Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Publications>Hymnes de la Grèce antique. Approches littéraires et historiques

Rechercher

Hymnes de la Grèce antique. Approches littéraires et historiques
 

Ouvrage édité par Richard Bouchon, Pascale Brillet-Dubois et Nadine Le Meur-Weissman du laboratoire HiSoMA de la MSH MOM.

CMO50Hymnes-cf44c.jpg
Les hymnes constituaient en Grèce antique un vaste ensemble, la plupart des cérémonies religieuses donnant lieu à des chants qui célébraient les divinités. De cette masse poétique et musicale, il ne nous reste cependant que des bribes, gravées dans la pierre des temples ou transmises par le papyrus et le manuscrit. Leur interprétation se prête tout particulièrement à un débat interdisciplinaire, car ces poèmes obéissent à des conventions formelles tout en ayant connu, pour certains, une utilisation rituelle avérée, et sont donc à la fois des objets pour les commentateurs de la poésie grecque et des sources pour les historiens des cultes. Leur étude oblige chacun à définir avec précision sa conception des champs respectifs de la littérature et de la religion, notions qui, dans le contexte du polythéisme grec, demeurent problématiques.

Le colloque international organisé à Lyon en juin 2008 avait pour but de favoriser une telle expérience de l’interdisciplinarité en invitant des spécialistes de littérature et d’histoire religieuse à débattre du statut des hymnes de la Grèce antique et de leur rôle, à la fois dans le rite même et, plus largement, dans la construction des représentations du divin. Les articles rassemblés dans le présent volume envisagent donc la poésie hymnique dans la variété de ses formes et de ses supports – depuis les Hymnes homériques jusqu’au corpus orphique, en passant par la lyrique de Pindare et Bacchylide, les recueils alexandrins ou les inscriptions d’Épidaure – et entendent contribuer, dans leur ensemble, à instaurer un dialogue fructueux entre la poétique, la narratologie, l’épigraphie, l’histoire et l’anthropologie.

Richard Bouchon, ancien membre de l’École française d’Athènes, est maître de conférences en histoire grecque à l’Université Lumière Lyon 2. Ses recherches portent sur la société des cités de Grèce centrale aux époques hellénistique et impériale, sur l’épigraphie de Delphes et de la Thessalie, et sur la géographie historique de la Thessalie méridionale.

Pascale Brillet-Dubois, ancienne élève de l’École normale supérieure, est maître de conférences en langue et littérature grecques à l’Université Lumière Lyon 2. Ses recherches portent sur la poésie homérique, la poésie hymnique et la tragédie d’Euripide.

Nadine Le Meur-Weissman, ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, est maître de conférences en langue et littérature grecques à l’École normale supérieure de Lyon. Ses recherches portent sur la poésie grecque, d’Homère aux Tragiques, et en particulier sur la poésie lyrique.
 

INFOS PRATIQUES

  • Type : Parution ouvrage scientifique, Parution

Références

Lyon : Maison de l’Orient et de la Méditerranée – Jean Pouilloux, 2012 – 408 pages ; 24 cm (Collection de la Maison de l’Orient, 50 ; Série littéraire et philosophique, 17) –  ISBN 978-2-35668-031-0 – 42 €
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »