Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>International>Étudiant international>Se loger à Lyon

Rechercher

Se loger à Lyon
 

Publié le 30 novembre 2016

» Accès direct aux différentes étapes :

Vous devez compter à dépenser entre 250€ et 450€ pour votre logement, en colocation ou en individuel. Prévoyez aussi un mois de caution au moment de votre installation, en général égale à un mois de loyer.

Selon votre situation, vous pouvez aussi toucher les aides aux logements : mais attention : il faut que votre nom apparaisse sur le bail de l'appartement (le contrat que vous signez quand vous louez). Si vous sous-louez une chambre, vous ne bénéficierez pas de ces aides. Consultez le site de la Caisse des Allocations Familialles pour plus d'informations.

Prévoyez une certaine somme pour vous hébergez pendant que vous effectuez vos cherche. Cela peut prendre plusieurs semaines, surtout si vous arrivez en septembre. Les tarfis pour une nuit en auberge de jeunesse commencent à 15€ et à 25€ pour une chambre d'hôtel.

Il est conseillé de venir le plus tôt possible pour pouvoir trouver un logement sereinement. Pour ceux qui le peuvent, un petit séjour de repérage en juin peut être bénéfique.

Avec des nombreuses universités publiques et privées de Lyon, il y a beaucoup de concurrence pour les logements peu chers près du campus ou en centre-ville. Ces appartement sont souvent les plus chers. Il est conseillé de chercher des appartements excentrés mais proches des transports en commun. Quand vous considérez un logement, n'hésitez-pas à consulter la fonction "itinéraire" du site des Transports en Commun Lyonnais (TCL) pour calculer le temps de trajet.

Vous trouverez des annonces dans la presse locale, sur les sites internet, dans différents points de diffusion et aussi une aide précieuse vous sera fournie au bureau du Service Général des Relations Internationales de Lyon 2.

Le personnel du SRI est disponible pour vous conseiller : des téléphones, des cartes de Lyon et des postes internet sont mis à disposition.

Avant d'effectuer vos démarches, nous vous conseillons fortement de consulter le site internet du CLLAJ (Comités Locaux pour le Logement Autonome des Jeunes). Et en particulier :

- Sélectionner les petites annonces qui vous intéressent (internet, journaux...) selon l'emplacement, le loyer, la disponibilité, le type de logement...
- Téléphoner afin de vérifier si l'offre sélectionnée est toujours valable ou si d'autres logements de même type son disponibles.
- Demander les détails du logement qui ne sont pas présentés dans l'annonce : le coût des charges, le mode de chauffage (collectif, individuel, à gaz, électrique)...
- Depuis l'étranger : demander s'il est possible de consulter des photos du logement (sur internet, par email...).
- Convenir d'une date pour la visite du logement (attention si vous avez un empêchement le jour de la visite, il est souhaitable de prévenir le propriétaire rapidement).
- Préparer les pièces à fournir avant de visiter le logement afin de pouvoir rapidement déposer sa candidature si le logement correspond à la recherche.

  • Pièces à fournir généralement :
- pièce d'identé ;
- relevé d'identité bancaire ;
- justificatif des revenus des parents ou du garant *;
* un garant est une personne qui garantit de payer votre loyer si vous avez des problèmes pour payer ou si vous avez du retard. Les propriétaires et les régies demandent souvent au locataire d'avoir un garant. Le garant doit habiter dans l'Union Européenne et doit pouvoir prouver qu'il gagne au moins trois fois le montant de votre loyer. Si vous n'avez pas de garant, vous pouvez demander à votre banque française les conditions sous lesquelles elle se porterait garant. Pour les étudiants de moins de 28 ans, il existe le programme "Caution Locative Étudiant" (CLE) dont l'État Français devient votre garant. Pour plus d'informations sur le CLE, consultez Lokavitz.fr > Caution CLE. Certains propriétaires ou régies peuvent vous accepter sans garant si vous payez plusieurs mois de loyer en avance. La colocation peut aussi permettre d'avoir un logement sans garant.

- Rappeler pour connaître la réponse.


panneau AttentionAttention : Vous ne devez jamais payer pour un logement avant la signature du contrat de location. De nombreuses agences vendent des listes d'annonces en vous promettant de vous trouver un appartement très rapidement.

  • Faire l'état des lieux d'entrée. Avec l'agent ou le propriétaire, faites le tour de votre nouveau logement avant de déménager. Soyez très attentif aux dégâts et informez l'agence ou le propriétaire dès que vous notez un problème. Si les dommages ou défauts ne sont pas notés dès le début, le coût des réparations pourront être déduits de votre caution quand vous quitterez l'appartement.
  • Faire le nécessaire pour ouvrir le gaz, l'électricité, l'eau ;
  • Faire le nécessaire si vous souhaitez prendre une ligne de téléphone ou internet ;
        • Contacts utiles :
          - GDF (gaz) : 0 810 60 20 20 (n° payant)
          - EDF (électricité) : 0 810 333 069 (n° payant)
          - Veolia (eau) : 0 810 000 777 (n°payant)
          - France télécom (téléphone) : 1014 (appel gratuit depuis un poste fixe)
  • Communiquer votre adresse au SRI (incoming@univ-lyon2.fr pour les étudiants en échange) ou international-hors-echange@univ-lyon2.fr pour les étudiants hors échange) ;
  • Payer votre loyer tous les mois ;
  • Faire le dossier pour toucher l'aide au logement (CAF)
  • Écrire une lettre en recommandé à votre propriétaire au moins 1 mois à l'avance pour le prévenir de votre départ ;
  • Faire le nécessaire pour fermer le gaz, l'électricité, l'eau ou faire le transfert vers votre nouveau logement ;
  • Faire le nécessaire pour couper votre ligne de téléphone ou internet ou faire le transfert vers votre nouveau logement ;
  • Faire l'état des lieux de sortie ;
  • Si tout est en ordre, récupérer votre caution ;
  • Payer votre taxe d'habitation.
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »