Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>International>Étudiant Lyon2>Témoignage de Sylvie Dadomo

Rechercher

Témoignage de Sylvie Dadomo
 

Publié le 31 octobre 2014

Responsable du Pôle Stages & insertion du Service commun universitaire d'information, d'orientation et d'insertion professionnelle (SCUIO-IP)

Pour partir en stage à l'étranger, il est impératif de construire un projet réfléchi et motivé.

 S'informer sur les destinations

Pour se préparer, il est conseillé de :
  • se renseigner sur la culture, la façon de vivre au travail (site internet, lieux ressources du pays, organismes spécialisés, centres culturels en France) ;
  • travailler son niveau de langue : il est nécessaire d'avoir un bon niveau, l stage n'est pas une manière d'apprendre une langue ;
  • acquérir les méthodes de candidature du pays, lire les guides spécialisés (ouvrages consultables au Pôle Stages & insertion) ;
  • connaître les lieux d’informations sur les lieux du pays ( annuaires, postes d’expansion économique DREE du MEFI, les CCI franco-étrangères )
  • consulter les sites internet spécialisés...

 Motivation, compétences et adaptabilité : des atouts pour le départ

1ère étape : définition des objectifs du stage avant le départ
  • cohérence du stage avec votre projet professionnel ;
  • valorisation des compétences acquises dans votre formation au cours du stage ;
  • intégration du stage dans le parcours d’études, développement des savoirs.

2e étape : recherche des informations utiles
  • recenser les sources d’informations : site internet, CCI ;
  • connaissance du pays ;
  • connaissance du secteur d’activité, de l’entreprise ;
  • élaboration du CV et de la lettre de motivation adaptés au recrutement local.
Le Pôle Stages & insertion vous accompagne dans cette étape.
Il est indispensable de se montrer motivé et ouvert : décrocher un stage à l’étranger est encore plus difficile que décrocher un stage en France.

 Prévoir le financement et les formalités administratives

N'oubliez aucune démarche :
  • bourse pour le stage à l’étranger (s’adresser à la Division des Relations Internationales) ;
  • visa et permis de séjour auprès des ambassades ou consulats ;
  • la convention de stage ;
  • les formalités relatives à la couverture santé.

 Les stages : outils de valorisation des parcours

Des instruments de construction du projet professionnel
Le stage est une mise en situation dans un contexte professionnel qui permet l'acquisition ou le renforcement de compétences professionnelles et/ou comportementales.
Effectuer en amont dans le cursus, il permet de confirmer ou infirmer un projet professionnel, alors qu'en fin de cursus, il le précise et donne l'opportunité de réaliser une mission directement valorisable sur le marché de l'emploi.

Des facilitateurs de l'accès à l'emploi
L'enquête APEC de septembre 2013 sur la situation professionnelle des diplômés 2012 montre que les jeunes en emploi sont plus nombreux à avoir effectué 4 stages et plus que les jeunes encore en recherche d'emploi. Par ailleurs, une part importante des premiers emplois sont obtenus grâce au stage de fin d'études.
1/3 de nos diplômés trouvant leur premier emploi grâce au stage (pré-embauche ou réseau), il n'est pas forcément intéressant de faire un stage à l'étranger en fin de cursus. Si leur objectif est de travailler en France, le stage de master 2 doit se faire en France. En résumé, partir en stage à l'étranger est optimal en L3 (si bon niveau) ou master 1.

En 2012 / 2013, 10% des stages ont été réalisés à l'étranger.

Répartition des stagiaires 2012/2013 par zone géographique

Pays ayant accueilli le plus grand nombre de stages à l'étranger

Pour accéder à vos outils, connectez-vous »