Les portails Lyon 2 : Intranet - Portail Etudiant

Vous êtes ici : Accueil>International>Actualités internationales>Vers une université franco-géorgienne ?

Rechercher

Vers une université franco-géorgienne ?
 

  • du 29 juin 2017 au 1 juillet 2017

Lorsque l'on pense aux partenaires naturels de notre université, on ne se tourne pas immédiatement vers la Géorgie, pays de moins de 5 millions d'habitant.es dans le Caucase, entre Arménie, Azerbaïdjan et Russie, à l'alphabet unique et à la capitale imprononçable. Et pourtant, on aurait tort de se détourner d'un pays d'un dynamisme rare, exempt de corruption, désireux de forger des liens avec l'Europe et, qui plus est, berceau de la vigne !

Georgie
La récente mission du Vice-Président des Relations Internationales à Tblissi a démontré la volonté de notre établissement d'établir des liens forts, en matière de formation, de mobilité et de recherche, avec notamment l'Université d'Etat de Tblissi, la plus vieille et la plus prestigieuse université du pays. En effet, cette visite a été l'occasion de rencontrer le recteur de l'université, l'ambassadeur de France en Géorgie et les services du ministère de l'Éducation nationale en Géorgie, entre autres, pour inscrire Lyon 2 comme membre fondateur de la future université franco-géorgienne. Cette initiative, qui a pour modèle l'UFAR (Université Franco-Arménienne), est un projet qui consiste à soutenir le développement de doubles diplômes labellisés, dans un premier temps sur des enjeux qui sont particulièrement critiques pour nos ami.es géorgien.nes, à savoir le tourisme, l'agriculture et la gestion de l'eau. Cette visite a jeté les bases d'un double diplôme en tourisme (valorisation du patrimoine), en partenariat avec l'Université d'Etat et avec le Musée National de Géorgie.

Le tourisme n'était pas le seul axe de cette visite. Des rencontres ont aussi eu lieu avec l'Institut Français et avec l'Agence Universitaire de la Francophonie sur la question épineuse de l'enseignement du français et la promotion de la francophonie dans le pays. En effet, comme d'autres pays de l'ex bloc soviétique, l'enseignement du français à l'université reste quelque peu figé sur un modèle soviétique, qui divise les étudiant.es entre "philologues" et "traducteur/trices", et peine à développer un français sur objectifs universitaires. La discussion a donc tourné autour de la possibilité que Lyon 2, et notamment les collègues spécialistes de Français Langue Étrangères de l'UFR Lettres, sciences du langage et arts (LESLA) et au Centre internationales d'études françaises (CIEF), candidate aux projets dits "renforcement des capacités", financés par la Commission Européenne, avec un consortium d'universités de la région, consortium en cours de constitution, de manière informelle pour l'instant, par le Service des relations internationales (SRI).

Tblissi est une ville vivante, fascinante, avec un patrimoine romain, médiéval et moderne. La Géorgie est un pays de mer et de montagne, de vin et d'histoire. Un partenaire idéal pour la France, comme l'est Tblissi pour Lyon. Une deuxième mission début octobre, impliquant cette fois-ci des collègues du département de tourisme, servira à travailler de manière concrète sur les termes d'un double diplôme, qu'on voudrait voir naître le plus rapidement possible, la première pierre dans un édifice qu'on espère solide.

INFOS PRATIQUES

  • Type : International
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »