Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>Actualité>Actualités universitaires>Deux étudiant·es meilleur·es jeunes auteur·es en droit du travail

Rechercher

Deux étudiant·es meilleur·es jeunes auteur·es en droit du travail
 

  • le 2 juin 2016

Deux étudiant·es de l'Institut d'études du travail de Lyon (IETL), Haluka Ochi du master 2 Droit social recherche et Lilia Hafsaoui du Master 2 Droit et relations sociales dans l'entreprise, ont remporté le 2 juin 2016 le prix du meilleur jeune auteur en droit du travail. Retour sur leur expérience...

Droit, justice
Accès direct : le concours | le témoignage des lauréats | la formation

Le concours : rapport entre contrat de travail et convention collective

Ce prix, organisé avec le soutien de la Semaine sociale Lamy, des cabinets TTLA et Proskauer, vise à récompenser des étudiants de Master 2, recherche ou professionnel, mention droit du travail, pour leur article rédigé sur un thème d'actualité. Pour cette 3e édition, le sujet proposé était : L’évolution des rapports entre contrat de travail et convention collective. Il s’agissait pour les candidats de rédiger un article sur un sujet d’actualité en droit du travail. Les cinq meilleurs candidats ont été auditionnés par le jury, présidé par Pierre Bailly, doyen honoraire de la chambre sociale de la Cour de Cassation, et composé d'un ancien magistrat de la chambre sociale de la Cour de cassation, de deux professeurs d'Université, de deux avocats et d'une journaliste.

Entre exercice de style et expérience professionnalisante

Séduits par l’esprit novateur véhiculé par le “Prix du meilleur jeune auteur en droit du travail”, Haluka Ochi et Lilia Hafsaoui ont saisi cette occasion de sortir du cadre académique. Une telle proposition constituait un véritable changement pour des étudiant·es habitué·es à rédiger des copies dans la perspective d’une notation ou d’un examen. Lors de la rédaction de l'article, ils ont ainsi essayé de dépasser le "carcan universitaire" : « il était question pour nous d’exprimer une pensée qui était vraiment la nôtre et d’écrire une analyse utile qui pourrait apporter quelque chose à des lecteurs avertis ». Ils ont considéré cet exercice comme une transition vers la vie professionnelle, qu’il s’agisse d’envisager le barreau pour Lilia, ou une thèse en ce qui concerne Haluka. 

Comment aborder un tel sujet ? « Traiter de l’évolution des rapports entre convention collective et contrat de travail impliquait une vigilance de chaque instant sur l’actualité du projet de loi Travail, mais aussi la prise en compte de sa dimension historique, puisque le rapport entre convention et contrat remonte à il y a quasiment un siècle. » C’est donc l’histoire d’un couple quasi-centenaire, ayant vécu l’équivalent de deux noces d’or, qu'ils ont voulu raconter. Deux tendances pouvaient être relevées dans l’histoire de ce mariage :
- une centralité du contrat de travail amorcée dès l’après-guerre par l’article L.2254-1 du Code du travail et retrouvée au milieu des années 80 grâce au secours de l’article 1134 du Code civil ;
- un basculement vers la centralité de l’accord d’entreprise à partir des années 2000, faite au nom de la création d’emplois et de la démocratie sociale.
Dans cette expérience, ils ont pu compter sur le soutien de Sylvaine Laulom, Directrice de l’IETL et Pierre-Emmanuel Berthier, Maître de conférences à l’IETL. « En dépit d’un emploi du temps chargé, ils ont su trouver du temps pour nous lire, nous écouter et nous dispenser des conseils ô combien judicieux. »
Honoré·es d’avoir été retenu·es et distingué·es, Haluka Ochi et Lilia Hafsaoui apportent ainsi leur pierre à l’édifice que constituent les débats sur cette question d’actualité.

Notre formation en droit social à l'IETL

Haluka Ochi et Lilia Hafsaoui sont étudiants à l'IETL, respectivement en master 2 Droit social recherche et master 2, Droit et relations sociales dans l'entreprise. L'objectif de ces deux masters ? Former des juristes de haut niveau en droit social, capables de maîtriser la complexité de ce droit en mutation permanente et de le mettre en oeuvre. Le master 2 Droit et relations sociales dans l'entreprise est un des masters les plus anciens de l'IETL. À vocation professionnelle, il forme de futurs juristes d'entreprise spécialisés en droit social, des avocats ou des consultants spécialisés en droit social ou encore des responsables de ressources humaines dans l'entreprise. Le master 2 Droit social recherche, évolue. À la rentrée 2016, il est rebaptisé master 2 Théorie et pratique du droit social. Toujours destinés à former des étudiants qui souhaitent s'orienter vers les métiers de la recherche, il formera également les étudiants souhaitant devenir avocat en droit social.
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »