
  • Institut d'économie de Lodz, Pologne (Professeur Bogdan Suchecki)
  • Delaware University, USA, (Professeur B. Latham)
  • University of Sussex, UK, Science Policy Research Unit (Professeur N. Von Tunzelman, Pavit Patel)
  • Université de Brescia, Professeur A. Canziani
  • Équipe des réseaux de deux Programmes européens (MACROTEC, PALVAL).

ORGANISATION

Composition :

  • 13 enseignants-chercheurs
  • 2 personnels ingénieurs, techniciens et administratifs
  • 15 doctorants
  • 9 post-doctorants

Membres statutaires :

BAUDRY Bernard - BAZZOLI Laure - BLANC Jérôme - CHOMIENNE Serge - COMTE Maurice - DESHORS Anne - DESHORS Anne - DUBRION  Benjamin - DUTRAIVE Véronique - ESNAULT Brigitte - LE BAS Christian - MERCIER Christian

Lefi photo groupe

Informations complémentaires

Etablissement de rattachement principal : Université Lumière Lyon 2

Infos pratiques

Coordonnées

  • Institut des Sciences de l'Homme
    14 avenue Berthelot
    69363 Lyon cedex 07
  • Téléphone : +33 (0)4 72 72 64 07
  • Fax : +33 (0)4 72 72 65 55

Recherche

Pour accéder à vos outils, connectez-vous »