Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Actualités universitaires>Ewerton Oliveira, étudiant et musicien

Rechercher

Ewerton Oliveira, étudiant et musicien
 

  • du 16 juin 2016 au 30 septembre 2016

Le 21 Juin 2016, jour de la Fête de la Musique, Campus Monde en Musiques met à l’honneur les étudiant·es étranger·es aujourd’hui présent·es en France, afin de célébrer la diversité, l’attractivité et la tradition d’accueil de ces étudiants sur tous les campus de France. En écho à cette initiative, rencontre avec Ewerton Oliveira, Brésilien âgé de 33 ans, étudiant et musicien, habitant à Lyon depuis septembre 2006.

Campus monde en musique 2016
Le saviez-vous ? Près de 300 000 étudiant·es étranger·es sont inscrit·es, chaque année, dans nos universités et grandes écoles. Ils/elles témoignent de l’attractivité éducative de la France, 3e pays d’accueil au monde pour les études supérieures, selon l’UNESCO. Ils/elles participent pleinement à la richesse de la vie culturelle de notre pays. À Lyon 2, en 2014/2015, nous avons accueilli 4 786 étudiant·es étranger·es, soit 17% de l'ensemble de nos étudiant·es, représentant 147 nationalités.

Pour quelles raisons avoir choisi d'étudier dans notre Université ?

En 2005, dans le cadre de l’année du Brésil en France, je suis venu en tournée (Lyon, Grenoble et Paris) avec une chorale du l’Université Fédérale de Pernambuco (UFPE), et je suis tombé amoureux de la ville de Lyon. Quand je suis rentré au Brésil, je me suis inscrit dans un programme d’échange entre l’UFPE et Lyon. C'est ainsi que j’ai pu venir en France et poursuivre mes études à Lyon 2.

Quel est votre parcours musical ?

Quand j’étais adolescent, je pratiquais beaucoup le chant choral. À l’âge de 16 ans, j’ai sorti un album a cappella (gospel) avec un quatuor vocal où je faisais la basse. À cette même époque, j’accompagnais également au piano plusieurs chorales.
Après le baccalauréat, je me suis inscrit au cursus supérieur de piano classique à l’UFPE et j’ai ainsi pu intégrer la classe de piano de M. Marco Antonio Caneca. Ma curiosité m'amenait à découvrir et à jouer Saint-Saëns, Fauré, Debussy et Satie, Caneca, tout en explorant en parallèle le répertoire brésilien avec Nazareth, Santoro, Villa-Lobos, Nobre et des compositeurs tels que Choro et Frevo. À cette même époque, j’ai eu la chance de suivre les cours de Egildo Vieira qui était encore professeur à l’UFPE. Il était flûtiste du Quintet Armorial et un de pionniers du Mouvement Armorial, qui au début des années 1970 proposait une nouvelle esthétique, mélangeant les musiques traditionnelles du Nordeste du Brésil aux influences de la péninsule ibérique.
 
En France, j’ai suivi le cursus du département Musique et Musicologie de l'Université Lumière Lyon 2 (Licence et Master 1), puis le Master 2 à l’Université Jean Monet. Au Conservatoire de Lyon, j’ai suivi les cours de piano jazz avec Mario Stantchev. Actuellement, je suis en 2e année de Master en Littérature et civilisation lusophone à l'UFR des langues l'Université Lumière Lyon 2. Mon sujet de recherche porte sur le le Calendrier du son d'Hermeto Pascoal. Il s'agit d'un travail de composition quotidienne qui a duré un an. Le compositeur s'est engagé à écrire une pièce tous les jours. Pour ce travail, j'ai utilisé quelques outils de recherche qui n'étaient pas directement liés à la musique (intertextualité et interprétations des textes), cette oeuvre comportant une grande partie de notations non musicales du compositeur.
Ces recherches m'ont amené à d'autres chemins... En tant que compositeur, j'ai différentes sources d'inspiration, notamment des textes, que soit un récit ou encore une réflexion philosophie sur un thème spécifique. Tout cela me réveille l'esprit et stimule mon écriture.

Est-ce difficile d'être étudiant et musicien ?

Ce n’est pas facile de jongler entre le temps consacré aux études et à la recherche et celui réservé à la musique, aux répétitions ou aux concerts. C’est une belle gymnastique !

Où vous êtes-vous déjà produit à Lyon et dans la région ?

Ewerton Oliveira © Nicolas Villion
J’ai déjà eu l’occasion de jouer à l’Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon ainsi que le Péristyle en été, au Théâtre antique de Jazz à Vienne et sa scène Cybèle, et encore d’autres festivals dans la région Rhône-Alpes. J'ai participé aussi au concert de clôture du défilé de la Biennale de la Danse en 2014 place Bellecour où 15 000 personnes dansaient la Samba Tarentelle.

Quels sont vos projets pour la rentrée prochaine ?

Pour la rentrée prochaine, je ne sais pas encore ce que je vais faire. Il me reste mon mémoire à soutenir, ce que j'espère pouvoir faire dans les temps afin de clôre cette étape et m'investir un peu plus dans la musique. Même si je me considère comme un éternel étudiant, dans la mesure où je continuerai toujours à lire et à faire mes recherches...
L’année prochaine s’annonce donc bien mouvementée au niveau artistique avec beaucoup de concerts, enregistrements.

Des concerts à annoncer pour les semaines à venir ?

Je viens d’enregistrer un album avec Zaza Desidério, un ami batteur/percussionniste de Rio de Janeiro. Nous avons plusieurs dates en duo, puis avec d’autres artistes aussi (cf. calendrier ci-contre).

Un morceau à nous faire découvrir...



Acorda e Vai est une composition personnelle extraite de l'album "Rencontre" qui va sortir à la fin du mois. Il s'agit d'un duo piano / clavier & batterie / percussion avec Zaza Desiderio.
EnregistrerEnregistrer

INFOS PRATIQUES

  • Type : Concert

Agenda des concerts

Quelques dates pour cet été :

  • 16 juin : Zaza Desidério & Ewerton Oliveira (émission live pour la Jazz Radio au Centre Commercial Confluence à Lyon)
  • 3 juillet : pianiste et arrangeur de la soirée Nuit de la Rumba aux Nuits de Fourvière)
  • 13 juillet : Zaza Desidério & Ewerton Oliveira à Jazz à Vienne
  • 27, 28 et 29 juillet : Concerts au Festival de Zaragosse avec la chanteuse cubaine Ludimila Mercerón et autres artistes cubains (Espagne)
  • 30 juillet : Diana Baroni et Ewerton Oliveira au Jazz au Caillou (Bordeaux)
  • 15, 16 et 17 août : Zaza Desidério & Ewerton Oliveira au Péristyle de l’Opéra de Lyon
  • 18 août : Diana Baroni et Ewerton Oliveira - Le Fils des Étoiles : A Project Around Erik Satis’s World, une création artistique commandée par le festival de Bourges en célébration des 150 ans de la naissance d’Érik Satie
  • 29 et 30 septembre : Zaza Desidério & Ewerton Oliveira  (Second Souffle)

Illustration

Portrait d'Ewerton Oliveira par Nicolas Villion

La formation

Master Langues, littérature et civilisations étrangères et régionales LLCER / Parcours Études lusophones
La 1re vise la consolidation des connaissances dans le domaine de spécialité en langue, en littérature et en civilisation, mais aussi en traductologie et en didactique, ainsi que l’autonomie intellectuelle et la construction d’un parcours de formation. Cette année allie formation de spécialité, formation générale – méthodologie, recherche documentaire – et ouverture sur d’autres enseignements (langue pour non-spécialistes et maîtrise de l’outil informatique appliqué à la recherche). La formation se veut progressive et prévoit aussi des « expériences en milieu professionnel » (scolaire ou culturel, voire économique). La 2e année vise à parfaire la maîtrise de l’aire culturelle étudiée, à favoriser l’insertion professionnelle et à finaliser le parcours de recherche.
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »